Archives de Catégorie: Europe

Comme en 1936… Chut, la Catalogne révoltée saigne et l’Europe fait semblant de ne rien voir !

Ce n’est sûrement pas un hasard si Kurdes et Catalans sont deux peuples solidaires avec des traditions de soutien mutuel et de luttes communes. Mais, ce n’est peut être pas aussi un hasard que Kurdes et Catalans soient ces jours-ci la cible des agressions brutales des Saintes Alliances de notre temps. Sort commun et énième tragédie commune, mais aussi commune la colère populaire et la détermination de poursuivre la lutte !… Lire la suite

Catalogne. Des condamnations visant les droits fondamentaux

La Cours suprême a condamné les douze dirigeants du procès à 104 ans et six mois de prison pour les crimes de sédition et de détournement de fonds (12 à 13 ans), de sédition (de 9 ans à 12 et six mois) et de désobéissance (1 an et 8 mois).

Ce faisant, elle a accepté la thèse fondamentale du procureur de l’Etat, dépendant du gouvernement de Pedro Sánchez (PSOE), et rejeté celle du juge d’instruction Pablo Llarena et du parquet, qui a demandé une condamnation pour rébellion et des peines encore plus sévères. Le crime de rébellion a été écarté parce qu’il était injustifiable, surtout au plan international, en raison de l’absence incontestable de violence. Lire la suite

Apostrophe d’Erri De Luca à l’ouvrage  : Catalogne. La république libre. An 01

Avec l’aimable autorisation des Editions Syllepse

Catalogne est un nom de ma géographie sentimentale. Barcelone est une citoyenneté que je me suis donnée tout seul, en tant que lecteur, comme celle d’Odessa, reçue en lisant les récits d’Isaac Babel. Hommage à la Catalogne, de George Orwell, a suscité mes premiers sentiments politiques, en me faisant savoir que, si j’étais né plus tôt, je me serais joint aux combattants des Brigades internationales. On peut s’inscrire à une histoire précédente, on peut s’enrôler dans le passé. Lire la suite

Madrid – Procès des indépendantistes Catalans : La FIDH et Euromed Droits dénoncent des irrégularités


Télécharger le Rapport d’observation sur le procès des politiques et associatifs catalans à Madrid :

https://www.fidh.org/IMG/pdf/madrid739fweb.pdf


Les observateurs constatent que sous couvert d’une organisation parfaite, il manque l’essentiel du procès : le débat contradictoire, qui devrait permettre à chacun de s’exprimer et de faire ressortir la vérité des faits reprochés. Lire la suite

Le germe de la liberté

Le Premier Octobre a mis en évidence que rien ne peut arrêter la volonté de la citoyenneté quand elle agit de façon coordonnée pour défendre un objectif commun. Nous voulions voter et nous avons voté. L’État espagnol, malgré sa grande capacité de menace et de violence policière, n’a pas pu empêcher que plus de 2 300 000 femmes et hommes déposent leur bulletin de vote dans environ 6 000 urnes réparties dans presque 2 000 bureaux de vote ouverts en Catalogne. Lire la suite

Le Droit de décider n’est pas un délit, c’est un droit ! (mise à jour)

Dans quelques jours des sentences de lourdes peines de prison risquent de s’abattre sur les responsables politiques et sociaux catalans, déjà abusivement en prison « préventive » depuis 2 ans, pour avoir accompli le mandat pour lequel ils avaient été élus : permettre le vote démocratique du peuple catalan dans le référendum du 1er Octobre 2017.

Pendant 4 mois le procès organisé par le Tribunal Suprême s’est déroulé à Madrid. Le Tribunal Suprême avait besoin de prouver l’existence de violences pour pouvoir maintenir l’accusation de « rébellion » contre les dirigeants catalans. Il en a été incapable. La seule preuve apportée par les témoins des forces de sécurité n’était que le « visage de haine » d’une population qui allait être matraquée. Le Président du tribunal a essayé de donner une image d’équilibre dans sa façon de mener le procès. En fait la partialité a été constante niant les preuves de la défense, une défense interrompue sans cesse et bien d’autres irrégularités dénoncées par les observateurs internationaux et dont nous avons rendu compte régulièrement dans notre Blog  www.petitioncat.blogspot.com Lire la suite

Tout l’étayage de présupposés des dernières décennies est pourri et même les ruines sont impropres à la visite

Dans son introduction, le cinéaste Ken Loach revient, entre autres, sur l’histoire du Labour, les sociaux-démocrates de droite et leurs politiques, la grève générale de 1926, la grève des mineurs de 1984-1985, les dirigeants travaillistes élevés au rang de Lord, la politique de Tony Blair (privatisation des services publics, poursuite des politiques anti-syndicales, guerre illégale en Irak, etc.), les circonstances extraordinaires de l’arrivée de Jeremy Corbyn à la direction du parti, les campagnes contre le nouveau dirigeant et les pourquoi des votes pour celui-ci, l’espoir renaissant, « Pour la première fois, de memoire d’homme, et peut-être dans l’histoire du parti, un dirigeant travailliste soutenait des travailleurs en lutte », le nouveau programme, « Diverses propositions du programme sont à l’image de notre besoin de vivre ensemble dans la dignité, le respect de notre humanité partagée et la solidarité ici comme au-delà de nos frontières », l’héritage du passé, « La conscience de l’électorat est prise dans l’affrontement entre un individualisme hérité de Thatcher et une réalité objective de l’insécurité qui pèse sur nombre d’aspects de l’existence », l’espérance et l’optimisme… Lire la suite