Pourquoi le féminisme libéral refuse-t-il de prioriser la lutte contre la violence masculine à l’égard des femmes ?

Partout dans le monde, les femmes se défendent contre la violence masculine à l’égard des femmes, mais vous ne le sauriez pas à lire les médias féministes destinés au grand public.

Le 10 décembre a marqué la fin des 16 jours d’activisme contre la violence sexiste. ONU Femmes, l’organisation des Nations Unies qui se consacre à la défense des droits des femmes, affirme que la campagne, lancée après la première rencontre du Women’s Global Leadership Institute en 1991, vise à « galvaniser les mesures prises pour mettre fin à la violence contre les femmes et les filles partout dans le monde  ». Lire la suite

J’ai toujours eu peur de l’oubli, cette grande nuit aveugle

Michèle Lesbre rend compte avec pudeur et colère de la vie de Victor Dojlida.

Le récit commence en septembre 1989, un jour de libération tardive quelques semaines avant qu’un autre mur… « Car il faut bien que les portes s’ouvrent, que les murs s’écroulent, quand ils empêchent les hommes de vivre » Lire la suite

Lettre aux Instances internationales

Aux responsables des instances internationales
des droits de l’homme

Paris, le 24 septembre 2019


Objet
 : Saisine sur les dérives et les tentatives de division, du peuple Algérien, par le Chef d’État-Major militaire (pouvoir réel en Algérie).

Madame, Monsieur la(e) Président(e),

Nous Centre de Réflexion et d’Action pour la Démocratie CREAD et l’ONG RIPOSTE INTERNATIONALE introduisons la présente requête afin qu’un rappel soit adressé aux autorités Algériennes, concernant les engagements qu’elles ont contractés à travers les différents traités internationaux qu’elles ont signés, qui lui font obligation de respecter les droits humains et notamment le volet ayant trait aux libertés individuelles et collectives.  Lire la suite

#WagonSansCouillon !

A l’occasion de l’ouverture du métro parisien toute la nuit le samedi 14 septembre 2019, Osez le Féminisme ! a rappelé que dans les transports en commun, comme dans la rue, les agresseurs et harceleurs sexistes et autres « relous » ou « frotteurs » y sévissent et sont massivement impunis.

Le harcèlement sexiste, c’est par exemple quand un homme regarde une femme avec insistance, la siffle, lui parle alors qu’elle ne manifeste pas d’intérêt à être en contact avec lui, a des propos à connotation sexuelle, fait des commentaires sur le physique, la suit dans les couloirs… L’agression sexuelle, c’est quand un homme utilise la promiscuité des transports pour frotter son sexe contre une femme, lui toucher les fesses, les seins… Tout ça, ça suffit ! D’après une étude du Haut Conseil à l’Égalité en 2015, 100% des femmes utilisatrices ont déjà été victimes de harcèlement sexiste ou d’agressions sexuelles dans les transports en commun. 3 femmes sur 4 adaptent leur comportement ou leur tenue par peur des agressions. Lire la suite

Lettre ouverte : A l’attention de la présidence de l’université de Lyon, de la présidence de l’université Lyon 1, et de monsieur le recteur de l’académie de Lyon

Lyon, le 15 Septembre 2019,

A l’attention de la présidence de l’université de Lyon, de la présidence de l’université Lyon 1, et de monsieur le recteur de l’académie de Lyon

Et pour information : à l’attention de la direction de la recherche et des études doctorales, de l’école doctorale 512 et de monsieur le charge de mission égalité diversité de Lyon 1,

Nous attirons votre attention sur la situation inacceptable et absurde dans laquelle se trouve une ancienne doctorante de l’université de Lyon, Gwladys Fernandes, qui a soutenu sa thèse le 18 juin 2019. L’université Lyon 1 lui refuse la délivrance de l’attestation de réussite nécessaire à l’attribution de son diplôme de doctorat. Par cette lettre, nous exprimons notre solidarité pleine et entière a notre collègue et vous demandons de débloquer rapidement sa situation. Lire la suite

Comment va le monde ? Et la France ?

Dans « La guerre sociale en France », Romaric Godin propose une analyse à la fois de l’arrivée au pouvoir d’Emmanuel Macron et de l’offensive néolibérale pour imposer la déstructuration du « modèle social » français qui a résisté, grâce aux mobilisations sociales, jusqu’en 2008. L’entrée dans la crise systémique a changé la donne. Les deux lois travail, la contre réforme de la sécurité sociale, particulièrement du régime de retraite, montre la stratégie qui se met en place. Le sous titre en forme d’oxymore dit toute la problématique : « Aux sources économiques de la démocratie autoritaire »… Lire la suite

Un mois de grève des enseignants en Jordanie – Une légitimité populaire nationale

« Avoir faim ensemble ou être rassasiés ensemble » : Ce qu’un gouvernement non élu ne comprend pas

Pendant de nombreuses années, aucune revendication n’a occupé l’espace public, contrairement à la grève illimitée des enseignants, qui en est à sa quatrième semaine et est probablement la plus longue de l’histoire de la Jordanie. Outre la grève qui a affecté le quotidien de la plupart des familles jordaniennes qui n’ont pas envoyé leurs fils et leurs filles à l’école depuis juin, la question des enseignants a généré un sentiment général que les ressources du pays ne peuvent plus être gérées comme elles l’ont été au cours des deux dernières décennies. Lire la suite