Archives de Catégorie: Politique

Il faut dénoncer l’état d’urgence sanitaire pour ce qu’il est, une loi scélérate (et) Ils sont en guerre … Contre nous !

L’idée de République évoque les libertés, la démocratie et l’État de droit. Mais elle a aussi une face plus sombre : celle d’une République aux abois qui fait passer des mesures d’exception liberticides, motivées par l’urgence d’une situation extraordinaire. Dénonçant, en 1898, les lois scélérates visant les anarchistes, Léon Blum craignait qu’elles ne violent les libertés élémentaires de tous. L’histoire lui a donné raison : elles ont été normalisées et ont concerné bien d’autres personnes que les seuls anarchistes, qui devaient initialement en faire les frais. Lire la suite

Une tempête parfaite

Une tempête parfaite est un film catastrophe sur la rencontre d’une tornade et d’un ouragan. A la pandémie du Corona s’ajoute désormais une crise financière et économique d’ampleur encore inconnue. Ce sont les ingrédients d’une « tempête parfaite » dont on ne peut savoir où elle nous mènera. La situation a brutalement changé et il faut en prendre toute la mesure.

Version Pdf (avec tous les liens actifs) à télécharger :

S. Bouquin :Tempête parfaite Lire la suite

Rebecca Solnit : A Paradise Built in Hell. The Extraordinary Communities That Arise in Disaster (note en français)

Immanuel Wallerstein disait de notre époque que « beaucoup imaginent plus aisément la fin du monde que la fin du système social capitaliste ». En effet, de nombreux films de sciences fiction se situent dans une temporalité post-apocalyptique où la lutte pour la survie est devenu le lot quotidien de quelques survivants.

Bien souvent, les survivants ont perdu toute humanité, et mis à part les figures héroïques centrales, l’humanité semble être retourné au stade de la horde sauvage. Survivre à tout prix fera de chacun d’entre nous un monstre… Or, c’est justement parce que cette représentation très pessimiste envahit la vision d’un futur pas si éloigné que le livre de Rebecca Solnit est si important. Dans A Paradise Built in Hell, Solnit prend à contre-pied le sens commun de notre avenir et ce à partir d’une étude des conduites humaines dans un contexte de catastrophes. Lire la suite

« De la guerre sanitaire à la guerre économique et sociale »

La première victime de la guerre, c’est toujours la vérité

La deuxième victime de la guerre, ce sont les conquis sociaux

La troisième victime de la guerre,
ce sont les droits et libertés démocratiques

 

A la manière d’un certain président de la République.

« Françaises, Français, mes chers compatriotes. Depuis le déclenchement de la crise sanitaire, je me suis plusieurs fois adressé à vous pour évoquer les épreuves que nous avons traversées, pour annoncer les mesures indispensables afin de juguler l’épidémie d’abord et d’en venir à bout ensuite. Ces circonstances exceptionnelles m’ont conduit à prendre, avec le gouvernement, en accord avec l’Assemblée nationale et le Sénat, des mesures elles aussi exceptionnelles sans lesquelles nous n’aurions pu gagner cette bataille décisive contre le Covid-19. Tout d’abord, je veux, au nom de la nation, saluer toutes celles et tous ceux qui, médecins, infirmiers, personnels hospitaliers, ont été aux avant-postes de ce combat, avec un dévouement et un courage exemplaires, et pour certains, hélas, au péril de leur vie. Ils méritent notre reconnaissance. C’est pourquoi j’ai décidé qu’un hommage national leur sera rendu à une date qui sera précisée. Plus encore, toutes et tous recevront, à titre collectif, la légion d’honneur. Lire la suite

Le confinement : une nouveauté pour vous, une réalité pour nous

J’enfonce allègrement des portes ouvertes mais let’s go.

Quand l’annonce du confinement a été faite, j’ai été impressionnée par les messages d’effroi de la part de personnes majoritairement valides à l’idée – apparemment inconcevable – de ne plus pouvoir sortir de chez elles et, par comparaison, du peu de personnes handicapées/malades se plaignant sur les réseaux sociaux du principe du confinement. Lire la suite

Le Corona virus comme incitation à changer d’itinéraire.

Cette période de confinement peut-être l’occasion de se donner le loisir d’examiner nos façons de vivre. La mondialisation, les interdépendances fragiles, l’accélération des échanges économiques, la croissance elle même et le progrès qui abandonne de nombreuses victimes sur le bord de la route… Lire la suite

Salubrité publique en période d’épidémie : une urgence humaine et sanitaire !

  • Plus de 3500 personnes sont aujourd’hui à la rue, en demande d’asile ou non, en région Île-de-France, sans accès à l’hébergement ni à un accompagnement médico-social.

  • 500 personnes, sur la commune d’Aubervilliers, sont dans un campement de tentes dans un état d’insalubrité contraire à la simple dignité humaine, sans accès à l’eau et sans prise en charge des déchets. Des dizaines d’autres camps existent en Île-de-France sans aucune aide publique et des dizaines de familles avec enfants n’ont pas de solutions et dorment aux portes de Paris.

  • Nous rappelons que les personnes sans-abri sont d’autant plus fragiles qu’elles font face à une absence de prise en charge médicale, renforcée par les mesures récentes gouvernementales concernant l’aide médicale d’État et le délai de carence pour les demandeurs d’asile. 

Lire la suite