Archives de Catégorie: Travail

Travail : démocratiser, démarchandiser, dépolluer

Que nous apprend cette crise ? En premier lieu que les humains au travail ne peuvent être réduits à des « ressources ». Les caissièr.e.s, les livreur.e.s, les infirmièr.e.s, les docteur.e.s, les pharmacien.nes, et toutes celles et ceux qui nous ont permis de continuer à vivre dans cette période de confinement, en sont la démonstration vivante. Cette pandémie nous montre aussi que le travail lui-même ne peut être réduit à une « marchandise ». Les soins de santé, la prise en charge et l’accompagnement des plus vulnérables sont autant d’activités qui doivent être protégées des seules lois du marché, sans quoi nous risquons d’accroître toujours plus les inégalités, jusqu’à sacrifier les plus faibles et les plus démunis. Pour éviter un tel scénario, que faut-il faire ? Permettre aux employés de participer aux décisions. C’est-à-dire démocratiser l’entreprise. Démarchandiser le travail. C’est-à-dire que la collectivité garantisse un emploi utile à toutes et tous. Au moment où nous faisons face à la fois au risque pandémique et à celui d’un effondrement climatique, ces deux changements stratégiques nous permettront non seulement d’assurer la dignité de chacun, mais aussi d’agir collectivement pour dépolluer la planète et la sauver. Lire la suite

Covid-19 : non à la mise en danger des travailleurs, enseignants, enfants au nom du profit !

Cette semaine, en France, des millions de personnes – enseignant·e·s, travailleurs/euses, salarié·e·s intérimaires, enfants – reprennent le chemin de l’école, de l’usine, des chantiers du BTP ou du nettoyage, du bureau, de la plate-forme logistique, des transports…

Pour chacun·e, il s’agit d’entrer dans la quadrature du cercle que connaissent ceux qui n’ont pas pu interrompre le travail depuis le début de l’épidémie, et avec quelles conséquences physiques et psychiques ! Il s’agit de travailler, enseigner, étudier, sans se retrouver à risque d’être contaminé et contaminant par un virus redoutable et omniprésent. Lire la suite

Le travail à l’épreuve du prisme carcéral (premier chapitre du livre : Le travail incarcéré)

Avec l’aimable autorisation des Editions Syllepse

La prison n’est pas une île coupée du monde. Tout au contraire, elle constitue un véritable observatoire de questions communes à toute société, comme à tout individu.

Loin de l’exotisme carcéral qui consiste à aborder le monde pénitentiaire en le déconnectant de son contexte, notre projet ici est bien celui d’une inversion des regards : que peuvent nous apprendre cette institution, et ceux qui y vivent, sur les évolutions sociétales et les enjeux de l’existence, de l’« être au monde » ? Lire la suite

Protéger les travailleuses et travailleurs des transports publics du Covid-19

Charte mondiale de revendications

Les travailleuses et travailleurs des transports publics sont en première ligne du combat contre la pandémie de Covid-19. Ce sont ces chauffeurs, receveurs et agents de la billetterie, de l’entretien, de la maintenance et des fonctions administratives qui assurent les services vitaux grâce auxquels les transports publics continuent de fonctionner – permettant aux autres travailleurs-clés de se rendre au travail et de soigner les malades ou de réapprovisionner les commerces. Lire la suite

Comment supprimer la tarification des activités de soin qui a détruit l’hôpital public ? (et) Intoxication productiviste et déshumanisation des rapports humains

Ce texte qui analyse la crise de l’hôpital public a été écrit en décembre 2019, juste avant la pandémie. C’est un extrait d’un livre à paraître1. Il vise à cerner les sources de l’effondrement de l’hôpital exprimé par les soignants en grève pendant des mois et surtout il vise à repérer sur quels leviers la collectivité des soignants peut agir pour repartir sur de nouvelles bases.

C’est aussi un exemple concret de la manière dont nous pouvons intervenir pour que l’après crise ne soit pas la simple reproduction du système néolibéral qui déshumanise la société et détruit notre écosystème. Lire la suite

Livreurs, Amazon : Des luttes dans le « nouveau monde » (et) Italie : témoignage de salarié.es d’Amazon

À l’ère du Covid-19, la résistance commence dans les entreprises du « nouveau monde ». En ces temps de pandémie et de confinement avec, dans tous les pays, des attaques contre les droits et les libertés, la première victoire juridique, la première manifestation de rue et la première grève internationale arrivent là où ne les attendait pas. Elles secouent les machines à cash de l’ère numérique dont la face sociale nous rappelle le 19e siècle : ces zones de non-droit que sont le e-commerce mondial tentaculaire d’Amazon et les plates-formes de livreurs-coursiers ubérisés. Là où le droit du travail est au mieux bafoué (Amazon) au pire ignoré (les coursiers). Lire la suite

Le confinement ne tient pas lieu de congés payés

Tribune. Le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, affirme qu’« il faudra se poser la question des RTT et des congés payés ». La période de confinement va se traduire, nous dit-il, par un arrêt de l’économie de 30 à 40% en moyenne. Ce qu’il oublie, c’est que les estimations de l’Insee et de l’OFCE n’annoncent un tel chiffre qu’en annualisant l’impact mesuré sur un mois.

Quel serait le remède à la paralysie de l’économie ? « Retrousser ses manches et travailler plus longtemps »selon le président du Medef. Ainsi, ce sont les travailleurs qui font marcher l’économie ! Ainsi, ce sont eux qui permettent la fameuse « création de richesse » ! Quand ? Pendant leur temps de travail. Il aura fallu une pandémie pour s’apercevoir que ce sont les soignants, les enseignants, les livreurs, les caissières, les éboueurs qui maintiennent la société debout. Pendant ce temps-là, où sont les actionnaires et leurs porte-parole, ceux qui ne paient pas d’impôts ou très peu ? Lire la suite