Archives de Catégorie: Luttes

Appel des soulèvements de la terre

Appel à reprendre les terres et à bloquer les industries qui les dévorent

Nous sommes des habitant·es en lutte attaché·es à leur territoire. Nous avons vu débouler les aménageurs avec leurs mallettes bourrées de projets nuisibles. Nous nous sommes organisé·es pour défendre nos quartiers et nos villages, nos champs et nos forêts, nos bocages, nos rivières et nos espèces compagnes menacées. Des recours juridiques à l’action directe, nous avons arraché des victoires locales. Face aux bétonneurs, nos résistances partout se multiplient. Lire la suite

La foulerie, des avancées certaines au sortir de la grève

Comme cela a été dit précédemment, les ouvriers de la Foulerie ont lancé un mouvement de grève le mardi 2 février pour protester principalement contre leur rémunération trop basse, mais aussi pour dénoncer les pratiques de gestion du personnel au sein de l’usine. Au soir du premier jour de grève, les dirigeants de l’entreprise semblaient fermés à tout dialogue, face à ce refus patronal, les ouvriers ont courageusement pris la décision de reconduire la grève le lendemain. Lire la suite

L’usine de la Foulerie en grève


A l’usine de la Foulerie de Carignan, 116 ouvriers fabriquent des bagues de roulement brut. La plupart des ouvriers y gagnent un peu plus que le smic, récemment, plusieurs jeunes ouvriers ont d’ailleurs été embauchés pour un salaire de 1380 euros par mois, un niveau de rémunération faible compte tenu du fait qu’ils sont astreints à travailler de nuit une fois par mois. L’entreprise en question fait un chiffre d’affaire conséquent, elle bénéficie aussi d’aides gouvernementales substantielles, néanmoins le salaire réel des ouvriers de la Foulerie a peu augmenté depuis 2011.
Lire la suite

Le 30 janvier 2021, stoppons l’expansion d’Amazon !

Amazon ouvre de nouvelles agences de livraison et poursuit ses projets de nouveaux entrepôts. Mais l’opposition se développe. Le 30 janvier 2021, les collectifs locaux contre des projets d’entrepôts se mobilisent à nouveau à Fournès (Gard) et ailleurs.

Lire la suite

Manifestation nationale pour l’interdiction des licenciements et contre les suppressions d’emplois

Lire la suite

Appel du « Collectif Réquisitions » : Un toit c’est la loi !

La loi et les droits des personnes sans abris, avec ou sans papiers, violés ! 

Laisser à la rue une personne ou une famille qui appel au secours est inhumain, alors que tant de logements sont vacants et que la loi permet de les réquisitionner. L’application de cette mesure par l’État est d’autant plus nécessaire que ce dernier doit selon la loi héberger toute personne, avec ou sans papiers, exilée, française, en situation de détresse faisant appel au 115, jusqu’à un relogement ou un hébergement stable ! 

Les associations estiment que plus 300 000 personnes sont privées de logements stable et digne. Nous savons que des dizaines de milliers de personnes sont encore à la rue ou dans des bidonvilles, tandis que des centaines de milliers vivent des conditions de logement indignes et dégradantes, malgré les droits et les lois en leur faveur.  Lire la suite

Sans pouvoir mais avec une capacité de contraindre ceux qui en ont

Dans son avant-propos, Une expérience lyonnaise, avant-propos-du-livre-de-marielle-benchehboune-balayons-les-abus/, publié avec l’aimable autorisation des Editions Syllepse, Marielle Benchehboune aborde l’externalisation par les entreprises de certaines activités dont le nettoyage, les emplois féminisés et à majorité à temps partiel dans ce secteur, le paiement à la tâche, le travail non déclaré et donc non rémunéré, le non respect du code du travail, la répression anti-syndicale… Lire la suite

Acte 4 des Sans-Papiers : Liberté, Egalité, Papiers !


Suite à la Marche nationale des Sans-Papiers du 19 septembre au 17 octobre, Acte 3 du mouvement pour la régularisation de touTEs les Sans-Papiers, la fermeture de CRA et un logement pour touTEs, suite au mépris d’Emmanuel Macron et à l’urgence de la situation sanitaire, sociale et politique, 180 premières organisations signataires appellent à l’Acte 4 qui convergera en des manifestations sur tout le territoire le vendredi 18 décembre à l’occasion de la Journée Internationale des MigrantEs.
Lire la suite

Avant-propos du livre de Marielle Benchehboune : Balayons les abus

Avec l’aimable autorisation des Editions Syllepse

Une expérimentation lyonnaise

La profession étant essentiellement occupée par des femmes, nous avons fait le choix, dans l’ensemble de ce récit, d’utiliser le féminin pour désigner les travailleuses du secteur.

Depuis le début des années 1970, les entreprises françaises ont engagé une politique d’externalisation de certaines activités, dont le nettoyage. D’abord limité à certains grands secteurs comme les transports avec la SNCF, la RATP, mais aussi EDF et certains hôpitaux, le phénomène gagne aujourd’hui tous les secteurs d’activité. Les emplois dans le nettoyage s’élève à 519 010 personnes en 2019 dont la majorité à temps partiel. Lire la suite

J’veux du soleil…

Dans les deux premiers chapitres, Comment ce livre a-t-il été écrit ? et Où sommes-nous ?, introductions-le-rond-point-de-saint-avold-nous-gilets-jaunes-nos-600-premiers-jours/, publiés avec l’aimable autorisation des Editions Syllepse, les auteurs et autrices expliquent comment leur livre est né, « On voulait produire quelque chose – BD, livre, album, affiches, brochure, expo photos, peu importe – qui parlait de nous et témoignait de notre expérience, nous permettait à la fois de réfléchir à notre histoire et de la faire connaître aux gens qui n’étaient pas Gilets jaunes (GJ). Parce que nous pensons que ce que nous faisons mérite d’entrer dans l’histoire avec un grand « H », celle des luttes populaires pour un monde plus juste et plus humain. Et notre histoire, nous voulons l’écrire nous-mêmes, avec nos mots, nos images, notre ressenti », qui et où iels sont. La Lorraine, une ancienne région minière. Aujourd’hui, « C’est la crise, le chômage, la désindustrialisation », la pauvreté, « La pauvreté frappe durement : 28 % de la population sont en dessous du seuil de pauvreté ». A partir du 16 mars 2020, une autre histoire, « Cette histoire nous appartient à nous tous et toutes, et nous signons donc tous, tous ceux qui sont encore sur le rond-point de Saint-Avold après un an et demi de luttes ». Lire la suite

19 septembre – 17 octobre : Marche nationale des Sans-Papiers

A l’appel de 15 collectifs de Sans-Papiers, de la Marche des Solidarités, des Etats Généraux des Migrations et de plus de 120 organisations, des Sans-Papiers marcheront à partir du 19 septembre des quatre coins du pays pour atteindre Paris en une grande manifestation le samedi 17 octobre. Lire la suite

Compte-rendu (de lecture en français) : Qui erano tutti ferrovieri. Lo sciopero dell’Officina FFS di Bellinzona nel 2008. Studio sul vissu

Avec l’aimable autorisation de l’auteur

Ce livre est issu d’une étude réalisée par deux chercheuses et un chercheur de la SUPSI de Lugano sur mandat de l’association Giù le mani dall’Officina et des syndicats SEV et Unia. Il revient sur la longue grève de 33 jours qui s’est déroulée dans l’Officina – l’atelier ferroviaire situé à Bellinzone (Tessin) et appartenant aux Chemins de fers fédéraux (CFF) – dans le but de comprendre sa portée et de proposer une réflexion sur son héritage. La méthodologie déployée est très rigoureuse et repose principalement sur un large corpus de 53 entretiens semi-directifs réalisés avec les principaux acteurs impliqués : les ouvriers et les membres de leurs familles, mais aussi des représentants du monde syndical, politique et citoyen. Il faut cependant relever que de nombreuses personnes ont refusé de prendre part aux entretiens. Cet aspect révèle autant les difficultés rencontrées par l’équipe de recherche dans la réalisation de leur étude que la persistance des clivages dix ans après la grève. Une revue de la littérature produite sur celle-ci n’est malheureusement pas proposée. C’est regrettable parce que le lecteur aurait pu mieux saisir la plus-value apportée par l’ouvrage sur le plan scientifique. Les chapitres sont articulés autour de trois périodes : l’avant, le pendant et l’après grève. Ce choix permet aux auteur-e-s de fournir progressivement toutes les clefs indispensables pour développer une compréhension analytique du conflit. Lire la suite

Justice et respect : Un beau livre

Peu habituel dans la forme, le livre de Brice Le Gall, Lou Traverse, et Thibault Cizeau est un matériau précieux pour qui veut comprendre le mouvement des Gilets Jaunes. Son format (225 x 255) en fait un ouvrage de photos, en noir et blanc, inscrit dans une tradition de la photographie sociale et de l’enquête sociologique. Un beau livre, à un double titre. Un ensemble de 180 photos, mises en page par Richard Takvorian, permet de jouer d’harmonies ou de dissonances entre les « intérieurs », les paroles rapportées et des commentaires sobres. Six chapitres, une filmographie, un répertoire de paroles … Un objet, et un livre agréable à lire. Lire la suite

Appel pour un comité de soutien aux mobilisations sociales

Représentant·es de luttes, responsables associatifs et politiques, personnalités du monde artistique, sportif et intellectuel, nous nous soulevons ensemble contre le projet de retraites du gouvernement. Son système par points, limitant les dépenses de retraites et prenant en compte l’entièreté de la carrière, augmentera les inégalités, retardera l’âge pour bénéficier d’une retraite à taux plein et consacrera l’appauvrissement des retraité·es.  Lire la suite

Nous, journalistes grévistes et solidaires du mouvement contre la réforme des retraites

Malgré cinquante jours de grève, le projet de réforme des retraites est présenté ce vendredi en Conseil des ministres. Depuis le 5 décembre, le gouvernement ne l’aura modifié qu’à la marge, promettant des ajustements à certains secteurs, assurant à d’autres que le nouveau régime dit « universel » ne leur serait pas appliqué. Mais l’écrasante majorité des fonctionnaires et des salariés du privé demeurent concernés par ce texte. Cela inclut évidemment les journalistes (rédacteurs, éditeurs, photographes, correcteurs, graphistes, etc) qui font face par ailleurs et depuis de longues années déjà à la dégradation de leurs conditions de travail : multiplication des plans sociaux, de départs et des carrières à trou, baisse de la rémunération et affaiblissement des droits sociaux des pigistes et horaires à rallonge en raison du développement de l’information en continu. Lire la suite

Celles et ceux qui relèvent la tête pour dire NON à ce monde

Voici un passionnant livre de regards, de photographies, de textes qui rendent justice à la mobilisation de celles et de ceux qui se nomment les Gilets jaunes. Un travail d’écriture et de photographe, « il prélève dans les scènes observées les matériaux pertinents pour la vision qu’il entend suggérer » Gérard Mauger dans sa préface. Lire la suite

12 décembre 1995 : Discours de Pierre Bourdieu aux cheminots grévistes

Je suis ici pour dire notre soutien à tous ceux qui luttent, depuis trois semaines, contre la destruction d’une civilisation, associée à l’existence du service public, celle de l’égalité républicaine des droits, droits à l’éducation, à la santé, à la culture, à la recherche, à l’art, et, par-dessus tout, au travail. Je suis ici pour dire que nous comprenons ce mouvement profond, c’est-à-dire à la fois le désespoir et les espoirs qui s’y expriment, et que nous ressentons aussi ; pour dire que nous ne comprenons pas (ou que nous ne comprenons que trop ) ceux qui ne le comprennent pas, tel ce philosophe qui, dans le Journal du Dimanche du 10 décembre, découvre avec stupéfaction « le gouffre entre la compréhension rationnelle du monde », incarnée selon lui par Juppé – il le dit en toutes lettres -, « et le désir profond des gens ». Lire la suite

Appel des personnels des bibliothèques en lutte !

Nous, personnes travaillant en bibliothèque, quels que soient notre tutelle, notre statut et le lieu où nous exerçons notre métier, sommes mobilisées depuis le 5 décembre contre la contre-réforme des retraites par points : en grève, en manifestation, en action aux côtés de la RATP, de la SNCF, du personnel de l’éducation, et des nombreux autres secteurs professionnels unis pour une société solidaire.

En 1944, le Conseil national de la Résistance, afin de répondre aux exigences sociales et fort de son analyse sur la montée de l’extrême-droite en Europe, a fondé son programme sur un système de protection sociale (sécurité sociale et retraites) destiné à assurer des conditions de vie dignes à toute la population, grâce à une solidarité directe. 

C’est ainsi que l’argent destiné aux retraites et cotisé par chacun selon ses moyens est redistribué directement aux personnes retraitées sans passer par l’épargne privée individuelle. Lire la suite

Pour gagner, soutenons les grévistes !

Pour que le mouvement social « dure et s’amplifie », un large collectif d’artistes et intellectuels appelle à soutenir financièrement les grévistes en contribuant aux cagnottes de grève. Car chaque journée de grève coûte, et les grévistes « défendent un de nos biens communs, un système de retraites qui, loin d’avoir été octroyé par les patrons, est le fruit des luttes de nos aînés ». Lire la suite

Introduction au livre de Bruno Deporcq : Clic-P. L’intersyndicale qui fait trembler les enseignes

Avec l’aimable autorisation des Editions Syllepse

« C’est une vaste critique de toutes les pseudo-évidences sur lesquelles se fondent nos politiques publiques qu’il nous faut engager », Dominique Méda, Le Monde, 2019.

« Faire parler les plus faibles autant qu’ils écoutent et obliger les puissants à écouter autant qu’ils parlent est une méthode simple et efficace pour susciter le changement », Gloria Steinem, Ma vie sur la route, 2019.

En 2010 se crée le Comité de liaison intersyndical du commerce parisien, le Clic-P, une intersyndicale qui réunit six syndicats du commerce parisien, déterminés à faire face à l’offensive des grandes enseignes de la distribution qui se sont donné pour objectif de généraliser l’ouverture des magasins le dimanche et en horaires de nuit. Lire la suite