Archives de Catégorie: Israël

Une pétition devant la Cour suprême contre la loi sur l’État-nation : l’anti-arabisme porte atteinte aussi aux mizrahim [juifs-arabes]

Ma langue arabe est muette

étranglée dans ma gorge

elle s’insulte elle-même

sans prononcer un mot

dans l’air étouffant des refuges de mon âme

elle se dissimule

aux yeux des membres de ma famille

derrière la jalousie de l’hébreu

Ces lignes sont tirées de « Ma langue arabe est muette » d’Almog Behar, poète, écrivain et chercheur. Ce poème figure dans son intégralité en ouverture de la pétition exceptionnelle qui a été déposée ce matin [mardi 1er janvier 2019] devant la Cour suprême, contre la loi sur l’État-nation : environ cinquante Juives et Juifs (1) [israélien.nes] issu.es du monde arabo-musulman exigent le retrait de cette loi, non seulement parce qu’elle est « fondamentalement irrecevable, dommageable, humiliante et raciste, anti-démocratique et négatrice du statut de la minorité arabo-palestinienne en tant que minorité nationale en Israël, ou parce qu’elle instaure une hiérarchie et une inégalité sociales », mais aussi – et en cela réside la singularité de cette pétition – parce qu’il s’agit « d’une loi anti-juive, qui rejette l’histoire et la culture arabe, rabbinique et populaire contemporaine des Juifs issus des pays arabo-musulmans, qu’elle accroît l’infériorisation de la culture judéo-arabe dans l’espace public de l’État d’Israël et qu’elle défend au niveau constitutionnel la carte d’identité de l’État d’Israël comme État anti-arabe ». Lire la suite

Israël. Le retour du militarisme

Le culte de l’idole est de retour : le militarisme est de retour. Non pas qu’il nous ait jamais quittés, mais après la guerre du Kippour de 1973, il y a eu quelques bonnes années de modestie, d’humilité, voire de honte. Et maintenant, il est de retour, c’est un grand moment. Lire la suite

Les soldats de « l’armée de défense israélienne » apprennent à tuer des civils désarmés. Mais ils jouissent de l’immunité face à toute enquête

Une armée qui forme des soldats qui tuent un enfant de 11 ans à 100 mètres de distance ne peut pas être prête pour une vraie guerre, sauf pour déposséder et expulser des civils palestiniens. Lire la suite

Eurovision 2019 : Pas en Israël, pas au pays de l’apartheid

Pour signer : https://eurovision2019-pasenisrael.eu/appel/?

En 2019, le concours de l’Eurovision devrait se dérouler à Tel-Aviv en Israël.

Ce pays vient de voter une loi, dite « loi de l’État-Nation du peuple juif ». Cette loi, à valeur de constitution, n’accorde pas les mêmes droits aux Israéliens selon qu’ils sont Juifs ou non-Juifs. Israël, à la colonisation, l’occupation des terres palestiniennes et les massacres à Gaza, ajoute désormais l’officialisation de l’Apartheid dans sa propre population. Lire la suite

Israël est intouchable… dans les médias américains

Marc Lamont Hill est un écrivain états-unien et enseignant en communication auprès de la Temple University à Philadelphie, ainsi qu’analyste à CNN. Dans un discours prononcé la semaine dernière lors d’une conférence aux Nations Unies, il a appelé à « une action internationale qui nous donnera ce que la justice exige, à savoir une Palestine libre de la rivière à la mer ». Lire la suite

Ce n’est pas en s’en prenant à Netanyahou que la gauche sioniste se guérira de son complexe d’occupation

Toutes les catastrophes d’Israël n’ont pas commencé avec le meurtre de Rabin, et tous ses maux ne prendront pas fin lorsque Netanyahou sera remplacé. Mais quand on n’ a rien à offrir, on rejette toute la faute sur Netanyahou.

La gauche sioniste ne peut pas faire face au problème le plus critique, celui qui a façonné le visage d’Israël plus que tout autre. Elle porte une grande part de responsabilité dans cette question, elle n’a pas de solution et, par conséquent, elle est paumée. Consciente de sa situation, elle a inventé des détours pour détourner l’attention de ce qu’elle est incapable d’affronter. La gauche s’est inventé un récit qui l’aide à éluder la question principale, qu’elle trouve également gênante : après tout, c’est humain et moral. De cette façon, elle n’a pas à faire face au problème et à proposer des solutions. Lire la suite

Aidez-nous par des pressions internationales, des sanctions, des actes de boycott

De la préface « Un prophète flamboyant » de Jean Ziegler, je souligne la place de l’« Etat colonial » comme préoccupation majeure de Michel Warschawski, la dénonciation de « la colonisation extérieure des territoires et des populations occupés depuis 1967 et celle, intérieure, des Arabes israéliens discriminés », l’affirmation du droit au retour des populations palestiniennes expulsées, les solutions théoriques qui dépendront des rapports de force… Mais contrairement à ce qu’écrit le préfacier, l’histoire ne saurait avoir de « sens ». Lire la suite