Archives de Catégorie: Luttes

Juillet 2018, les livreuses et livreurs des plateformes reprennent leurs mouvements en Europe

Communiqué du Réseau syndical international de solidarité et de luttes

Le 8 et le 15 juillet, les livreurs parisiens du CLAP (Collectif des livreurs autonomes de Paris), avec SUD, CNT-SO et CGT, ainsi que d’autres collectifs de Nantes et Bordeaux appelaient à une « déconnexion massive », les dates choisies étant les derniers « temps forts » de la coupe du monde de football. De leur côté, les livreurs de Londres, Turin et Bruxelles organisaient eux aussi un mouvement de grève. Lire la suite

Sous la plage, la grève

Avec l’aimable autorisation des Editions Syllepse

Le constat est simple : l’analyse des luttes ouvrières en mai et juin 1968 a intéressé peu de monde. Peut-être parce que le caractère plus spectaculaire de la révolte étudiante a davantage tenté journalistes et chroniqueurs. Peut-être parce que d’autres catégories socio-professionnelles trouvèrent plus facilement des porte-plume : livres et articles abondent sur la “contestation” chez les architectes ou dans les milieux du cinéma. Pour la classe ouvrière, hormis de lacunaires récits syndicaux, on ne dispose guère que d’enquêtes et de témoignages épars, d’accès souvent difficile. Seuls tentèrent une synthèse ceux des sociologues et militants qui virent dans le mouvement de Mai la confirmation du rôle d’avant-garde de la “nouvelle classe ouvrière” et des couches techniciennes. Dans la mémoire collective, il ne reste alors, au-delà des expériences locales, que quelques idées très générales et le plus souvent erronées sur ce que fut l’attitude de la classe ouvrière en mai et juin 1968. Lire la suite

« Le seul lieu où les Noirs ne se sont pas révoltés, c’est dans les pages écrites par les historiens capitalistes »

Dans sa préface, Selim Nadi parle, entre autres, de la formation d’un « marxiste noir », de l’historien des révoltes noires, de l’avenir des luttes anti-impérialistes, « L’histoire qu’il dresse de ces révoltes, de cette solidarité panafricaine, est loin d’être abstraite ou purement scolastique », du Jacobin noir, de Toussaint Louverture, de la création d’une organisation noire aux Etats-Unis, de la nécessité de remettre en lumière les résistances au colonialisme européen…

« Loin de se contenter de décrire les révoltes panafricaines, James accorde une importance certaine au rapport dialectique entre les masses et les leaders révolutionnaires ; sans sombrer dans une histoire des « grands hommes », il propose de mettre en lumière la dynamique existant entre les rébellions ou les mouvements révolutionnaires et leurs dirigeants ». Lire la suite

Amplifions le soutien aux cheminots !

Alors que les sénateurs ont adopté mardi en première lecture le projet de loi sur la réforme ferroviaire, la grève continue. Et des personnalités font connaître la cagnotte car « Le soutien financier a besoin d’être relancé dès maintenant car les retenues des jours de grève de mai seront imputées sur les fiches de paye de juin ». Lire la suite

Ce sont seulement des fleurs, les fruits doivent encore mûrir

Dans son introduction, introduction-de-david-mandel-a-son-ouvrage-les-travailleurs-de-petrograd-dans-la-revolution-russe-1917-1918/, publiée avec l’aimable autorisation des Editions Syllepse, et contre les réécritures diverses, David Mandel souligne le caractère prolétarien de la révolution, « Mais la présente étude du mouvement des ouvriers de Petrograd, qui ont constitué la force à la base de cette révolution, conclut que la révolution russe a bel et bien été, dans les faits, une révolution ouvrière. » Lire la suite

Quand la gauche syndicale se dotait d’outils pour avancer…


Dans les années 1970/1980, deux courants syndicaux s’attachent à faire vivre un syndicalisme de luttes, anticapitaliste, unitaire : celui qui constitue « l’opposition » dans la CFDT (majoritaire dans nombre de syndicats, dans des Unions Départementales et Régionales, dans quelques fédérations) et un autre, dans lequel se retrouve le premier cité, qui rassemble sur des bases similaires, des collectifs syndicaux, des membres de diverses organisations syndicales. Pour dépasser le stade des constats et des intentions, ils se dotent d’outils ; le présent texte retrace les grandes lignes de ces aventures. Lire la suite

Appel de la Plateforme vers une grève sociale transnationale, Assemblée de Londres des 10 et 11 février 2017

Avec plus de 2 millions de migrants de l’UE confrontés à l’incertitude relative au Brexit, de nombreux migrants non européens demandant l’asile ou travaillant simplement au Royaume-Uni sont confrontés à l’aggravation des contrôles d’immigration, le 20 février 2017, une « grève des migrants » a été proposée au Royaume-Uni avec comme nom, « un jour sans nous ». Le terme, initié en 2006 aux États-Unis et repris en France et en Italie en 2010 conduisait les migrants à prendre le devant de la scène dans leurs luttes contre l’exploitation et le droit à la liberté de mouvement, pas seulement par leur contribution généralisée à la richesse dans la société en tant que travailleurs, mais par l’expression de leur pouvoir de perturbation. Ce sont ces expériences de grève que nous prévoyons également de réanimer au Royaume-Uni : en dépit du Brexit, cette grève des migrants sera une véritable affaire européenne. Lire la suite

On bosse ici ! On vit ici ! On reste ici !


pdf_livre_18_du_57_hazgui

Philippe Martinez souligne, entre autres, : « Cette lutte symbolise parfaitement la situation que vivent des dizaines de milliers de travailleurs de notre pays. Des salariés qui travaillent dans des conditions difficiles et dans une immense précarité, qui subissent une exploitation proche de l’esclavagisme de la part de leur employeur et dont l’état refuse de reconnaître les droits ». Lire la suite

Une fois la guerre finie, quelque chose de la guerre continue

ici_notre_defaite_tbnDans introduction, introduction-de-thierry-labica-a-louvrage-coordonne-par-mathilde-bertrand-cornelius-crowley-thierry-labica-ici-notre-defaite-a-commence-la-greve-des-mineurs-britanniques-1984-1985/, publiée avec l’aimable autorisation des Editions Syllepse, Thierry Labica aborde, entre autres, la désindustrialisation des années 80 et son impact sur « les loyautés ouvrières masculines », la montée des services et la féminisation de la main d’oeuvre salariée, le nouvel héroïsme néolibéral et ses coûts sociaux, « Contentons-nous alors d’observer que la question de la mine, des mineurs, et de la grande grève de 1984 occupe une place stratégique dans ce champ de représentations et de forces, et tâchons de dire pourquoi. » Lire la suite

Introduction de Thierry Labica à l’ouvrage coordonné par Mathilde Bertrand, Cornelius Crowley, Thierry Labica : Ici notre défaite a commencé. La grève des mineurs britanniques (1984-1985)

Avec l’aimable autorisation des Editions Syllepse

ici_notre_defaite_tbn1983. Pour la première fois depuis la révolution industrielle qu’elle a inaugurée, la Grande-Bretagne devient importatrice nette de produits manufacturés. 1986. Les marchés financiers britanniques font l’objet d’une déréglementation éclair, le « big bang ». Dans l’intervalle, mars 1984-mars 1985  : environ 140 000 mineurs mènent une grève dans uns lutte acharnée contre une série de fermetures de sites et la fin programmée de l’industrie minière en Grande-Bretagne. Lire la suite

Corée du Sud. Relâchez les syndicalistes emprisonnés, respectez les droits des travailleurs !


3190

siteon0En partenariat avec la Confédération Syndicale Internationale qui représente 180 millions de travailleurs dans 162 pays et territoires et compte 333 affiliés nationaux.

L’offensive contre les droits des travailleurs en Corée du Sud s’intensifie, avec plus de 20 dirigeants syndicaux et militants maintenant emprisonnés, dont 7 de la KCTU dont son Président Han, Sang-gyun, le vice-président de la KPTU Cho, Sung-deok et le président de la KPCWU, Lee, Jong-hwa. Le gouvernement du président Park, Geun-hye jette les gens en prison simplement pour avoir défendu les droits des travailleurs. Lire la suite

Construire une Grève Sociale Transnationale : de la mobilisation du 15 Septembre au meeting de 21-22-23 Octobre à Paris

L’approbation de la loi travail et l’autoritarisme du gouvernement n’arrêtent pas le mouvement français. Ce mouvement vise haut : non seulement lutter contre la législation nationale, mais contre son « monde », c’est à dire la précarisation de la vie et du travail et l’impuissance qu’il impose sur l’avenir des pauvres, des migrants, des travailleurs et des étudiants. Le défi est maintenant de continuer à pousser en avant la lutte contre ce monde. Lire la suite

Aux Etats-Unis, derrière la bataille des salaires, transformer le secteur de la restauration

En 2014, les Etats-Unis sont devenu le pays où l’on dépense plus d’argent pour manger dehors que pour cuisiner chez soi1. Passé de 8,5 millions d’employés en 1997 à plus de 12 millions en 2015, le secteur de la restauration ne cesse de croître. C’est aussi l’un des secteurs les plus mal payés. Le salaire horaire moyen est de 10,98 $, contre 23,23 $ pour l’ensemble de la population active employée. Il regroupe à lui seul 7 des 10 métiers les moins bien payés des Etats-Unis2. Pourquoi ? Lire la suite

Soutien aux travailleurs et travailleuses de Ciudad Juarez au Mexique

Ce communiqué de soutien fait suite à des contacts pris lors du Forum Social Mondial 2016 et de l’atelier « lutter au travail contre les violences faites aux femmes ».
La situation des travailleur-euses dans les maquiladoras (usines d’assemblage) à la frontière Nord du Mexique révèle les dégâts sociaux mondiaux du système néolibéral.

Les résistances et les luttes en cours sont exemplaires dans un environnement où la liberté syndicale et les droits des travailleurs-euses sont quasi inexistants.
Solidaires et le Réseau syndical international de solidarité et de luttes sont signataires de ce communiqué. Lire la suite

LOI TRAVAIL on va Gagner ! ci-joint l’Appel citoyen pour la manifestation internationale à LILLE le 28 JUIN

Ci-joint texte soumis à signature en dans le Nord de la France (Zone frontalière avec la Belgique) , Belgique et Grande Bretagne bouclé ce soir pour signature en ligne

https://www.change.org/p/fran%C3%A7ois-hollande-abrogation-des-lois-travail-en-france-en-belgique-et-de-l-aust%C3%A9rit%C3%A9-dans-toute-l-europe?recruiter=153654260&utm_source=share_petition&utm
_medium=email&utm_campaign=share_email_responsive

TRACT APPEL Citoyen 28 juin A Lire la suite

Innovations contestatrices, changement d’échelle et un « rêve qui continue »

« Le printemps 2013 jette une nouvelle lumière sur la Turquie et met le pays au centre de l’attention internationale ».

En introduction, Pinar Selek présente la problématique de sa thèse, « En analysant les acteurs de contestation par leurs inscriptions sociales, en mettant l’accent sur l’historicité des phénomènes sociaux et en portant l’attention aux différentes temporalités de l’action collective, la présente recherche traite le temps et l’espace en tant que variables constitutives de l’analyse. Sans comprendre les dynamiques sociopolitiques de l’espace militant contestataire en Turquie, il est très difficile d’analyser cette actuelle résistance « inattendue ». » Lire la suite

Pour les luttes urbaines. Les enseignements du mouvement de l’Alma-Gare

À travers une lecture du livre de Paula Cossart et Julien Talpin Lutte urbaine. Participation et démocratie d’interpellation à l’Alma-Gare, Antonio Delfini revient sur la question des luttes urbaines à la lumière de la dite « démocratie participative ».

La thématique des luttes urbaines a connu une fortune contrastée depuis son apparition à la fin des années 1960. Largement investie par la sociologie urbaine marxiste dans les années 1970, elle est peu à peu tombée dans l’oubli, passée de mode. Reprise ensuite par les sociologues des mouvements sociaux notamment au Québec et en Amérique du Sud, elle connaît aujourd’hui un – relatif – renouveau en France à la faveur d’une recrudescence des approches critiques de l’urbanisation capitaliste. Lire la suite

Extraordinaire convergence des luttes à Chicago : la grève des enseignants du 1er avril

« CTU ! CTU ! » Les quelques 2 000 syndicalistes venus assister à la conférence de Labor Notes1 scandaient avec une énergie incroyable ces trois lettres lors de la session plénière, le soir du 1er avril. Ces acclamations étaient destinées au Chicago Teachers Union, le syndicat des enseignants de Chicago. Trois lettres magiques qui font penser à l’aura du sigle « CIO » (Congress of Industrial Organizations) dans les années trente aux Etats-Unis, ou à la CGT française après mai-juin 1936. Lire la suite

MARCHE DES FIERTÉS LGBT DE PARIS 2016

Les droits des personnes trans sont une urgence. Stérilisations forcées, Agressions, Précarité : Stop.

Samedi 02 juillet 2016 aura lieu la Marche des Fiertés LGBT de Paris organisée par l’Inter-LGBT. Première manifestation politique récurrente de France, ce sera aussi la dernière grande manifestation pour les droits LGBT du quinquennat de François Hollande. Avec cette année pour mot d’ordre : « Les droits des personnes trans sont une urgence. Stérilisations forcées, Agressions, Précarité : Stop », la Marche des Fiertés LGBT de Paris dénonce l’inaction de la classe politique face aux graves atteintes aux droits fondamentaux dont sont victimes les personnes trans. Alors qu’elles sont contraintes de renoncer à la libre disposition de leur corps, que leur accès à la justice, aux soins, au travail, au logement, à la vie familiale, et leur droit à la vie privée et à la liberté de mouvement se trouvent entravés, aucune mesure n’a été mise en place. Lire la suite

#NuitDebout

http://petition.nuitdebout.fr/fr

Depuis le 31 mars nous, citoyens-nes, sommes installés-ées en toute légalité sur différentes places dans nos villes.  Ces rassemblements pacifiques, ouverts et populaires visent à réinvestir l’espace public pour échanger, débattre et construire ensemble. Lire la suite