Archives de Catégorie: Europe

Émancipation et droit des peuples à l’autodétermination

Avec l’aimable autorisation de l’auteur

Samedi dernier, le 26 octobre 2019, 350 000 personnes ont encore manifesté au centre de Barcelone pour l’indépendance et la libération des prisonniers politiques lourdement condamnés le 14 octobre par le Tribunal Suprême de Madrid pour le délit de « sédition » et de « détournement de fonds publics. » Aujourd’hui, c’est incontestablement la CATALOGNE qui, depuis la déclaration unilatérale de l’indépendance par le gouvernement régional de Barcelone, le 27 octobre 2017, et après la grande vague derépression contre les dirigeants catalans, déclenchée par le gouvernement conservateur espagnol dirigé par M. Rajoy, à la suite de cet événement, attire de plus en plus l’attention de l’opinion publique européenne et mondiale. Lire la suite

Image

Accord UE-Maroc : la Conf’ lance une procédure pour dénoncer les produits sahraouis illégalement importés

¡ Ni una menos ! Combattre les violences machistes : de la loi à sa mise en œuvre. Le cas espagnol

Thèse dessinée en 180 secondes – Glòria Casas Vila – Université de Lausanne, dans le cadre des dix ans de l’Institut des Sciences Sociales (ISS). Octobre 2019. Lire la suite

N’oublions pas ces « parias » et leurs espérances

Sonia Combe nous parle de temps, proches mais oubliés, le temps du nazisme et des crimes dont la destructions des populations juives et tziganes, le temps du stalinisme – d’autres crimes aussi – et de ses transformations, le temps de l’espoir, « Ces marxistes, souvent très critiques, n’avaient pas encore totalement perdu espoir, pas plus que la génération suivante, écrivains, artistes, dissidents auxquels, d’une manière ou d’une autre, ils avaient transmis leurs idées », le temps de la guerre froide ou l’« anticommunisme » ne se réduisait pas à l’anti-stalinisme.

Le temps de l’immédiat après-guerre, de la division de Berlin et de l’Allemagne, de la construction du mur, pour empêcher des allemand·es de fuir la RDA, le temps d’une communauté de destin : « celle des parias du nazisme, des persécutés du IIIe Reich et de ceux qui l’avaient combattu ». Lire la suite

Catalogne. Des anticapitalistes sans concessions sur la situation…

Le 14 juillet dernier la CUP (Candidature d’Unité Populaire), au sortir de son Assemblée Nationale et, après des débats serrés, produisait un rapport politique qui prenait la mesure des difficultés que connaît le mouvement pour l’indépendance depuis l’échec de la mobilisation référendaire de 2017. Tout en gardant le cap de l’indépendance.

Nous reproduisons ici la traduction intégrale de ce rapport qui, en premier lieu, établit le diagnostic sévère d’une situation politique et sociale défavorable au mouvement indépendantiste dont la CUP est l’aile radicale clairement anticapitaliste. Dans un paradoxe assumé et argumenté, elle n’hésite pas à pointer les causes internes de la défaite subie suite au référendum d’octobre 2017, sans exclure sa propre responsabilité dans cet échec. Pourtant, c’est le titre, il ne s’agit surtout pas de se résigner mais, au contraire, de se préparer à recommencer. En tirant cependant les leçons de ce qui a mené aux difficultés actuelles à porter le flambeau de la revendication de république indépendante. La CUP propose à cet effet ses préconisations programmatiques et d’actions ainsi que des modifications importantes de son fonctionnement interne. Lire la suite

L’accord commercial UE-Mercosur va intensifier la crise climatique due à l’agriculture

  • Les émissions provenant de l’augmentation des échanges bilatéraux de huit produits agricoles clés devraient augmenter d’un tiers (34 %).
  • Les exportations de viande de bœuf du Mercosur vers l’UE constitueront la principale source des nouvelles émissions (82 %). 

  • L’empreinte climatique de l’UE liée aux exportations de denrées alimentaires vers le Mercosur pourrait être multipliée par cinq.

Lire la suite

Entretien avec Carme Forcadell incarcérée depuis le 23 mars 2018

Il est évident que la feuille de route indépendantiste ne nous a pas donné les résultats qu’on espérait avoir.

Madame Forcadell, quel est votre état d’âme? 

Je survis. Quand on est incarcérée on n’est pas bien.On est loin de la famille et le manque de liberté nous fait du mal. Moi, je me limite à survivre.

Nous sommes un mois après la sentence, êtes-vous en mesure de comprendre une telle peine qui vous condamne à onze ans de prison ? 

Quand on est jugée et condamnée pour un délit qui n’existe pas, il n’y a pas de compréhension possible.  Lire la suite