Des enregistrements en 2017

Des disques et des musiques récentes. Prendre le temps de s’arrêter, d’écouter des albums. S’éloigner des critères privilégiés par des commerçants, rarement disquaires, ou des productions des majors…

De multiples éditeurs nous permettent d’écouter des musiques et non de la programmation « profitable ». Quelques disques enregistrés, ici en 2017, au hasard des écoutes.

Bob Dylan, Joni Mitchell, Jimi Hendrix, références aux populations indiennes… Les musiciens intègrent tout un ensemble de passés étasuniens.

Jack DeJohnette (batterie, tom-tom, flute en bois, voix), Larry Grenadier (contrebasse, voix), John Medeski (piano, rhodes, hammond B-3, orgue, flute en bois, voix), John Scotfield (guitare, flute en bois) nous offrent un voyage musical pétri de blues, de sonorités venues de réinterprétation d’airs et de mélodies, des possibles du coté de l’Hudson.

Cd DeJohnette -Grenadier – Medeski – Scotfield : Hudson, enregistré en janvier 2017, Motéma

Alpha, un label consacré à la musique dite classique nous offre, pour un pas de coté (qui j’espère deviendra une longue promenade) un disque à la beauté vénéneuse. Tant par la qualité des instrumentistes, Airelle Besson (trompette), Edouard Ferlet (piano), Stéphane Kerecki (contrebasse) que par les compositions ou adaptations proposées. De la trompette assumant une déchirante « Pavane pour une infante défunte » (d’après Maurice Ravel) ou la tendresse d’une « Valse sentimentale » (d’après Pyotr Tchaïkovski), au piano tantôt percussif tantôt mélodique, à la belle contrebasse faisant bien plus que la rythmique. Des clins d’oeil, des improvisations, des dialogues savoureux…

Un superbe enregistrement et des interprètes engagées… Comme en « Résonance »

Cd Airelle Besson, Edouard Ferlet, Stéphane Kerecki : Aïrés, enregistré en février 2017, Alpha Classic

Une fois de plus le label Vision fugitive nous propose un disque d’un rare éclat. Aux timbres des clarinettes de Jean-Marc Foltz et des guitares de Philippe Mouratoglou, Ramon Lopez offre sur quatre pièces un geste en balais et tambours. Les musiciens dessinent de larges espaces où plane l’esprit du blues.

Cd Jean-Marc Foltz / Philippe Mouratoglou : Legends of the Fall, enregistré au printemps 2017, Vision fugitive

Fox (voir note sur un précédent disque, trio-sans-piano-12/), un groupe composé de Pierre Perchaud (guitare), Nicolas Moreaux ( contrebasse), Jorge Rossy (batterie, vibraphone). Un ensemble ici élargi aux saxophones ténor et soprano de Chris Cheek.

Deux invités sur quelques pièces, Vincent Peirani (accordéon, accordina) et Christophe Panzani (saxophone ténor).

Des musiques aux charmes indéniables, le souvenir du blues, des instrumentistes précieux qui ne jouent pas aux vedettes. Plus qu’un simple disque…

Cd FOX + Chris Cheek : Pelican Blues, enregistré en mars 2017, Jazz&people

Lèves la jambe

Une utilisation passionnante des possibilité de l’électronique. Un trio jongle avec les sons et les ambiances. Steve Argüelle (batterie, percussions, usine sofware), Benoît Delbecq (piano, bass station, synthétizeurs, clavecin) et Nicolas Becker (sound design, percussions) créent des espaces envoutants, des sonorités uniques, des moments à la grâce légère, d’autres plus angoissants.

Il y a ici matière à rêves, musiques au sens plein du terme.

Cd Manasonics : Foley, enregistré en 2017, Dstream

Ce disque commence par une pièce de Kurt Weill et Bertold Brecht « Mack The Knife », une sorte d’invitation ou de programme…

Energie, swing et allégresse. Christophe Monniot (saxophones), Jeff Boudreaux (batterie), Rhoda Scott (orgue B3).

Trempez vos lèvres dans ce breuvage et vous serez réchauffé·e pour la journée.

Cd Christophe Monniot – Jeff Boudreaux – Rhoda Scott : Blanc Cassé, enregistré en 2017, Plaza Mayor Compagny

Des musiques composées pour être associées à des images – films documentaires – retravaillées. Des images musicales vagabondes.

Louis Sclavis (clarinette, flute), Keyvan Chemirami (percussions), Bruno Chevillon (contrebasse), Gilles Coronado (guitare électrique), Vincent Courtois (violoncelle), Maxime Delpierre (guitare électrique), Christophe Lavergne (batterie), Benjamin Moussay (piano, claviers), Vincent Peirani (accordéon), Dominique Pifarely (violon).

Des univers aux couleurs souvent très chatoyantes, des choix rythmiques et sonores troublants. Un voyage aux frontières d’espaces dessinés par des lignes mélodiques.

Cd Louis Sclavis : Frontières, JMS 2017

Du coté de la commedia dell’arte, des cabrioles et des motifs répétés, du cirque certainement. Ferdinand Doumerc (saxophone alto et ténor, flûte, glockenspiel), Florian Demonsant (accordéon), Jean-Marc Serpin (contrebasse), Pierre Pollet (batterie). La force de l’ironie et des alliages sonores quelques fois insolites, une certaine tension dramatique, les ombres et les paillettes.

Cd Pulcinella : 2/4 d’once, enregistré en janvier 2017, BMC

Didier Epsztajn

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.