Archives de Catégorie: Politique

L’aveu de Dr Mabuse

15 octobre 2018 

(Siège de CalPERS – 228, Quality Street – Sacramento – Californie)

Il ne s’agit à ce stade que des bases, d’ailleurs difficilement distinguables au travers du laborieux écran de fumée de ses promoteurs, que des bases, disions-nous, mais elles livrent déjà un aperçu inquiétant des bouleversements à venir.

Nous voulons parler de l’explosif dossier de la Réforme des Retraites, nous ne dirons pas en cours d’élaboration, mais de concoction.

Le terme peu utilisé de concoction renvoie au verbe concocter, du latin concoquare, faire cuire ensemble ; en français familier, préparer minutieusement. Lire la suite

Des irruptions de manifestations extraordinaires du désastre

Je ne connais pas le cinéma de Jean-Gabriel Périot. Cinéphile/cinéphage, je peux néanmoins en imaginer certains éléments au gré de ces conversations. Mais là ne me semble pas le plus important.

Alain et Jean-Gabriel (ils apparaissent sous leurs prénoms dans leurs échanges) discutent des images, du cinéma, de la mémoire, de certains événements, de philosophie, donc de politique. Lire la suite

Retraite par points : plus équitable, vraiment ?

Depuis 1993, les réformes successives des retraites ont été menées au nom de l’équilibre financier des régimes. Aujourd’hui que le déficit des caisses est en voie de résorption – au prix de la baisse du niveau des pensions et du départ plus tardif en retraite -, c’est la recherche de l’équité qui est invoquée pour justifier une nouvelle réforme. Le projet est de transformer le système actuel par annuités en un régime par points, à vocation universel, qui remplacera les 42 régimes actuels (base et complémentaires). L’objectif annoncé est qu’« à carrière identique, revenu identique, la retraite doit être identique ». Donc, à carrière incomplète et faibles revenus, faible retraite, mais ce sera la même chose pour tout le monde ! Est-ce cela l’équité visée ? Jean-Paul Delevoye, haut commissaire à la réforme des retraites, interviewé sur France Inter le 11 octobre 2018, précisait : « la retraite est le reflet de la carrière, ça, c’est quelque chose qui est juste. Si vous avez une belle carrière, vous avez une belle retraite, si vous avez une moins belle carrière, vous avez une moins belle retraite ». Lire la suite

Sortir de l’enfermement

Avec l’aimable autorisation des Editions Syllepse

La courbe du nombre de mineur·es incarcéré·es n’a cessé de croître depuis le mois d’octobre 2016, atteignant en août 2017 le nombre record de 885 mineur·es détenu·es. La plupart des quarante-quatre quartiers pour mineur·es d’établissements pénitentiaires et des six établissements pénitentiaires pour mineur·es (EPM) sont saturés. Lire la suite

A propos du « transracialisme »

Rachel Dolezal, au centre d’une tempête, lance un défi : »Je m’identifie comme Noire. » [traduction d’articles du New York Times, 16 juin 2015]

Quand elle est venue vivre au sous-sol chez son oncle à Cœur d’Alene, dans l’Idaho, une ville à la population en grande partie blanche, en 2004, Rachel. A. Dolezal était encore blonde et pâle de teint ; elle s’identifiait en tant que femme blanche ayant quitté un mari Noir et ayant un enfant métis.  Lire la suite

Vers une civilisation de la gratuité

L’Observatoire international pour la gratuité (OIG) lance une mobilisation continue avec trois premiers rendez-vous : septembre 2018 publication du livre-manifeste Gratuité vs capitalisme signé par Paul Ariès au nom de l’OIG, état des lieux de toutes les formes de gratuité existantes et à venir ; le 1er octobre, lancement d’un appel international en faveur de la gratuité comme nouveau chemin et projet de civilisation, déjà signé par presque toute la gauche de gauche et l’écologie antilibérale ; le 5 janvier 2019 tenue à Lyon d’un forum national de la gratuité.

Vous pouvez signer l’appel sur ce site

—— Lire la suite

Leurs boussoles, nos naufrages

Avec l’aimable autorisation de l’auteur

Chasseurs-cueilleurs de la modernité

Le vieux continent convoque les heures sombres d’un passé jamais révolu. Modernité occidentale oblige, qui refoule dans les limbes de notre mémoire collective le fait que la préhistoire du racisme prend naissance sur cette terre européenne. Lire la suite