Archives de Catégorie: Asie

Les défis du féminisme populaire dans les pays du monde arabe

Force est de constater que la logique volontariste du développement dans les différents pays arabes, depuis des décennies et ce malgré le degré et le niveau de différence, a permis d’améliorer de façon tangible la condition des femmes. L’accès des femmes à la scolarisation et à l’emploi, conjugué à l’urbanisation et à l’amélioration des niveaux de vie, plus particulièrement dans les milieux citadins, a contribué à leur promotion, mais aussi, plus généralement, aux transformations sociétales, comme le recul de l’âge du mariage, la limitation des naissances, la nucléarisation des familles, etc. Les femmes sont apparues comme des actrices incontournables du développement et comme un agent de transformation sociétal, même si ces dynamiques restaient contrariées par des règles et des normes sociales conservatrices. Lire la suite

Arabie saoudite : le prince, l’assassin et le vendeur d’armes

L’offre saoudienne d’un cessez-le-feu au Yémen le 22 mars est une reconnaissance par Riyad et ses partisans à Washington qu’ils ont perdu la guerre. Biden a signalé la reddition à contrecœur en février, lorsqu’il a annoncé que les États-Unis mettraient fin à leur soutien aux « opérations offensives » dans ce pays. Après six ans de bombardements et de blocus, les forces houthistes sont sur le point de s’emparer de la ville centrale stratégique de Marib. Ils exigent que les agresseurs – l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, les États-Unis, le Royaume-Uni et la France – lèvent la mainmise sur le port de Hodeidah, cause d’une catastrophe humanitaire de famine et d’épidémies  sans précédent. C’est une condition posée par les Yéménites pour la reprise des négociations. Lire la suite

Sur les résultats des élections israéliennes: c’est le kahaniste Ben Gvir qui vous gêne ?

Une liste qui, en Europe, aurait été qualifiée d’emblée de néo-nazie vient de faire son entrée à la Knesset. Il n’y a pas d’autre façon de décrire le parti Sioniste Religieux. Xénophobie, homophobie et nationalisme, combinés au fondamentalisme religieux et à la violence, sans aucune retenue : comment peut-on l’appeler autrement ? Aucun pays d’Europe occidentale n’aurait l’audace d’inclure une telle faction dans son gouvernement. En Europe, ce fascisme serait inacceptable. En Israël, il est sur le point de faire partie du prochain gouvernement.

Mais ce n’est pas la plus mauvaise nouvelle de la soirée électorale. Le fait que la droite, comme d’habitude, a gagné l’élection est encore pire. Tout le monde parle de Benjamin Netanyahu, mais le vrai gagnant est la droite israélienne. Une fois de plus, elle a gagné gros : Plus de 70 députés de la prochaine Knesset seront des membres pleins d’orgueil de la droite dure et cruelle. Une majorité plus solide que n’importe quelle coalition imaginable. Lire la suite

L’« anti-impérialisme » des imbéciles : faire disparaître le peuple syrien par la désinformation

La lettre ouverte suivante a été rédigée par un groupe d’auteurs et d’intellectuels syriens en collaboration avec d’autres personnes solidaires. Elle est signée par des militants, des écrivains, des artistes et des universitaires de Syrie et de 32 autres pays d’Afrique, d’Asie, d’Europe, du Moyen-Orient, d’Amérique du Nord, d’Océanie et d’Amérique du Sud. Elle et est publiée en plusieurs langues: anglais, arabe, français, espagnol, grec et italien.»

Des médias et journalistes peu recommandables, se réclamant souvent du « journalisme indépendant» et d’opinions prétendument « de gauche », diffusent une propagande pernicieuse et de désinformation visant à priver les Syriens et Syriennes de tout rôle politique.

Depuis le début du soulèvement syrien il y a dix ans, et surtout depuis que la Russie est intervenue en Syrie au profit de Bachar el-Assad, on a assisté à une évolution aussi curieuse que sinistre : l’apparition d’allégeances pro-Assad au nom de l’« anti-impérialisme » chez certains qui, par ailleurs, se caractérisent généralement comme progressistes ou « de gauche », et la propagation en conséquence de désinformations manipulatrices qui détournent régulièrement l’attention des sévices bien documentés d’Assad et de ses alliés. Se présentant comme des « opposants » à l’impérialisme, ils accordent régulièrement une attention, particulièrement sélective, aux questions d’« intervention » et de violations des droits de l’homme. Cette attention « sélective » s’aligne souvent sur les positions des gouvernements russe et chinois. Celles et ceux qui ne partagent pas leur point de vue péremptoire sont fréquemment (et faussement) qualifiés d’« exaltés du changement de régime » ou d’idiots utiles des intérêts politiques occidentaux. Lire la suite

Liban : la lutte contre la violence faite aux travailleuses

Présentation à l’occasion d’une rencontre pour célébrer à Beyrouth la Journée internationale des Femmes

Le problème du travail domestique n’est pas nouveau, ni au Liban ni à travers le monde ; et les violences subies par les travailleurs, les femmes notamment, a été, depuis l’antiquité, un des points repères d’un grand nombre d’historiens et d’écrivains éclairés qui ont attiré l’attention sur ce problème… Tantôt appelé esclavage ou, encore, travail contre salaire, il n’en reste pas moins que ce genre de travail a toujours été lié en particulier aux peuples du Sud de la planète qui en ont pâti depuis les premières colonisations et qui continuent à en pâtir à cause de la pauvreté dans laquelle ils vivent parce que leurs ressources naturelles leur sont soutirées par ce même colonialisme revenu sur le terrain sous forme de sociétés multinationales et transnationales. Lire la suite

La lutte féministe pour la liberté et la souveraineté en Palestine

Ceci est une édition d’un discours de Khitam Saafin en octobre 2020. Aujourd’hui, Khitam se retrouve emprisonnée par l’occupation israélienne. Liberté pour Khitam !

« Nous, les femmes palestiniennes, nous affrontons tout. Nous sommes plus fortes et nous sommes toutes unies contre le racisme et le colonialisme. »

Bonsoir, je suis Khitam Al Saafin, membre de l’Union des Comités de Femmes Palestiniennes (Union of Palestinian Women’s Committees – UPWC). J’ai eu l’honneur de connaître et de rencontrer de nombreuses sœurs de la Marche Mondiale des Femmes et je suis heureuse de revoir certaines d’entre elles car, pour moi, cela renouvelle le militantisme et la vie. Lire la suite

Déclaration de la CES en réponse au retrait de la Turquie de la Convention d’Istanbul

Lire la suite

Fukushima à 10 ans : répliques, mensonges et décontamination ratée

Dix ans se sont écoulés depuis la triple fusion catastrophique des réacteurs de Fukushima au Japon. Comme l’a dit Joseph Mangano, du projet « Radiation and Public Health », il y a trois ans, « d’énormes quantités de produits chimiques radioactifs, dont du césium, du strontium, du plutonium et de l’iode, ont été émises dans l’air, et les rejets de ces mêmes toxines dans le Pacifique n’ont jamais cessé, alors que les travailleurs luttent pour contenir plus de 100 produits chimiques cancérigènes ». Lire la suite

Les élections israéliennes et palestiniennes sont, chacune à leur manière, une offense à la démocratie

Les votes qui auront lieu à quelques mois d’intervalle mettent en lumière le système à deux niveaux qui dénie aux Palestiniens toute voix et toute liberté réelles.

Pour la première fois depuis des décennies, l’Autorité palestinienne (AP) et Israël organiseront des élections législatives à quelques mois d’intervalle. De nombreuses personnes, dans la communauté internationale et dans les médias, verront cela comme un exercice conjoint de démocratie mais c’est, en fait, une fenêtre ouverte sur la réalité d’un système à deux niveaux qui dénie aux Palestiniens la liberté et les droits fondamentaux que beaucoup dans le monde entier prennent comme acquis.  Lire la suite

Introduction au livre : Nous écrivons depuis la révolution. Récits de femmes internationalistes au Rojava

Avec l’aimable autorisation des Editions Syllepse

Vous tenez entre vos mains un livre de témoignages, de récits que nous avons pensés collectivement à partir des expériences de douze femmes, venues passer de quelques jours à plusieurs années au Rojava1.

Pourquoi ce livre ?

Ce livre est parti d’un désir et d’une nécessité : partager les expériences, les rencontres et les émotions qui nous ont traversées au cœur de la révolution du Rojava. Un désir, parce qu’autant de beauté, d’énergie et d’espoir doivent être diffusés le plus largement possible et doivent pouvoir imprégner chacune de nos vies, chaque lutte à travers le monde. Une nécessité parce qu’il est de notre responsabilité de ne pas faire de ce temps au Rojava une expérience personnelle, mais de faire connaître le projet et la réalité révolutionnaire de celles qui nous ont tant appris. Lire la suite

Les révolutions arabes ou les nouvelles modalités de l’agir collectif

Avec l’aimable autorisation de l’autrice

Philosophes, sociologues et politistes [1] s’interrogent sur les formes nouvelles que prennent aujourd’hui les rassemblements politiques, horizontaux, sans leaders, où les corps se mettent en scène et s’expriment. Même si leurs analyses incluent, au départ, les révolutions arabes, leur questionnement part du « Nord », et finalement s’y limite. On peut, au contraire, prendre les révolutions arabes comme point d’ancrage à partir duquel envisager d’autres approches de ces rassemblements contemporains, dans une perspective qui deviendrait celle de la mondialité. Il convient, dans cette perspective, de déconstruire le regard hégémonique porté sur la façon qu’on a dans le « Sud » de s’assembler pour dire « Non ». Lire la suite

Le HDP menacé de fermeture suite à une procédure engagée par un procureur devant la Cour constitutionnelle turque

Communiqué du Parti démocratique des Peuples (HDP)

Le Parti démocratique des Peuples (HDP) est confronté à une attaque féroce du gouvernement de l’AKP, qui a été évincé des villes clés lors des élections locales et doit faire face à d’immenses problèmes économiques exacerbés par la pandémie. Le 17 mars 2021, la condamnation définitive prononcée contre le député HDP Ömer Faruk Gergerlioğlu a été lue en séance plénière du Parlement et celui-ci a été déchu de son mandat de député. Quelques heures plus tard, on apprenait que le procureur général de la Cour de cassation avait déposé une plainte auprès de la Cour constitutionnelle pour interdire complètement le HDP. Ces attaques contre le HDP sont survenues peu de temps après que le président Erdoğan ait déclaré un nouveau plan d’action pour les droits de l’homme, présenté comme comprenant des réformes législatives. Lire la suite

Syrie 10 ans : l’extrême-droite au service exclusif des bourreaux

Cela fait dix ans déjà que la révolution syrienne, débutée dans la vague des printemps arabes, a ébranlé la dictature du clan Assad qui règne sur la Syrie depuis 1970, suite au coup d’état à l’époque de Hafez-El-Assad, père de Bachar. 

Le 5 juin 2011, Memorial 98 a publié un premier texte contre le massacre de la population. Depuis notre engagement s’est poursuivi  et approfondi à travers de multiples manifestations et actions de solidarité (voir ci-dessous nos textes et appels). Lire la suite

Le nouveau mouvement syndical de Hong Kong face aux défis du Covid et de la loi sur la sécurité nationale

Les travailleurs de Hong Kong ont formé des dizaines de nouveaux syndicats dans le cadre du mouvement de protestation de masse contre les atteintes à l’autonomie de Hong Kong en 2019. Dans un centre du capitalisme financier où le mouvement syndical a longtemps été faible, c’était un développement prometteur – bien que né du désespoir. Lire la suite

Vie et lutte des victimes survivantes de la prostitution aux Philippines

Women of the WMW during protests on March 8th, 2020 in the Philippines / Mulheres da MMM durante os protestos do 8 de Março de 2020 nas Filipinas / Mujeres de la MMM durante las protestas del 8 de marzo de 2020 en Filipinas / Femmes de la MMM lors des manifestations du 8 mars 2020 aux Philippines

Capire a parlé avec Myles Sanchez et Jean Enriquez de CATW-AP au sujet de la violence sexuelle, de la guerre contre les drogues et d’autres luttes auxquelles les femmes Philippines sont confrontées Lire la suite

Appel contre le racisme, le colonialisme et l’apartheid

La « Israeli Apartheid Week » (IAW) organisée chaque année par BDS à échelle internationale est une semaine anticoloniale et antiraciste pour le combat des peuples contre le racisme, le colonialisme et l’apartheid.

Le racisme, la xénophobie, les discriminations et l’inégalité continuent de se développer partout dans le monde. Ces derniers mois, des populations du Sud et des personnes de couleur, des prisonniers politiques, des personnes sans logement, des migrants et des réfugiés – parmi beaucoup d’autres – ont souffert du fléau du COVID19, qui a encore aggravé leur vulnérabilité. Lire la suite

La colère paysanne défie le pouvoir de Modi

Crise sociale en Inde. Depuis sa première élection en 2014, l’homme fort du pays, Narendra Modi, a asséné ses coups, pour bâtir sa « Nouvelle Inde ». Aujourd’hui, le pays est malade. La plus grande démocratie du monde est chancelante, et 250 millions de travailleurs et travailleuses participent depuis deux mois à la plus grande grève jamais connue. Lire la suite

L’État des Judaïtes

L’un des péchés les plus graves de l’État d’Israël est la garde absolue qu’il s’est accordée, sans permission et sans autorité, sur l’ensemble du peuple juif. Ici et dans la diaspora. Comme si Israël était leur chef, comme si c’était lui qui protégeait le peuple juif comme s’ils étaient tous ses sujets.

Cette présomption n’est pas seulement de la chutzpah, de l’arrogance et de la folie, c’est aussi un grand danger. En estompant la nette différence entre l’État d’Israël et la communauté juive mondiale, Israël transforme tous les Juifs, contre leur gré, en partenaires, responsables de tous ses actes. Chaque porteur de kippa en France est responsable de chaque bombardement à Gaza. Chaque porteur d’une redingote (un long manteau porté par de nombreux juifs ultra-orthodoxes) à New York se retrouve partenaire du meurtre d’adolescents palestiniens. Toute personne identifiée comme juive partout dans le monde devient un collaborateur de tous les méfaits et crimes de l’État d’Israël. Ils ne méritent pas ça. Lire la suite

Multiplier les procès contre les agents criminels du régime Assad

Des survivants des attaques chimiques d’août 2013 en Syrie ont saisi des juridictions françaises compétentes pour juger les auteurs de ces « crimes contre l’humanité et crimes de guerre ». Le CPSLD salue cette première procédure visant le régime de Bachar Al-Assad en France pour ces crimes.

En Allemagne, la Haute Cour régionale de Coblence a reconnu coupable l’agent syrien Eyad al-Gharib, qui occupait un grade subalterne, d’avoir participé à l’arrestation à l’automne 2011 d’une trentaine de manifestants à Douma, et à leur transfert vers une geôle du régime. Cet agent des services secrets syriens a conduit des manifestants opposés à la dictature dans la prison secrète d’Al Khatib (« Branch 251 ») près de Damas, où ils ont été torturés et assassinés. C’est ce qui a motivé sa condamnation à 4 ans et demi de prison pour complicité de crimes contre l’humanité. Le second accusé, Anwar Raslan, 58 ans, ayant eu un niveau supérieur dans le vaste appareil sécuritaire syrien, sera jugé à partir du 10 mars 2021. Lire la suite

Une histoire aux temporalités et aux frontières enchevêtrées

« Dans les sables mouvants de l’histoire des pays pourfendus par la guerre civile et la décolonisation, il reste toujours des histoires enfouies. Enfouies, enterrées sous des couches de sédiments humains, sous des respirations dont les échos nous parviennent encore ». Dans sa préface, Histoires dés-enfouies et transmises par des femmes, histoires-des-enfouies-et-transmises-par-des-femmes/, publiée avec les aimables autorisations des autrices, du préfacier et de l’éditeur, François Guillemot parle, entre autres, d’histoire, de sciences humaines et sociales, du destin heurté d’une femme nommé Dung, « femme métisse vietnamo-marocaine et enfant de la guerre d’Indochine », de dimension psychologique, « celle de mettre en avant un processus de recherche-création qui vise à établir à la fois une micro sociohistoire de colonisé.es/décolonisé.es et une création littéraire à cheval entre le témoignage sur autrui et le récit de soi tout en ne négligeant pas les enjeux pratiques et intellectuels d’une recherche », d’histoire de femme malmenée par la guerre des hommes, du voile de la domination, des « poussières d’empire », des « convolées » des espaces frontaliers, de recherche-création, de mémoires… Une belle introduction à ce livre singulier… Lire la suite