Archives de Catégorie: Moyen Orient

Liban : Révolution, unité et crise économique

La scène politique libanaise bouillonne et se tend depuis désormais huit semaines, et fait revivre les slogans des printemps arabes : الشعب يريد إسقاط النظام, « le peuple veut la chute du système ». La thaura (ثورة, révolution en arabe) a explosé dans un élan populaire, indépendant de toute allégeance politique, résultat de décennies de néolibéralisme, d’inégalités sociales et de corruption endémique. C’est la proposition du gouvernement d’introduire une taxe sur les services de messageries tels que Whatsapp qui a été la goutte de trop. Dans un pays où les services de télécommunication sont parmi les plus chers au monde, cela a été vu par un grand nombre de Libanais comme l’énième abus du pouvoir. Ce dernier doit désormais faire face à la détermination de la population qui semblait jusque-là résignée, en tout cas trop divisée pour se révolter. Lire la suite

Iran : Communiqué du Comité de soutien à Fariba, en grève de la faim et de la soif

Nous avons appris par les réseaux sociaux que Fariba Adelkhah, directrice de recherche à SciencesPo-Paris, est entrée en grève de la faim illimitée, de concert avec une autre universitaire, australienne, emprisonnée à Evin (Téhéran), Kylie Moore-Gilbert, le 24 décembre : Lire la suite

Déclaration de la manifestation nationale des étudiant.e.s de gauche à Téhéran, 7 décembre 2019

Ici et maintenant, dans l’un des moments historiques les plus importants que nous ayons vécu, les masses des différentes parties du monde se sont élevées contre l’oppression produite par le système capitaliste. En moins de deux ans, un bouleversement de masse en Iran a de nouveau fait rage. L’accumulation de contradictions et l’incapacité du régime capitaliste-théocratique actuel a conduit à de nombreux soulèvements, dont la révolte de janvier 2018. Les répressions sanglantes précédentes n’ont pas pu éteindre le feu de la colère des opprimé.e.s et les étincelles restantes des flammes en 2018 ont de nouveau flambé en raison de l’augmentation du prix du carburant – cette fois en novembre 2019. L’ampleur et l’intensité des manifestations ont augmenté, tout comme l’ampleur et l’intensité de la répression. Avec le silence des médias et la coupure d’Internet, une répression sanglante a eu lieu depuis les roselières de Mahshahr jusqu’aux ruelles du Kurdistan, de la banlieue de Shiraz, des déserts du Sistan et des rues de Téhéran, faisant de nombreux morts dans son sillage. Mais nous, les étudiant.e.s, en ce moment critique, blessé.e.s par les terribles fouets de l’oppression et de l’exploitation, ne sommes pas et ne serons pas des observateurs passifs. Lire la suite

Sur les révolutions « permanentes » au Moyen-Orient et en Afrique du Nord (II)

Pour les marxistes, quelles ont été les leçons théoriques et politiques les plus significatives à tirer du cycle précédent de luttes révolutionnaires ? On entend souvent dire que le marxisme est « orientaliste » et donc inadapté aux sociétés non occidentales. L’attitude de Michel Foucault à l’égard de la révolution iranienne (1979) est un exemple de tentative de salut dans une altérité religieuse non occidentale, déclarant la fin des visions universelles d’émancipation humaine, de politique de classe et des instruments théoriques marxiens pour comprendre le monde. Alors pourquoi pensez-vous que la théorie marxiste est mieux équipée pour donner un sens aux révolutions et contre-révolutions au Moyen-Orient et en Afrique du Nord ? Quelles sont les perspectives de développement d’une nouvelle génération d’activistes marxistes arabophones depuis 2011, et dans quelle mesure cela a-t-il commencé à se produire ? Lire la suite

Introduction : Solidaires International : Palestine. Fragments, luttes et analyses

Avec l’aimable autorisation de Solidaires International

Cette revue internationale de l’union syndicale Solidaires est consacrée à la Palestine, il s’agit d’une nouvelle version sur après celle de 2009 qui est épuisée.

Depuis 2009, force est de constater que la situation sur place ne s’est pas améliorée. Israël continue à coloniser les terres palestiniennes ; Le mur que la cour internationale de Justice déclarait illicite en 20041 est toujours présent, son tracé a même avancé ; Gaza est sous blocus depuis plus de 10 ans et sa population vit sous la menace des armes quand elle décide de protester et dans le plus grand dénuement avec des infrastructures constamment détruites par l’armée israélienne. Le manque d’électricité et de denrées vitales en font le théâtre d’un drame humanitaire. En Cisjordanie les Palestinien·ne·s vivent sous l’arbitraire israélien que ce soit lors des arrestations et des détentions administratives, pour se déplacer avec les check-points ou pour travailler. A Jérusalem on continue de détruire des maisons dans les quartiers arabes et partout sur le territoire israélien on observe les caractéristiques d’une situation d’apartheid, légitimée dans la nouvelle loi sur l’Etat-nation. Quant aux réfugié·e·s, ils et elles ne peuvent toujours pas rentrer chez elles et eux malgré les nombreuses résolutions de l’ONU. Lire la suite

Sur les révolutions « permanentes » au Moyen-Orient et en Afrique du Nord (I)

Commençons par revenir à ce qui semble maintenant être un lointain souvenir : l’onde de choc révolutionnaire qui a déferlé sur le monde arabe en 2011. Vous avez argumenté dans votre livre Le peuple veut : Une exploration radicale du soulèvement arabe que ces événements n’étaient que le début d’un long processus révolutionnaire en raison de la nature spécifique du capitalisme au Moyen-Orient. Pouvez-vous expliquer ces dynamiques de l’économie politique dans le monde arabe et leurs rapports avec les formes de régimes autoritaires ?

Pour commencer par une considération générale, il est évident maintenant que nous assistons à une grave crise mondiale de l’étape néolibérale du capitalisme. Le néolibéralisme s’est développé comme une étape capitaliste à part entière, véritable, depuis la mise en œuvre de son paradigme économique dans les années 1980. Cette phase est entrée en crise depuis la Grande Récession, il y a dix ans. La crise se déroule sous nos yeux, entraînant des soulèvements sociaux de plus en plus importants. Si vous regardez aujourd’hui ce qui se passe au Chili, en Equateur, au Liban, en Irak, en Iran, à Hong Kong et dans plusieurs autres pays, il semble que le point d’ébullition soit atteint dans de plus en plus de pays. Lire la suite

Femmes iraniennes en résistance

Le mouvement des femmes en Iran depuis la révolution 1979 contre les conditions d’infériorité et d’oppression qu’elles subissent, est le résultat de deux de processus contradictoires.

D’un côté l’expérience de la participation massive des femmes à la révolution 1979, accompagné de divers développements propres à l’époque : développement de l’urbanisation, culturel, des moyens de communication et globalisation des ressources de savoirs, et le rehaussement du niveau de connaissance.

De l’autre côté l’avènement d’un régime islamo-capitaliste dictatorial et rétrograde, qui fait tous ce qui est dans son pouvoir pour faire de la femme un demi-homme. Lire la suite