Archives de Catégorie: Asie

Contre l’extradition vers la Chine. Contre la répression de la volonté des citoyen-nes de défendre Hong Kong

Dans le cadre des mobilisations actuelles, une pétition mondiale a été lancé par la coalition hongkongaise Civil Human Rights Front (CHRF) qui regroupe l’ensemble des organisations se battant pour la démocratie.

La voix des citoyen.nes de Hong Kong contre les changements apportés à la « loi contre l’extradition » sont fortes et claires, et la volonté du peuple ne peut être étouffée. Lire la suite

Il y a 30 ans, Deng Xiaoping la noyait dans le sang…

Tien Anmen : La révolution qui aurait pu changer le cours de l’histoire !

30 ans après le massacre de la place Tien Anmen, le constat est tragique mais inévitable : Les bourreaux ont gagné ! Nous ne savons pas ce qui va arriver dans six mois, un an ou un siècle, quand le peuple chinois se révoltera de nouveau et se vengera de sa révolution massacrée en 1989. Mais, pour l’instant, le boucher Deng Xiaoping et ses actuels épigones « modernisateurs » ont gagné, ils sont les incontestables vainqueurs. Et ce qui est pire c’est que leur victoire nous la payons très chèrement nous tous, l’humanité toute entière ensemble avec notre planète… Lire la suite

La sauvegarde de la mémoire du 4 juin, de 1989 à aujourd’hui

Il y a trente ans, un vaste mouvement démocratique a eu lieu à Pékin. Les populations du continent, de Hong Kong et d’outre-mer, ont toutes retenu leur souffle pendant qu’elles assistaient au développement du mouvement. Elles espéraient que ce mouvement apporterait enfin quelques changements à la dictature corrompue au pouvoir en Chine. 

Lorsque la fusillade a éclaté le 4 juin 1989, leur espoir était anéanti, mais les larmes et le sang versé sur la place Tiananmen n’ont jamais disparu de leur mémoire. Aujourd’hui encore, les habitant.es de Hong Kong pleurent encore les victimes.

 ous avons interviewé des travailleurs/euses de Hong Kong qui ont soutenu ce mouvement démocratique, pour comprendre les causes de leur participation à celui-ci, les souvenirs qu’ils/elles ont gardés précieusement, ainsi que la signification de ce mouvement démocratique pour eux/elles. Lire la suite

« Oslo », la stratégie des fake news. Faut-il changer le nom de la capitale norvégienne ?

Bien avant que les fausses nouvelles (fake news) ne fassent partie de nos vies, de concert avec son parent légal, Donald Trump, le champion en titre du genre était « Oslo ». Cette référence à Oslo (les accords d’Oslo dès 1993) est devenue synonyme de dissimulation de la réalité par le biais de fausses informations et de leur diffusion par des voies officielles respectées. Si j’étais Norvégienne, je lancerais une pétition pour changer le nom de ma capitale.

Et pourquoi ne proposerais-je pas simplement une pétition demandant que le nom de la capitale norvégienne soit retiré du nom officieux mais commun des accords qu’Israël a signés avec l’OLP à partir de 1993 ? Parce qu’étant donné l’énorme puissance mondiale d’Israël, aucune pétition de ce genre n’aurait la chance d’être entendue. Lire la suite

« Le long printemps arabe » et la place actuelle des soulèvements en Algérie et au Soudan

Après des années de contre-révolution et d’effusions de sang, le mois dernier des lueurs d’espoir sont apparues au Moyen-Orient. En Algérie et au Soudan, des manifestations de masse ont éclaté défiant les régimes autocratiques des présidents Abdelaziz Bouteflika et Omar al-Bachir. Et à cet égard, les deux mobilisations initiales ont été couronnées de succès : les deux dirigeants ont été démis de leurs fonctions et leurs décennies de règne ont pris fin. Mais les protestations se sont poursuivies, car, comme en Egypte après la révolution de 2011, la structure de base du pouvoir de ces dirigeants reste intacte. Il en va de même pour les conditions matérielles à l’origine des soulèvements: les salaires de misère, le chômage de masse, l’insécurité et l’absence d’avenir pour les jeunes résultant des modèles d’ajustement structurel imposés par le FMI.

Ainsi, les forces populaires en Algérie et au Soudan sont dans une position précaire. Le spectre de la contre-révolution menée contre les acteurs du Printemps arabe règne avec force. Mais les manifestants d’aujourd’hui ont tiré les leçons des luttes récentes dans la région et pourraient bénéficier d’une telle vision rétrospective. Pour discuter des dangers et des espoirs de ces développements, Ashley Smith, qui collabore à la revue Jacobin, s’est entretenu avec Gilbert Achcar, qui a beaucoup écrit sur le Printemps arabe et la politique au Moyen-Orient. Lire la suite

Le ciel et l’enfer qui ne sont pas Israël

Deux camps se sont distingués dans le débat pendant la semaine de la fête nationale cette année [le 9 mai]: un qui se réjouit et est fier du pays, et un qui en a assez et qui a honte. Les divergences entre eux n’ont jamais été aussi grandes. Le premier groupe est identifié avec la droite, le second avec la gauche, et les deux ont tort.

Paradoxalement, les deux positions contredisent la réalité. La vie de ceux qui sont fiers du pays n’est pas aussi bonne, la plupart appartiennent à des secteurs sociaux à faible revenu. Ceux qui se plaignent ont une vie plus facile. Israël est aujourd’hui divisé entre des orgueilleux et des honteux. Les premiers glorifient le présent, les seconds le passé. Lire la suite

Une traversée lucide et efficace de l’histoire récente de l’Iran

Le dernier livre de Chahla Chafiq, Le rendez-vous iranien de Simone de Beauvoir, nous invite à une traversée lucide et efficace de l’histoire récente de l’Iran.

Ce court texte, simple en apparence, publié aux éditions iXe, est d’un abord précis. Il permet de pallier les carences et de remédier à la superficialité des récits journalistiques qui nous ont été/ou nous seront proposés à l’occasion des 40 ans de la Révolution iranienne (cf. 7 pages pour trois fois rien dans le quotidien Libération du 9-10 février 2019). Lire la suite