Archives de Catégorie: Moyen Orient

Gaza-Israël. Le fossé entre les destins des enfants de Jabalya et ceux de Mefalsim est devenu un terrible gouffre

Ceux qui pensaient que les enfants de Jabalya [ville située à 4 kilomètres au nord de la ville de Gaza], qui regardent avec nostalgie les enfants du kibboutz Mefalsim [situé à la frontière de Gaza], allaient accepter leur sort sans rien faire, ne connaissent pas l’histoire humaine ni l’âme humaine. Lire la suite

Cisjordanie occupée. Quand les colons et l’Etat israélien effacent l’existence d’une communauté bédouine

Le 1er octobre 2018 marquait la fin du délai fixé par l’administration civile à la communauté bédouine de Khan al-Ahmar en Cisjordanie pour qu’elle quitte son village. Aucun des habitants n’a démoli sa propre maison, ce qui signifie qu’Israël est désormais, légalement (sic), en mesure de procéder aux évacuations forcées ainsi qu’aux démolitions, y compris de celle de leur école construite avec des pneus. Lire la suite

Yémen : briser le silence et faire cesser les livraisons d’armes

La guerre civile au Yémen est devenue depuis 2015 une guerre internationale, avec notamment l’intervention des forces armées de la coalition menée par l’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis, dans les airs, sur terre et sur mer.

Plus que les combats, ce sont les attaques aériennes en particulier contre les civils et les infrastructures vitales, les hôpitaux, les marchés, les écoles, qui font des victimes par milliers. La misère gagne, la malnutrition progresse, les secours essentiels destinés à ces populations ne leur parviennent qu’insuffisamment et irrégulièrement, malgré les exhortations des Nations Unies pour des « corridors humanitaires ». Les enfants sont les premières victimes de cette situation. Lire la suite

Droit à l’autodétermination et alternatives pour toustes

Une remarque préalable, je ne reprends pas ici un certain nombre de remarques développées à propos du confédéralisme démocratique, voir ma note de lecture rappelée plus bas sur La commune de Rojava.

« La situation en Turquie et en Syrie est devenue une situation de guerre totale. Le pouvoir syrien d’une part, et le pouvoir turc d’autre part, s’illustrent particulièrement en la matière. Ils sont en effet responsables de massacres de grande ampleur et de crimes de guerre sur les populations de cette région du monde ». Lire la suite

Nihilisme et cynisme post-Oslo : une génération trahie

Plus de 55% des Palestiniens vivant dans les territoires occupés sont nés après la signature des accords d’Oslo il y a 25 ans. A qui s’apparente la vie de cette génération, maintenant que leurs espoirs d’indépendance et de prospérité ont été réduits à un cauchemar par l’occupation [israélienne] ininterrompue des terres palestiniennes et la destruction de notre tissu social par des factions politiques rivales ? Lire la suite

Israël a désormais sa loi raciale

Désormais, par décision de justice, il y a deux types sanguins en Israël : le sang juif et le sang non-juif.

Même s’ils avaient l’éternité devant eux, Israël et la nation juive ne pourront jamais réparer tout le mal qu’ils ont fait à la nation palestinienne. Rien ne pourra compenser le préjudice matériel ni le préjudice intellectuel, ni le préjudice physique ni le préjudice spirituel. Ni le pillage de leurs terres et de leurs biens, Ni leur liberté, ni leur dignité foulées aux pieds. Ni les meurtres et les deuils, ni les personnes blessées et estropiées, et dont la vie a été irrémédiablement gâchée. Pas plus que les centaines de milliers d’innocents qui ont été torturés et emprisonnés, ou les générations qu’on a privées de leur droit légitime à une vie normale. Lire la suite

Préface de Bernard Dreano à l’ouvrage d’Abdulnabi Al-Ekri : Du Dhofar à Bahreïn, mémoires de lutte et d’espoirs, 1965-2011

Avec les aimables autorisations du préfacier et de l’éditeur

1er septembre 1969… La zone libérée, environ un tiers du Dhofar, s’étend de Ras Darbat Ali à la frontière avec le Yémen du Sud à Raysout…
Les arbres à encens sont en fleur, des fleurs jaunes au cœur écarlate.

Sonallah Ibrahim, Warda (1).

Les Mémoires du Bahreïnien Abdulnabi Al-Ekry alias Hussein Moussa (son pseudo de révolutionnaire) vont peut-être surprendre plus d’un lecteur. Ils y découvriront son itinéraire, qui est aussi celui de toute une génération de militants, engagés dans le nationalisme arabe, puis dans l’action socialiste et révolutionnaire, enfin dans la lutte pour les droits humains. Lire la suite