Accord UE-Mercosur :  il faut évaluer ses impacts économiques, sociaux et environnementaux

Nous, les économistes soussignés, voulons contribuer à l’évaluation de l’accord UE-Mercosur en préparation, en vue de sa ratification par les États membres de l’UE, les institutions européennes et les pays du Mercosur. Selon la Commission européenne, l’accord proposé sera économiquement bénéfique pour les pays européens et du Mercosur en termes d’augmentation du PIB. Elle s’appuie sur le projet de rapport final de l’étude d’impact sur le développement durable (EIDD) pour la partie commerciale de l’accord d’association UE-Mercosur, réalisée par des chercheurs de la London School of Economics (LSE) et publié en juillet 2020.

Il est toutefois important d’informer les citoyens que les modèles économiques utilisés pour calculer ces gains de PIB sont inadéquats pour évaluer les impacts sociaux et environnementaux de cet accord. D’autres études utilisant des modèles différents prennent aussi en compte les coûts environnementaux des transports internationaux, les effets sur la déforestation ou sur les petits exploitants agricoles de l’UE et des pays du Mercosur.

Ces autres études d’impact donnent des résultats très différents et montrent comment cet accord entraverait la réalisation des objectifs climatiques de l’Accord de Paris et aurait de graves répercussions économiques et sociales sur les travailleurs et les agriculteurs – en particulier les agriculteurs familiaux – tant en Amérique latine qu’en Europe.

Pourquoi l’EIDD est-elle biaisée et quels sont ses défauts ?

1. Le modèle utilisé pour mesurer les impacts potentiels de l’accord UE-Mercosur est basé sur des hypothèses irréalistes et n’utilise pas les véritables données de l’accord UE-Mercosur concernant la réduction des droits de douane, les quotas d’importation, etc. Le modèle utilisé est basé sur le modèle d’équilibre général (CGE), qui repose sur l’hypothèse que tous les marchés sont en équilibre et parfaitement concurrentiels. 

En outre, la projection à long terme établie par un tel modèle présuppose que la libéralisation du commerce génèrera des gains dans le temps. Cela signifie que le modèle fournit par défaut des prévisions d’augmentation de richesse et de bien-être. Toutefois, les études empiriques révèlent que l’impact net réel de la libéralisation du commerce sur les revenus, l’emploi, la productivité du travail, l’innovation et la compétitivité pourrait bien être négatif, du moins pour certains secteurs. 

Plus important encore, les accords commerciaux sont à l’origine de déséquilibres sur les marchés. Les gains et les pertes des accords commerciaux prévus par cette EIDD en disent donc peu sur les effets réels de l’accord. Une EIDD utile et faisant sens devrait être basée sur un modèle qui soit fondé sur des hypothèses plus réalistes et qui, en outre, prendrait en compte les réductions tarifaires et les quotas d’importation réels convenus dans la version finale du traité afin d’évaluer les effets sur les flux commerciaux, les prix, etc.

2. L’augmentation du PIB pour l’Europe est négligeable. Pour les pays du Mercosur, les estimations prévoient une baisse du PIB ainsi qu’une perte massive d’emplois industriels. L’EIDD prévoit sur 10 ans une augmentation négligeable de 0,1% du PIB pour l’UE, et une perte de 0,1% pour les pays du Mercosur.

Des hypothèses plus réalistes montreraient des effets bien plus significatifs selon les secteurs. Pour les pays du Mercosur, l’EIDD prévoit une hausse du chômage dans le secteur automobile en Uruguay, dans le secteur des machines au Brésil et au Paraguay, et dans le secteur chimique et pharmaceutique en Uruguay, au Paraguay et en Argentine. Des effets négatifs sont aussi prévus sur la production des exploitations agricoles familiales du Mercosur (raisins, lait, etc.), ainsi qu’en Europe, qui seraient à l’origine de problèmes sociaux dans des secteurs très sensibles dans les deux régions.

Dans l’ensemble, le résultat de cette EIDD sous-estime à la fois les effets négatifs de la libéralisation du commerce, tout en indiquant des conséquences négatives sur bien des secteurs des pays du Mercosur. En outre, en période de crise climatique et alors qu’une profonde transformation socio-écologique de nos économies se fait toujours plus nécessaire, se fonder sur la seule augmentation du PIB pour mesurer la richesse apparaît aujourd’hui dépassé.

3. L’EIDD minimise l’impact du projet d’accord sur la déforestation dans les pays du Mercosur. Bien qu’elle fasse référence à l’augmentation de la déforestation en 2019, elle compare cette augmentation aux tendances observées au cours de la période 1988-2008. Et plutôt que de faire référence à l’évaluation des ressources forestières mondiales de la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) publiée en 2020, elle se réfère au rapport de 2016. 

Grâce à l’utilisation de données obsolètes, les impacts du projet d’accord sur la déforestation sont donc minimisés. Le récent rapport des experts mandatés par le gouvernement français sur le projet d’accord UE-Mercosur parvient à des conclusions très différentes. Il fournit des estimations supplémentaires de l’impact écologique, en tenant compte du risque de déforestation lié à la seule augmentation des exportations de viande bovine (sans toutefois prendre en compte les surfaces nécessaires à l’alimentation de ces bovins). 

Selon ce rapport, la déforestation pourrait augmenter de 5 à 25% par an pendant 6 ans, uniquement en raison de l’augmentation des exportations de viande bovine générée par l’accord.

4. L’EIDD ne tient pas compte de la nouvelle situation économique, due à la crise de la COVID19, qui prévaut dans l’UE et les pays du Mercosur. Au niveau mondial, les niveaux de chômage ont augmenté depuis le début de la crise. Actuellement, 7,2% des travailleurs de l’UE (15,2 millions de personnes) sont sans emploi, et ce niveau devrait s’élever encore en raison de la récession. Les niveaux de chômage sont élevés dans les pays du Mercosur, tandis que le secteur informel est très développé. L’application du modèle CGE, qui repose sur l’hypothèse du plein emploi, n’est donc pas adaptée à à la situation économique actuelle.

Compte tenu de ces défauts et de ce qui est en jeu pour le monde agricole (en particulier les exploitations familiales) et les travailleurs des deux régions, pour les populations indigènes de l’Amazonie et d’autres régions forestières des pays du Mercosur, ainsi que pour le climat et les moyens de subsistance de tous les citoyens de ce monde, nous considérons donc qu’il est nécessaire et urgent que la Commission européenne commande une étude d’impact sur le développement durable généré par ce projet d’accord. 

Cette étude doit s’appuyer sur les données empiriques les plus récentes et sur des outils de modélisation modernes supplémentaires, afin d’évaluer les impacts économiques, sociaux et environnementaux potentiels ainsi que les coûts réels des ajustements du marché du travail qui pourraient être générés par le projet d’accord commercial UE-Mercosur. Une telle évaluation devrait également être réalisée de manière pluridisciplinaire et comprendre une évaluation de l’impact environnemental et climatique de cet accord.

Signataires : 

Argentine
Francisco Cantamutto Instituto de Investigaciones Económicas y Sociales del Sur – IIESS UNS-CONICET Researcher
Gustavo García Zanotti Consejo Nacional de Investigaciones Científicas y Técnicas de Argentina (National Scientific and Technical Research Council) – CONICET scholarship
Mariano Treacy Universidad Nacional de General Sarmiento Economist
Natán Spollansky Sociedad de Economía Critica Integrante
Pablo Gabriel Bortz National University of San Martin Professor
Ramiro Luis Bertoni Universidad de Tres de Febrero y San Martin Professor
Rodrigo F. Pascual Universidad Nacional de Tierra del Fuego Docente Adjunto.
Ignacio Juncos National University of Cordoba Ph. D. Student
Autriche
Andreas Novy Vienna University of Economics and Business Associate Professor
Wilhelm Reichmann Independent Business Consultant Director
Julia Eder Johannes Kepler University Linz Lecturer in Sociology
Jürgen Essletzbichler Vienna University of Economics and Business Professor
Kurt Bayer Vienna Institute for International Economic Studies WIIW Consultant
Luise Wimmler, MSc University of Graz University Assistant
Matthias Aistleitner Johannes Kepler University Linz research associate
Stephan Lutter Vienna University of Economics and Business Senior Researcher
Stephan Pühringer Johannes Kepler University of Linz Researcher
Stephan Schulmeister Economist
Ulrike Moser Retired Economist
Yuri Kazepov University of Vienna Professor of Sociology
Alois Guger Austrian Institute of Economic Research Consultant Emeritus
Simon Theurl Beirat für gesellschafts-, wirtschafts- und umweltpolitische Alternativen – BEIGWUM CEO
Leonhard Plank TU Wien Senior Scientist
Belgique
Ferdi De Ville Ghent University Professor EU Studies
Jan Orbie Ghent University associate professor
Brésil
Eduardo Strachman São Paulo State University – Unesp Associate Professor of Economics
Francisco Carneiro de Filippo Universidade de Brasília Mestrado (masters
Daniesse Sannara Kasanoski Universidade de Brasília PhD candidate
Roy Rotheim Skidmore College Professor of Economics
Adhemar Mineiro REBRIP Advisor
Adroaldo Quintela Associação Brasileira de Economistas pela Democracia – ABED Economist
Antonio Melki Jr. Federal Council of Economists – Brazil Counselor
Antonio Rosevaldo Ferreira da Silva Univ. Estadual de Feira de Santana – BA Professor
Clician Oliveira Regional Council of Economists – Rio de Janeiro Counselor
Inês Patrício Universidade Federal Fluminense Retired Professor
Marcelo Manzano Centro de Estudos Sindicais e Economia do Trabalho-Cesit-UNICAMP Professor
Marcio Pochmann Instituto de Economia (Institute of Economics) – Universidade Estadual de Campinas Professor
Nelson Victor Le Cocq Caixa Econômica Federal – CEF Retired Economist
Orlando Ramos Moreira Petrobras Retired Economist
France
Alain Karsenty France Centre de coopération internationale en recherche agronomique – CIRAD Senior Researcher
Anaïs Henneguelle Université de Rennes 2 maîtresse de conférences
Behrang Shirizadeh Centre International de Recherche sur l’Environnement et le Développement – CIRED Research Fellow
Benjamin Coriat Université Paris 13 Nord – Centre d’Economie de l’Université Paris-Nord (CEPN) Professeur des Universités
Nicolas Bouleau Ecole des Ponts Paristech professor
Michel Cabannes Université de Bordeaux Maitre de conférences
Cédric Durand Université de Genève Professeur Associé d’Économie Politique
Céline Dutilly Centre de coopération internationale en recherche agronomique – CIRAD researcher
Céline Guivarch Ecole des Ponts, Centre International de Recherche sur l’Environnement et le Développement – CIRED Research director
Léo Charles Université de Rennes 2 Asssistant Professor
Coralie Pérez Université de Paris 1-Panthéon-Sorbonne Ingénieure de recherche
David Flacher Université de technologie de Compiègne Full professor of economics
Driss Ezzine de Blas Centre de coopération internationale en recherche agronomique – CIRAD Principal Investigator
Dumas Patrice Centre de coopération internationale en recherche agronomique – CIRAD Researcher
Emilie Coudel Centre de coopération internationale en recherche agronomique – CIRAD Researcher
Florence Jany-Catrice Université de Lille Professeur des universités
Florian Botte Université du Littoral Côte d’Opale MCF
Gadrey Jean Université de Lille Professor of economics
Jacques Généreux Sciences Po-Paris Professor
Jacques Marzin Centre International de Recherche Agroniomique pour le Développement – CIRAD Researcher
Jean Bourgain Université de Lille MCF retraité
Jean-Marie Harribey Université de Bordeaux Professor assistant
Jerome Faure Université de Bordeaux PhD student
Krifa-Schneider Hadjila Université de Lille Honorary Associate Professor
Laurent Cordonnier Université de Lille Professor in economics
Antoine Leblois Institut national de la recherche agronomique – INRAE Researcher
Jonathan Marie Université Sorbonne Paris Nord Associate Professor
Maxime Combes Association Internationale de Techniciens, Experts et Chercheurs – Aitec independent researcher
Jean Mercenier Université Panthéon-Assas (U. Paris 2) Professor
Michel Husson Institut national de la statistique et des études économiques Economist
Philippe Chotteau agro-économiste
Philippe Quirion Centre national de la recherche scientifique – CNRS Directeur de recherche (Senior researcher)
Dominique Plihon Université Sorbonne Paris Nord Professor emeritus
Dominique Redor Université Paris-Est Professor in Economics
Rotillon Gilles Université Paris-Nanterre Professor
Sabina Issehnane Université de Paris Maître de conférence
Sandrine Dury Centre International de Recherche Agroniomique pour le Développement – CIRAD Economist
Sandrine Rousseau Université de Lille Economiste
Henri Sterdyniak Les économistes attérrés economist
Tarik Tazdaït Centre national de la recherche scientifique – CNRS Senior Researcher
Ludovic Temple Centre International de Recherche Agroniomique pour le Développement – CIRAD Research
Thomas Coutrot Direction de l’Animation de la recherche, des Études et des Statistiques (DARES) Chef du département « conditions de travail et santé »
Thomas Dallery Université du Littoral Côte d’Opale – Clersé Assistant Professor of Economics
Jean-Marc Touzard Institut national de la recherche agronomique – INRAE Director of Research, economist
Fabrice Tricou Université Paris Nanterre Associate Professor of Economics
Nicolas Vaneecloo Université de Lille Professeur émérite
Wladimir Andreff Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Emeritus Professor
Mireille Bruyère Université de Toulouse Economiste
Anne Isla Université Toulouse Associate Professor
Lucas Chancel Sciences-Po Lecturer
Allemagne
Christoph Scherrer University of Kassel Professor
Hermann Bömer formerly TU Dortmund Lecturer
Friederike Habermann Commons Institute independent scholar
Jakob Kapeller University of Duisburg-Essen Professor
Miriam Rehm University of Duisburg-Essen Assistant Professor
Salome Topuria University of Kassel PhD Candidate
Trevor Evans Berlin School of Economics and Law Professor
Inde
Suñanda Sen Jawaharlal Nehru University New Delhi Retired Professor
Jayati Ghosh University of Massachusetts at Amherst Professor
Irlande
Bianca Foehrer Ireland University College Dublin Research Project Manager
Italie
Giovanni Dosi Scuola Superiore Sant’Anna Pisa Professor, Institute of Economics
Guglielmo Chiodi Sapienza Università di Roma Professor
Riccardo Mastini Autonomous University of Barcelona Phd, Institute of Environmental Science and Technology (ICTA)
Salvatore Monni Facoltà di Economia, Università Roma Tre Ordinario di Economia dello sviluppo
Alessandro Vercelli University of Siena Full Professor of Political Economy and Environmental Economics-retired
Annamaria Simonazzi Fondazione Roma Sapienza professor (retired)
Marcella Corsi Sapienza Università di Roma Dipartimento di Scienze Statistiche Presidente Consiglio Corso di Laurea magistrale in Scienze attuariali e finanziarie / Euro-memo
Emanuele Citera New School for Social Research PhD Candidate
Flavia Fabiano CIRAD PhD student
Luxembourg
Elena Emrick-Schmitz University of Luxembourg Doctoral Researcher
Sabine Dörry Luxembourg Institute of Socio-Economic Research Senior Research Fellow
Ulrike Schmitz Ing.-Büro Hubert Schmitz Sàrl, Echternach Assistant
Madagascar
Jean-François Bélières Centre de coopération internationale en recherche agronomique – CIRAD Agroéconomiste
Malaisie
Jomo Kwame Sundaram United Nations Retired
Mexique
Victor Manuel Isidro Luna Universidad Nacional Autónoma de México Professor and researcher
Alicia Puyana Facultad Latinoamericana de Ciencias Sociales-México, Professor
Pays-Bas
Alfred Kleinknecht TU Delft Professor of Economics (Emeritus)
Bastiaan van Apeldoorn Vrije Universiteit Amsterdam Professor of Global Political Economy and Geopolitics
Ewald Engelen University of Amsterdam Professor financial geography
Aleksandra Twardowska University of Amsterdam Chair at Rethinking Economics NL
Andrew M Fischer Erasmus University Rotterdam Associate Professor
Dirk Bezemer University of Groningen Professor
Jeffrey Harrod Erasmus University + University of Amsterdam of A Professor Emeritus
Angela Wigger Radboud University Associate Professor Global Political Economy
Arjo Klamer Erasmus university Professor cultural economics em
Servaas Storm TU Delft Senior Researcher
Paraguay
Sarah Zevaco SEPPY Vice president
Luis Rojas Centro de Estudios Heñói Economista – Investigador
Portugal
Diogo Rodeiro University of Coimbra Student
Francisco Louçã University of Lisboa – Lisbon’s Instituto Superior de Economia e Gestão Professor of Economics, Member of the Council of State of Portugal
João Vasco Gama Universidade Nova de Lisboa – Nova School of Business and Economics PhD student on Macroeconomics
Espagne
Mario Rísquez España UCM, Facultad de CCEE y Empresariales Profesor Asociado
Fernando Luengo Escalonilla Universidad Complutense de Madrid Profesor jubilado
Joan Josep Bosch González Universidad Pública de Navarra Associated Teacher
Jorge Fonseca Castro Universidad Complutense de Madrid Catedrático de Economía Aplicada
José Ángel Moreno Economistas sin Fronteras Patronato / Board of Trustees
Juan Torres López University of Seville Professor Applied economics
Julián Maganto López Colegio de Economistas de Madrid / Madrid College of Economists Colegiado / member – Retired civil servant of the General StateAdministration
Manuel Garí Ramos Fundación Viento Sur Retired Economist
Maria Luisa Gil Payno Economistas sin Fronteras Economist, researcher
Patxi Zabalo Universidad del País Vasco / Euskal Herriko Unibertsitatea Profesor de economía aplicada
Albert Recio Universitat Autonoma de Barcelona. Dep Economia Aplicada Professor Honorifico
Amaia Perez Orozco Colectiva XXK Economist, Researcher specializes in feminist economics
Daniel Albarracín Cámara de Cuentas de Andalucía – Chamber of Accounts Counselor
Eduardo Bidaurratzaga Aurre University of the Basque Country (UPV/EHU) Lecturer
Efren Areskurrinaga Mirandona University of the Basque Country (UPV/EHU) profesor
Gemma Cairó-i-Céspedes Universitat de Barcelona – Facultat Economia i Empresa Profesora titular de Economía
Jorge Garcia-Arias University of Leon Associate Professor
José Anastasio Urra Urbieta Universitat de València Associate Professor of Management
Juan Hernández Zubizarreta, Universidad del País Vasco (UPV/EHU) Doctor en Derecho, profesor
Luis Fernando Lobejón Herrero Universidad de Valladolid Profesor Titular de Economía Aplicada
Luz de la Cal Barredo Universidad del Pais Vasco (UPV/EHU) – Facultat Economia i Empresa Profesora
Marta Martín Alonso Economistas sin Fronteras President
Nuria Amador Universidad Complutense de Madrid Economist
Óscar Carpintero University of Valladolid Associate Professor of Applied Economics – Department of Applied Economics
Ricardo García-Zaldivar Universidad Carlos III de Madrid Retired Professor
Yolanda Jubeto Universidad del Pais Vasco (UPV/EHU) – Facultad de Economía y Empresa, Profesora asociada de Economía Aplicada,
Aitor Murgia ELA Sindikatua research cabinet Reseacher
Lluís Rodriguez ELA Sindikatua collective bargaining cabinet Economist
Roser Espelt ELA Sindikatua collective bargaining cabinet Economist
Xabier Zabala ELA Sindikatua research cabinet Reseacher
Gonzalo Fernández Ortiz de Zárate Hegoa – Instituto de Estudios sobre Desarrollo y Cooperación Internacional – Universidad del País Vasco / Euskal Herriko Unibertsitatea (UPV/EHU) Investigador económico
José Bellver Fundación Hogar del Empleado Reseacher
Carmen Castro García Universitat de València – Cátedra de Economía Feminista Professor
Josep Manel Busqueta Economist
Pau Llonch i Méndez Seminari d’Economia Crítica Taifa Economist
Suède
Paulina de los Reyes Stockholm University professor
Suisse
Francesco Laruffa Switzerland University of Geneva Post-Doctoral Research Fellow
Rahel Kunz Switzerland Université de Lausanne Senior lecturer
Tunisie
Véronique Alary Tunisie Centre de coopération internationale en recherche agronomique – CIRAD researcher
Royaume-Uni
Paul Hudson Retired university teacher of Economics and Econometrics
Steve Keen Institute for Strategy, Resilience and Security, University College London Distinguished Research Fellow
Andrea Brock University of Sussex Lecturer in International Relations
David Scott Manchester International Law Centre, University of Manchester Doctoral candidate
Mareike Beck King’s College London Postdoctoral Researcher
Michael Edwards University College London Hon Professor, Economics of Planning
Serena Merrino University College London Lecturer
Annina Kaltenbrunner Leeds University Business School Associate Professor
Andrew B Tylecote University of Sheffield, Sheffield, UK. Emeritus Professor
Bob Jessop Lancaster University Distinguished Professor
Daniela Veronica Gabor University of the West of England – Bristol Professor of Economics and Macrofinance
Gabriel Siles-Brugge University of Warwick
Gareth Dale Brunel University Senior Lecturer in Politics & IR
Jeremy Leaman Loughborough University Emeritus Fellow
Joshua Banerjee London School of Economics and Political Science Doctoral Researcher
Jules Newman LSE Retired
Ann Pettifor Policy Research In Macroeconomics (PRIME) Director

Etats-Unis
Erica Schoenberger The Johns Hopkins University Professor
Greg Hannsgen, Ph.D. Greg Hannsgen’s Economics Blog Founder and Blogger
Karl Petrick Western New England University Associate Professor of Economics
James K. Galbraith The University of Texas at Austin Professor
Pierre Kohler UN, Department of Economic and Social Affairs Economist Uruguay
Alicia Araujo Parlamento Asesora

Pour les économistes qui souhaiteraient signer, la tribune est ouverte aux signatures ici.

https://blogs.mediapart.fr/les-invites-de-mediapart/blog/091120/accord-ue-mercosur-il-faut-evaluer-ses-impacts-economiques-sociaux-et-environnementaux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.