Trio : sans piano

Si le trio batterie/contrebasse/piano est souvent considéré comme le trio par excellence, les combinaisons de trois instruments sont aujourd’hui très variées.

Une diversité surprenante, des inventions et des (dés)équilibres toujours renouvelés, des surprises encore et pas seulement par le choix de l’instrument « soliste ». Au hasard de ré-écoutes récentes.

cd6Percussion, guitare acoustique et contrebasse

La virtuosité de Kevin Eubanks (guitare) ne prend jamais le dessus sur la musicalité. Avec Dave Holland (contrebasse) et Mino Cinelu (percussion), le guitariste nous offre des pièces mélodiques, dont la simplicité première révèle des structures plus complexes, lors des écoutes successives.

Une sorte de classicisme construit par l’intégration des inventions du jazz moderne et d’une très grande maîtrise instrumentale.

Cd « World Trio », VBr Intuitions, 1995

cd7Violon, violoncelle et contrebasse

Un trio composé de la violoniste Mazz Swift, de la violoncelliste Tomeka Reid et de la contrebassiste Silvia Bolognesi.

De vives cordes et archets pour une musique pleine d’audace. L’une et les autres n’en restent pas à la « place habituelle réservée » à leur instrument. Une musique ensorcelante à faire connaître.

« I see three small boats with three musicians crossing this lovely lake of sound they reach the shore and began to rain sunlight » William Parker

Cd Mazz Swift, Tomeka Reid, Silvia Bolognesi : Hear in Now, Rudi Records, enregistré en janvier 2010

cd8Écoutes et hommages : sax, contrebasse et batterie

10 pièces en hommage à divers musiciens, dont Anthony Braxton, Billy Strayhorn, John Tchicai ou Bill Evans. Je souligne la qualité de section rythmique composée du batteur Joey Baron et du bassiste Greg Cohen. Un saxophone lyrique, aux belles couleurs, des constructions non dénuées d’humour, un voyage ou chacun-e rencontrera des figures connues. Pour ma part, j’y ai aussi croisé Steve Lacy. Un vrai trio qui mériterait d’être mieux diffusé.

Cd Bruce Ackley trio : The hearing, Avant Japan, enregistré en mai 1997

cd9Tenor sax, contrebasse et batterie

Très beau solo de Fred Anderson comme entrée. Les dialogues de la chaleur, du rythme et de la mémoire. Compositions avec longs solo « On The Run », ou pièces plus dialoguées « Smooth Velvet », les instrumentistes nous proposent une musique sans clichés. Lors de ma dernière écoute, j’ai apprécié particulièrement les échanges rythmés de « Tatsu’s Groove » et le solo de Tatsu Aoki. Je souligne aussi les couleurs du saxophone et la forte présence, en solo comme en dialogue d’Hamid Drake.

Un concert de haute volée.

Cd Fred Anderson : On the run, Live at the Velvet Lounge, enregistré le 25 mars 2000, Delmark 2001

cd10Saxophones, guitare électrique et batterie

Comment ne pas évoquer le charme de « le roi des cons » et de « le temps ne fait rien à l’affaire » de Georges Brassens, revu par ce trio ?. Brassens non jazzifié mais re-parcouru par les trois instrumentistes : Matthieu Donarier (sax), Manu Codjia (guitare électrique) et Joe Quitzke (batterie).

A noter aussi un adaptation de la « gnossienne n°3 » d’Eric Satie et de « il pleut dans ma chambre » de Charles Trenet.

Les autres compositions sont du saxophoniste. Et, dans les unes et les autres, un mélange des timbres qui donne à ces musiques une saveur particulière.

Cd Matthieu Donarier Trio : live forme, enregistré en décembre 2008, janvier 2009 et et juin 2009, Yolk 2009

Didier Epsztajn

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.