Concerts (14)

Certains concerts ont laissé des traces, dans l’imaginaire et sur des disques.

Heureusement, car la présence du public, la nature des salles et d’autres éléments, quelques fois plus contingents, font qu’il se passe quelque chose de plus, un peu au delà… Au hasard de ré-écoutes récentes.

Voir aussi : Concerts,Concerts (2),Concerts (3),Concerts (4),concerts-5/,concerts-6/,concerts-7/,concerts-8/,concerts-9/,concerts-10/,concerts-11/,concerts-12/,concerts-13/

En premier lieu, la chaude sonorité du saxophone baryton d’Hamiet Bluiett. Et quel ensemble, la virtuosité percussive du piano de Don Pullen, le grondement de la contrebasse de Fred Hopkins et la double présence des tambours et cymbales de Chief Bey (percussions africaine) et Idris Muhammad (batterie)

Trois compositions du saxophoniste, Oleo de Sonny Rollins, A Night In Tunisia de Dizzy Gillepsie. Que la soirée fut belle…

Hamiet Bluiett & Concept : Live at Carlos 1, enregistré en 1986, Just A Memory Records 1997


25 novembre 1960, salle Pleyel

Une suite composée par le pianiste, un Caravan de Duke Ellington, un Coda du trompettiste.

Le déchainement des rythmes. Dizzy Gillepsie (trompette), Leo Wright (saxophone ténor et flute), Lalo Schiffrin (piano), Art Davis (contrebasse), Chuck Lampkin (batterie) et sur les deux derniers morceaux Candido (conga).

Il ne faisait pas froid en cette soirée d’automne…

Cd Dizzy Gillepsie featuring Lalo Schiffrin, Paris Jazz Concert, Delta Music 2002


Cecil Taylor Unit Akisakila

Malheureusement je ne connais que ce deuxième volume composé d’une pièce en trio Cecil Taylor (piano), Jimmy Lyons (saxophone alto) et Andrew Cyrille (batterie) et d’un pièce Lono au piano seul

La pièce en trio (20 minutes), en fait la fin du morceau, laisse entrevoir ce jeu sans relâche, cette énergie et la force de l’inspiration des trois musiciens. L’interaction, en particulier entre le batteur et le pianiste est sidérante.

Pour celles et ceux qui s’interrogent toujours sur les discours bien polis au piano, je ne peux que conseiller cette pièce d’une demi-heure qui ne vous laissera pas intact·e.

A quand la mise à disposition de tous les concerts japonais de Cecil Taylor et la réédition de ses disques chez FMP ?

Cd Cecil Taylor Unit in Japan Vol. 2, enregistré en mai 1973, Konnex Records


Live in Copenhague

Il y a toujours cette même joie de souffler et cette même fureur de liberté chez Peter Brötzmann (saxophone, clarinette). Il est ici entouré de Steve Swell (trombone) et de Paal Nilssen-Love (batterie, percussions).

Un trio aux musiques denses, parfois au lyrisme fort apaisé. L’auditeur et l’auditrice sont happé·es par les chaudes sonorités, les cris musicaux, les échanges et cette force peu commune qui se dégage des musiciens. Un bain d’énergie rayonnante.

Cd Peter Brötzmann, Steve Swell, Paal Nilssen-Love Live in Copenhague, enregistré en avril 2016, Nottwo


Quatre pièces, deux en trio piano-batterie-basse et deux en duo piano-saxophone alto – dont un interessant Round Midnight.

Chick Corea (piano), Jack DeJohnette (batterie), Lee Konitz (saxophone alto), Miroslav Vitous (basse). Les musiciens se laissent aller au temps particulier du concert, souvent avec de brillants développements, quelques fois comme du bavardage.

Je ne sais s’il existe d’autres traces de ces concerts.

Cd Creative Music Studio : Woodstock jazz Festival 1, enregistré en septembre 1981, Douglas Music


Cinq pièces d’une durée de 10 à 16 minutes permettant à chacun·e de s’exprimer sans nuire à la cohésion de l’ensemble. Steve Lacy (saxophone soprano), Steve Potts (saxophones soprano et alto), Irène Aebi (voix, violon), Bobby Few (piano), Jean-Jacques Avenel (contre basse), John Betsch (batterie). Un formidable sextet et soixante dix minutes de bonheur.

Cd The Steve Lacy Sextet : Live At Sweet Basil, enregistré en juillet 1991, RCA-Novus-BMG


Pas une soirée comme une autre

Un quintette composé de Lee Morgan (Trompette), Benny Golson (saxophone ténor), Bobby Timmons (piano), Jymie Merritt (contrebasse), Art Blakey (batterie). Des thèmes « traditionnels », des morceaux de Charlie Parker, de Dizzy Gillespie ou Thelonious Monk, ou des musiciens en scène. Le feu nourri par la batterie. A réécouter régulièrement…

Double cd Art Blakey et les Jazz Messengers au Club St Germain 1958, BMG


St Paul de Vence une nuit d’août 1970

J’ai longtemps écouté ce disque sous un format vinyle. Et à chaque fois j’étais surpris de ce mélange de douceur et de violence, de l’emploi du synthétiseur moog, des formes orchestrales.

Ayant trouvé sous format cd les deux volumes de ce concert historique, c’est avec hâte que j’ai mis la galette dans le lecteur. La magie reste intecte et les interrogations aussi…

Il serait plus que temps, que l’ensemble des concerts donnés à la galerie Maeght, avec un son restauré, soient disponible. Ecouter aujourd’hui Albert Ayler, Cecil Taylor ou Sun Ra est en quelque sorte une opération de salubrité publique.

Cd Sun Ra Arkestra : Fondation Maeght Nights Vol 1 et 2, enregistré en août 1970,

réédition jazz view 1991


Une pièce composée par le pianiste Muhal Richard Abrams et une seconde par le pianiste leader de cette formation.

Don Pullen (Piano), Jeff Berlin (basse électrique), Steve Jordan (batterie) et sur le second morceau Raphaël Cruz et Sammy Figueroa (percussions)

Un piano tantôt percussif tantôt très mélodique, les enlacements de la basse électrique, les multiples facettes des baguettes et des tambours.

Un disque électrisant et le rappel d’un grand pianiste.

Cd Don Pullen Montreux Concert, enregistré en Juillet 1977, Tartare 2010


Live at festival International de Jazz del Teatro Libre Bogotá, Colombia

Des rythmes « latino » pour cet ensemble composé de Juan David Castaño (percussions), Ricardo Gallo (piano), Jorge Sepúlveda (batterie), Juan Manuel Toro (contrebasse). La double présence des percussions et de la batterie, le balancement de la contrebasse et un pianiste compositeur pour une soirée sous le soleil de Bogotá.

Cd Ricardo Gallo Cuarteto : Tribu del Asfalto, enregistré en septembre 2012, La distribution fonica 2013


Mars 1959

Sonny Rollins (saxophone ténor), Henry Grimes (contrebasse) et suivant les sessions Pete La RocaJoe Harris ou Kenny Clarke (batterie)

Nalen, Stockholm, Zürich, Laren, Frankfürt, Aix-en-Provence.

Réuni dans un coffret au prix relativement peu élevé, des concerts en trio du saxophoniste. Le gros son du souffleur, des accompagnateurs attentifs et une belle variation de batterie.

Triple Cd Sonny Rollins Trio : Live in Europe 1959, Réédition Essential Jazz Classics


Un concert plein de fantaisie, de spirale musicale, un saxophoniste tantôt du coté de la tendresse et tantôt de la force brute, les grondements de la contrebasse ou son sens mélodique, le rythme des tambours ou les crash des cymbales…

David S. Ware (saxophones alto droit et ténor), William Parker (contrebasse),Warren Smith (batterie). Un trio et aussi des soli et des duos remarquables.

La pochette souligne, en expression graphique, l’énergie qui se dégage de ce concert. Et lorsque le saxophoniste s’envole dans un solo, les couleurs semblent éclater de toutes parts.

Double cd David S. Ware Trio : Live in New York 2010, enregistré en octobre 2010, Aum Fidelity


Mars 1976, Hamburg

Sept morceaux et toute la force d’un quintet en concert. Pour moi, d’abord un batteur complet Louis Hayes, celui qui impulse les rythmes, fait magie de l’usage des balais et des tambours. J’ai découvert ici un solide saxophone ténor Junior Cook. Ces deux musiciens entrecroisent leurs chaudes sonorités avec celles de Woody Shaw (trompette), Stafford James (contrebasse) et Ronnie Matthews (piano). Une soirée bien animée.

Double Cd Louis Hayes / Junior Cook Quintet : At Onkel Pö’s & Carnagie Hall, NDR, Jazzline 2017


Live at The Glen Rock Jewish Center

Il a comme un monde coloré et rythmé dans ce trio composé de Misha Piatigorsky (compositions, piano), Charlie Dougherty (contrebasse), Sam Fishman (batterie) et sur trois pièces Jeremy Fishman (saxophone, percussions). Des sonorités venues d’origines diverses mais réalisées au temps présent. Technicolor est une juste caractéristique pour cet ensemble.

Cd Misha Piatigorsky Trio : Stained Glass & Technicolor Grooves, enregistré en janvier 2017


Une soirée à New-York

Des compositions du saxophoniste alto, de Sonny Rollins, Duke Ellington, Charlie Parker, Thelonious Monk. Un quartet en concert. Greg Osby (saxophoniste alto), Jason Moran (piano), Atsushi (az’shi) Osada (contrebasse), Rodney Green (batterie). Une belle soirée et des musiciens qui nous embarquent…

Cd Greg Osby : Banned in New-York, enregistré en 1998, Capitol Records

Didier Epsztajn

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.