Archives de Catégorie: Canada/Québec

Ramenons Lucy !

La récente histoire de Lucy Granados, expulsée le 13 avril dernier après une importante mobilisation de la société civile en sa faveur, a mis en lumière ce que vivent des centaines d’autres femmes ayant un statut d’immigration précaire ou vivant sans papiers au Canada. Lire la suite

De l’importance de la lutte contre l’exploitation sexuelle et les autres formes de violences des hommes envers les femmes


Avec l’aimable autorisation des
Nouveaux Cahiers du Socialisme

Cet article propose de rappeler le combat féministe mené depuis plus de 10 ans par la Concertation des luttes contre l’exploitation sexuelle (CLES1) et ses alliées afin de dénoncer la prostitution des femmes et des filles.

Après avoir présenté sommairement l’organisme, nous insisterons sur l’importance de rendre compte du regard critique sur l’exploitation sexuelle et l’industrie du sexe que portent nombre de femmes ayant un vécu en lien avec la prostitution. Nous insisterons ensuite sur l’importance de développer des lieux féministes de soutien pour les femmes, en les considérant comme nos sœurs et non des bénéficiaires, en reconnaissant leurs besoins et en valorisant leur point de vue. Ces initiatives doivent être portées par les groupes de femmes, mais aussi par la société civile en général. Les gouvernements se doivent d’être solidaires pour que l’égalité de fait se réalise et les hommes doivent être responsabilisés en lien avec les conséquences de leurs choix et de leurs actes. Enfin, nous rappellerons que les féministes abolitionnistes refusent d’être cyniques, exigent l’abolition de tous les systèmes de domination et valorisent les savoirs, pratiques et expériences féministes. Lire la suite

Violences et pauvreté des femmes

Texte lu aux activités organisées par la Coalition régionale de la Capitale nationale de la Marche mondiale des femmes du 8 et 11 mars à Québec

Il faut dire les violences faites aux femmes parce qu’il a fallu mettre la violence au pluriel au fur et à mesure que les femmes ont brisé le silence. Lire la suite

Le silence de mort sur les violences est maintenu par la masculinité complice

Dans son introduction, introduction-demilie-beauchesne-a-son-ouvrage-permis-de-tuer-masculinite-culture-dagression-et-armee/ publiée avec l’aimable autorisation de M éditeur, Emilie Beauchesne indique que « nous vivons dans une société profondément inégale caractérisée par une vaste succession de violences à l’égard des femmes ». Et si certains cas de violence extrêmes font la une des médias, ils occultent ou rendent banals tous les autres, comme ravalés au rang de faits divers. Lire la suite

#EtMaintenant : consentement, respect et désir mutuel

CONSENSUS est une campagne créée à l’initiative du mouvement citoyen Québec contre les violences sexuelles, co-organisée par l’organisme Sans oui, c’est non !, l’Union étudiante du Québec (UEQ) et la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ). S’inscrivant dans la foulée des mouvements sociaux #MoiAussi et #EtMaintenant, elle a pour but de faire la promotion d’une nouvelle culture relative à la sexualité au Québec, c’est-à-dire une culture axée sur le consentement, le respect et le désir mutuel. Lire la suite

Difficile de sortir de la prostitution

La série Fugueuse a eu l’effet d’un électrochoc au Québec, levant le voile sur la réalité des adolescentes qui tombent dans l’exploitation sexuelle. Recrutées à un jeune âge, les travailleuses du sexe peinent aussi dans la vraie vie à se réintégrer dans la société, n’ayant aucune expérience de travail autre que sexuelle.

« Fugueuse dépeint bien la réalité. On va les chercher quand elles sont jeunes, à 14-15 ans. Comment peuvent-elles ensuite se réinsérer dans la société si elles n’ont pas de diplôme d’études secondaires et que leur CV est complètement vide ? C’est un cercle vicieux », déplore Richard Poulin, professeur émérite de sociologie à l’Université d’Ottawa. Lire la suite

Introduction d’Emilie Beauchesne  à son ouvrage : Permis de tuer ? Masculinité, culture d’agression et armée

Avec l’aimable autorisation de M éditeur

Selon l’Organisation mondiale de la santé, 35% des femmes dans le monde indiquent avoir subi des violences physiques ou sexuelles au cours de leur vie1. Une femme sur trois. Les Québécoises adultes comptent pour 92,8 % des victimes d’agression sexuelle, selon le Conseil du statut de la femme2. En matière de violences contre les femmes, les statistiques parlent d’elles-mêmes : nous vivons dans une société profondément inégale caractérisée par une vaste succession de violences à l’égard des femmes. Lire la suite