Archives de Catégorie: Moyen Orient

Couper des oliviers palestiniens, pour s’emparer, demain, de terres

Une vidéo du 4 octobre 2018 évoque la scène d’une récolte d’olives. Après tout, c’est la saison. Deux jeunes, dont au moins un est mineur, tiennent une grande bâche. Le plus petit d’entre eux tient un bâton et donne des coups à un arbre [pour faire tomber les olives], mais plutôt que de récolter les olives, les coups cassent les branches de l’olivier.

Les oliviers du village palestinien de Burin, en Cisjordanie, dans le nord de la Cisjordanie, n’appartiennent pas à ces jeunes hommes, et personne ne leur a donné la permission de récolter des olives dans cette oliveraie à l’ouest du poste de contrôle de Hawara. Ils sont indubitablement juifs, comme l’indiquent clairement leurs kippas blanches, leurs papillotes et leurs franges rituelles tzitzit. Lire la suite

Aidez-nous par des pressions internationales, des sanctions, des actes de boycott

De la préface « Un prophète flamboyant » de Jean Ziegler, je souligne la place de l’« Etat colonial » comme préoccupation majeure de Michel Warschawski, la dénonciation de « la colonisation extérieure des territoires et des populations occupés depuis 1967 et celle, intérieure, des Arabes israéliens discriminés », l’affirmation du droit au retour des populations palestiniennes expulsées, les solutions théoriques qui dépendront des rapports de force… Mais contrairement à ce qu’écrit le préfacier, l’histoire ne saurait avoir de « sens ». Lire la suite

« Nous disons à l’Europe : ne confondez pas critique d’Israël et antisémitisme »

Par 35 personnalités israéliennes, académiciens et artistes

En date du 20 novembre 2018, Ofer Aderet du quotidien Haaretz portait à la connaissance de ses lecteurs et lectrices la prise de position – sous forme de lettre ouverte – de 35 éminents Israéliens, « dont des spécialistes de l’histoire juive et des lauréats du Prix Israël ». Il indiquait que cette lettre était publiée le mardi 20 novembre dans les médias autrichiens, appelant à faire la distinction entre la critique légitime d’Israël, « aussi dure soit-elle », et l’antisémitisme. Cette lettre ouverte a été publiée avant un rassemblement international à Vienne – qui s’est tenu le 21 novembre 2018 – sur l’antisémitisme et l’antisionisme en Europe. Selon Haaretz « L’événement de cette semaine « L’Europe au-delà de l’antisémitisme et de l’antisionisme : Protéger la vie juive en Europe », se tient sous les auspices du chancelier autrichien Sebastian Kurz. Son homologue israélien, Benyamin Netanyahou, devait y participer, mais il est resté en Israël pour faire face à la crise dans son gouvernement de coalition. »  Lire la suite

Une dictature, des crimes, des soutiens venus tant de l’extrême-droite que d’une partie de la gauche aveuglée par son campisme

Hafez al-Assad, Bachar al-Assad, le père et le fils, la Syrie, le gouvernement des vivant·es et des mort·es… un pays « effectivement brulé, sa population décimée, les haines ethniques et confessionnelles se sont exacerbées, et Bachar est toujours là, paonnant dans les décombres ».

Subhi Hadidi, Ziad Majed, Farouk Mardam-Bey proposent une histoire de « la famille, la secte, le clan », une histoire de la construction des individu·es et du pouvoir en Syrie. Ils analysent l’édification d’un « état patrimonial », des appareils de sécurité et du contrôle sur les rouages économico-institutionnels du pays. Lire la suite

Pour une grève générale palestinienne mondiale

Avec l’aimable autorisation des éditions Syllepse

La loi sur l’État-nation que le Parlement israélien vient de voter marque un tournant qualitatif en affirmant que l’État d’Israël est l’État des seuls Juifs.

Non seulement cela contredit la Déclaration d’indépendance qui était jusqu’à maintenant la constitution de facto de l’État d’Israël et les engagements pris par les fondateurs de l’État auprès des Nations unies afin d’y être accepté comme État membre, mais cela transforme officiellement, constitutionnellement, 20% de ses citoyens en citoyens de seconde zone. Lire la suite

Gaza-Israël. Le fossé entre les destins des enfants de Jabalya et ceux de Mefalsim est devenu un terrible gouffre

Ceux qui pensaient que les enfants de Jabalya [ville située à 4 kilomètres au nord de la ville de Gaza], qui regardent avec nostalgie les enfants du kibboutz Mefalsim [situé à la frontière de Gaza], allaient accepter leur sort sans rien faire, ne connaissent pas l’histoire humaine ni l’âme humaine. Lire la suite

Cisjordanie occupée. Quand les colons et l’Etat israélien effacent l’existence d’une communauté bédouine

Le 1er octobre 2018 marquait la fin du délai fixé par l’administration civile à la communauté bédouine de Khan al-Ahmar en Cisjordanie pour qu’elle quitte son village. Aucun des habitants n’a démoli sa propre maison, ce qui signifie qu’Israël est désormais, légalement (sic), en mesure de procéder aux évacuations forcées ainsi qu’aux démolitions, y compris de celle de leur école construite avec des pneus. Lire la suite