Archives de Catégorie: Israël

La dernière tentative d’Israël pour effacer la Palestine

Les tentatives de supprimer les documents officiels qui attestent du nettoyage ethnique dont été victimes les Palestiniens en 1948 ne sont pas récentes.

Mais les efforts déployés par les équipes du ministère de la Défense israélien pour dissimuler des archives nationales sensibles doivent être considérés à l’aune d’un climat politique nouveau, ils ne sont pas juste une tentative d’épargner les gouvernements israéliens embarrassés, comme certains l’ont évoqué. Lire la suite

La révolte des jeunes Ethiopiens israéliens

Ils sont en colère contre les médias, ils ont perdu confiance dans l’establishment et savent que, tout comme les autres Israéliens éthiopiens avant eux, ils peuvent eux aussi payer un prix pour la couleur de leur peau. Les manifestants qui ont protesté hier (2 juillet 2019) à Tel-Aviv n’étaient pas des « anarchistes », mais des jeunes femmes et des jeunes hommes effrayés qui veulent montrer qu’ils n’ont pas perdu leur pouvoir. Lire la suite

Des meurtriers parmi nous

Des tueurs vivent parmi nous. Personne ne les traque, personne n’enquête sur eux, ils ne sont pas recherchés et ils n’ont jamais honte.

Ils ont tiré sur d’autres êtres humains avec de sinistres intentions, les ont tués et sont considérés comme innocents de tout acte répréhensible. Ils continuent leurs activités quotidiennes, avec leur famille, leurs amis, leur carrière et leur argent. Ils n’ont rien à cacher, ni personne face à qui se cacher, parce que personne ne s’en prend à eux. Ils n’ont pas à avoir honte, car ils ont fait leur devoir et ils en sont même fiers. Lire la suite

« Le navire de Kushner dans le désert »

A quoi peut-on comparer le plan de Jared Kushner ? Un projet pour un yacht de luxe conçu afin de voguer sur les sables du désert. Pour traiter sérieusement le plan du gendre de Donald Trump, nous devons être bénis par l’amnésie. La réalité doit être évacuée de notre conscience afin que nous puissions lire un texte aussi épuisant, chargé de promesses vides et de clichés de professionnel du marketing.

Quelle réalité ? Un contrôle israélien total de l’espace, de la terre et de ce qui se trouve en dessous, de l’eau, des gens, de leurs mariages et de leurs vies, de leur liberté de mouvement, de leurs biens, de leurs espoirs et de leur liberté. Lire la suite

« Oslo », la stratégie des fake news. Faut-il changer le nom de la capitale norvégienne ?

Bien avant que les fausses nouvelles (fake news) ne fassent partie de nos vies, de concert avec son parent légal, Donald Trump, le champion en titre du genre était « Oslo ». Cette référence à Oslo (les accords d’Oslo dès 1993) est devenue synonyme de dissimulation de la réalité par le biais de fausses informations et de leur diffusion par des voies officielles respectées. Si j’étais Norvégienne, je lancerais une pétition pour changer le nom de ma capitale.

Et pourquoi ne proposerais-je pas simplement une pétition demandant que le nom de la capitale norvégienne soit retiré du nom officieux mais commun des accords qu’Israël a signés avec l’OLP à partir de 1993 ? Parce qu’étant donné l’énorme puissance mondiale d’Israël, aucune pétition de ce genre n’aurait la chance d’être entendue. Lire la suite

Le ciel et l’enfer qui ne sont pas Israël

Deux camps se sont distingués dans le débat pendant la semaine de la fête nationale cette année [le 9 mai]: un qui se réjouit et est fier du pays, et un qui en a assez et qui a honte. Les divergences entre eux n’ont jamais été aussi grandes. Le premier groupe est identifié avec la droite, le second avec la gauche, et les deux ont tort.

Paradoxalement, les deux positions contredisent la réalité. La vie de ceux qui sont fiers du pays n’est pas aussi bonne, la plupart appartiennent à des secteurs sociaux à faible revenu. Ceux qui se plaignent ont une vie plus facile. Israël est aujourd’hui divisé entre des orgueilleux et des honteux. Les premiers glorifient le présent, les seconds le passé. Lire la suite

Six points à retenir suite aux élections en Israël

La victoire de Netanyahu

Non seulement Netanyahu a remporté les élections, mais son parti a augmenté le nombre de ses membres dans la nouvelle Knesset de 30 à 36, soit un nombre de plus que la liste des chefs d’état-major des FDI (liste bleue-blanche). Son grand succès a été rendu possible en attirant les votes d’autres partis d’extrême droite : la liste de son ancien ministre de l’Education, Naftali Benett, et de son ancien ministre de la Justice, Ayelet Shaked (La nouvelle droite) n’a même pas obtenu le minimum afin d’entrer à la Knesset. La campagne personnalisée de Netanyahu (« moi ou la gauche ») était le bon choix. Le bloc de la droite, c’est-à-dire les partis qui ont déjà indiqué tout au long de la campagne qu’ils feraient partie de la coalition de Netanyahu, représentent 65 membres de la Knesset sur 120, soit une nette majorité avant même la négociation. Lire la suite