Archives de Catégorie: Asie

Un régime de suprématie juive du Jourdain à la Méditerranée : c’est un apartheid

Plus de 14 millions de personnes, dont à peu près la moitié sont juives et l’autre moitié palestiniennes, vivent entre le Jourdain et la Méditerranée sous un gouvernement unique. Dans le discours public, politique, juridique et médiatique, la perception courante est que deux régimes séparés opèrent côté à côte dans cette zone, séparés par le Ligne verte. Un régime, à l’intérieur des frontières de l’état souverain d’Israël, est une démocratie permanente avec une population d’environ 9 millions de personnes, tous citoyens israéliens. L’autre régime, dans les territoires dont Israël s’est emparé en 1967, et dont le statut final est supposé être déterminé dans de futures négociations, est une occupation militaire temporaire imposée sur quelque cinq millions de sujets palestiniens. Lire la suite

Soutien à Tran To Nga et aux victimes vietnamiennes de l’agent orange-dioxine

En 2014, Tran To Nga a porté plainte contre les firmes américaines, dont Monsanto et Dow Chemical, qui ont produit l’agent orange déversé par les Américains sur le Vietnam pendant la guerre du Vietnam. 

Après plusieurs reports, la date des plaidoiries est fixée au 25 janvier 2021 au Tribunal de grande instance d’Evry. 

Ce procès est historique car Tran To Nga, qui a la double nationalité française et vietnamienne, est actuellement la seule à pouvoir intenter un tel procès.

Cette lettre est une pétition que l’on peut signer en envoyant un mail avec ses coordonnées et qualité à agentorange2202@gmail.com

Une catastrophe écologique

Rappelons que le 10 août 1961, s’amorce la plus grande guerre chimique de l’Histoire, décidée par le président J-F Kennedy. L’armée américaine veut raser le couvert végétal afin d’empêcher les résistants de s’y camoufler, et détruire les récoltes afin d’affamer les populations villageoises et les empêcher de nourrir les combattants. Cette guerre chimique va durer 10 ans. Durant cette période, d’après le rapport Stellman, ce sont 77 millions de litres d’herbicides qui ont été déversés. Sur un total de 2,6 millions d’hectares, soit 10% de la superficie du Sud Vietnam. Les zones épandues ont été « traitées » en moyenne 5 fois, certaines zones ayant reçu jusqu’à 10 épandages successifs. 50% des forêts de mangrove ont fait l’objet d’épandages, 400 000 hectares de terres agricoles ont été polluées. Lire la suite

Lettre aux lycéens et lycéennes 

Soixante lycéens et lycéennes israéliens signent une lettre refusant leur conscription obligatoire dans l’armée israélienne – « La politique sioniste de violence brutale envers les Palestiniens et d’expulsion de leurs maisons et de leurs terres a commencé en 1948 et n’a pas cessé depuis. » Lire la suite

Un descendant de l’aristocratie sioniste veut quitter le peuple juif. Israël le laissera-t-il faire ?

Pourquoi Avraham Burg, qui a été président de la Knesset, président par intérim et chef de l’Agence juive, demande à Israël d’annuler son inscription en tant que Juif.

Avraham Burg a été un homme aux nombreux titres. Descendant d’une des familles aristocratiques du mouvement religieux sioniste, il a été président de la 15e Knesset (1999-2003), un membre important du « groupe des huit » à la gauche du Parti travailliste à la fin des années 1980 et au début des années 1990, président de l’Agence juive (1995-1999) et, selon le protocole, il a été président par intérim d’Israël, entre la démission d’Ezer Weizman et l’élection de Moshe Katsav à ce poste, pendant son mandat de Président de la Knesset. Aucun CV ne pourrait être plus sioniste et plus juif.

Maintenant, cependant, « Avrum », comme il est largement connu, est décidé à en abandonner un : sa désignation en tant que Juif selon le registre de la population du ministère de l’Intérieur. Dans une demande qu’il va soumettre au tribunal de district de Jérusalem, Burg écrit qu’il ne se considère plus comme appartenant à la nationalité juive. Il ajoute que sa conscience ne lui permet pas d’être classé comme membre de cette nation, parce qu’elle implique « d’appartenir au groupe des maîtres ». En termes simples et clairs, affirme-t-il, « je ne peux plus me sentir identifié à ce collectif ». Lire la suite

Irak : le civil et le populaire au cœur de la révolte

Avec l’aimable autorisation des Editions Syllepse

Le soulèvement irakien de l’automne 2019 a présenté une ampleur et une diversité sociale sans précédent. Au-delà des conditions de vie indignes et de la corruption, c’est le système politique lui-même que les manifestants ont rejeté. En se réappropriant l’espace public, en expérimentant un autre modèle d’État au cœur même de l’action collective, cette mobilisation témoigne du développement de modes d’expression politiques révolutionnaires. Lire la suite

Appel à manifester samedi 9 janvier 2021. Pour la justice, contre l’impunité 

PARIS

Gare du Nord – République, 14h

(Une marche blanche en hommage aux trois femmes aura lieu par ailleurs à Paris, mercredi 6 janvier, à 11h, du 16 rue d’Enghien au 147 rue La Fayette)

MARSEILLE 

Réformés – Canebière, 13h

TOULOUSE

Gare de Matabiau – Métro Esquirol, 13h30

BORDEAUX

Place de la Bourse – La Victoire, 13h30

RENNES

Dalle du Colombier, 14h

STRASBOURG

Place Kléber, 14h

Dans la nuit du 9 au 10 janvier 2013, les militantes kurdes Sakine CansizFidan Dogan (Rojbîn) et Leyla Saylemez ont été retrouvées sans vie, dans les locaux du Centre d’Information du Kurdistan, à Paris, froidement exécutées de plusieurs balles dans la tête. Lire la suite

Des associations tunisiennes considèrent la condamnation de la militante des droits des femmes Loujain Hadhloul à une peine d’emprisonnement de cinq ans et huit mois comme une honte pour la justice dans le royaume saoudien

Les associations tunisiennes soussignées considèrent la condamnation à une peine d’emprisonnement de cinq ans et huit mois prononcée le lundi 29 décembre 2020 par un tribunal d’exception à Riadh à l’encontre de la l’illustre militante des droits des femmes Loujain Al Hathloul comme une honte pour la justice dans le royaume saoudien. Lire la suite

Rivières toxiques : la lutte contre l’accaparement de l’eau par les plantations de palmiers à huile

Alors que le monde continue à lutter contre une pandémie, l’accès à l’eau potable est devenu plus important que jamais – d’autant que l’un des meilleurs moyens de se protéger contre le COVID-19 consiste à se laver régulièrement les mains avec de l’eau propre. C’est une recommandation simple, mais potentiellement difficile à respecter, surtout pour les communautés qui sont de plus en plus confrontées à des pénuries d’eau. Les gens peinent à accéder à une eau en quantité et qualité nécessaires pour boire, cuisiner, faire leur toilette, se laver les mains et produire leur alimentation. Lire la suite

« Refuser de servir dans l’armée est mon petit geste pour faire changer les choses »

Hallel Rabin a passé 56 jours dans une prison militaire pour avoir refusé de servir dans les FDI. Aujourd’hui, elle parle de son séjour derrière les barreaux, de ses conversations avec ses codétenues et de l’occupation avec les jeunes Israéliens.

Il y a deux semaines, Hallel Rabin s’est présentée devant le comité des objecteurs de conscience de l’IDF, l’organe militaire qui décide si elle sera renvoyée ou non en prison pour avoir refusé de servir dans l’armée, et on lui a posé la plus étrange des questions : « Accepteriez-vous de porter l’uniforme de l’armée s’il était rose ? »

Lire la suite

L’intervention du gouvernement met l’agriculture indienne sous le joug des grandes firmes

Au moment de l’indépendance, l’agriculture indienne était un exemple de tout ce qui n’allait pas dans l’économie d’un pays « sous-développé ». Même lorsque près des trois quarts de sa population active travaillaient sur ses vastes terres agricoles, desservies par un grand nombre de rivières et soumises à des conditions climatiques très diverses, l’Inde ne pouvait pas produire suffisamment de nourriture pour sa population. Le pays nouvellement indépendant [depuis le 15 août 1947] a dû importer une quantité considérable de céréales alimentaires des pays « développés » du Premier Monde, les États-Unis étant le principal fournisseur. Alors que les pays occidentaux disposant d’un excédent alimentaire acceptaient avec empressement de vendre, voire de donner de la nourriture en guise d’aide, leurs approvisionnements étaient assortis de « conditions » défavorables à une nation qui tentait de retrouver sa dignité perdue après une longue histoire de colonisation. Lire la suite

Les paysans d’Inde ont un besoin urgent de notre solidarité

Globalisons la lutte, globalisons l’espoir ! –
La Via Campesina – Asie du Sud

Des milliers de nos frères et sœurs continuent leurs manifestations dans et autour de la capitale fédérale pour protester contre les lois agricoles qui pourraient être utilisées par le secteur privé pour acheter des récoltes à bas prix.

Malgré le froid et les violences policières commises dans certaines régions, les paysans et travailleurs agricoles sont décidés à continuer leurs protestations pour le retrait de ces lois. Lire la suite

Plus de 250 millions de travailleurs se joignent à la grève nationale en Inde

Malgré la répression, une grève générale commune des travailleurs et des agriculteurs a entraîné la mise à l’arrêt de l’Inde. Plus de 250 millions de travailleurs et travailleuses ont participé à la grève du 26 novembre. Lire la suite

Le G7 en Arabie saoudite : Anne Hidalgo, Valérie Plante, et Virginia Raggi devraient s’abstenir

La Campagne BDS France, la Coalition BDS Québec et BDS Italia

Comme vous le savez, le prochain G20 aura lieu en Arabie Saoudite, alliance du capitalisme sauvage, de l’autoritarisme féroce, et du sexisme le plus violent.

Sous la présidence de l’Arabie Saoudite, plus d’une centaine d’événements sont prévus, pour essayer de faire oublier les turpitudes de cette dictature pétrolière protégée par le président américain Donald Trump. Source du pétrole que nous consommons, cette monarchie est également l’un des principaux pays acheteurs d’armes, ce qui explique le silence gêné des gouvernements occidentaux lorsque ces armes sont utilisées pour bombarder des populations civiles, au Yémen par exemple. Lire la suite

Des associations tunisiennes condamnent l’incitation continue de l’administration  américaine à la violation par Israël du droit international et réitèrent leur solidarité avec le peuple palestinien

Les associations soussignées condamnent l’incitation continue de l’administration  américaine à l’appropriation par Israël de plus de territoires palestiniens occupés, à leur annexion par la force à son entité coloniale et à ses colonies de peuplement et la dispersion de leurs occupants, bafouant de nouveau le droit international.

Elles réitèrent leur solidarité absolue avec le peuple palestinien et leur appui constant à la lutte de sa société civile dans les territoires occupés ainsi qu’au sein de la diaspora pour la récupération des territoires spoliés, l’abrogation de l’apartheid israélien, le retour des réfugiés et la sauvegarde du droit de vivre en Palestine dans un cadre de liberté, de justice, d’indépendance et de paix sur le même pied que le reste des peuples du monde. Lire la suite

Arabie Saoudite : la résistance des femmes

Des militantes saoudiennes des droits de l’homme détenues dans leur pays seraient soumises à des abus d’ordre sexuel, selon l’avocate britannique Helena Kennedy.

Dans un rapport de 40 pages intitulé « Une souillure sur les dirigeants mondiaux et le G20 en Arabie saoudite : la détention honteuse et la torture des femmes saoudiennes », Helena Kennedy détaille les violences employées par les interrogateurs contre les militantes emprisonnées, dont certaines ont été « suspendues au plafond » et « torturées avec des décharges électriques ». Lire la suite

Appel au boycott des produits israéliens : quand le ministère français de la Justice refuse de distinguer entre des produits et des hommes

Peut-on encore espérer des autorités françaises une attitude rationnelle au sujet des appels au boycott des produits israéliens ? On peut légitimement se poser la question à la lecture d’une récente dépêche du ministère de la justice.

Dans son arrêt Baldassi du 11 juin 2020 condamnant la France [1], la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a jugé que l’appel au boycott des produits israéliens ne peut pas en soi constituer une infraction pénale : il est en effet couvert par la liberté d’expression [2]. La France n’ayant pas fait appel de l’arrêt, celui-ci est donc juridiquement définitif depuis le 11 septembre 2020. Lire la suite

Mourir en silence

03 jours de grève de la faim, 103 jours de combat contre son arrestation et sa détention sans charges ni procès pour Maher al-Akhras. 

Arrêté le 27 Juillet 2020, puis arbitrairement placé en détention administrative, ce Palestinien de quarante-neuf ans et père de six enfants ne cesse de réclamer sa libération face à l’injustice que représente son emprisonnement sur ordonnance.  Lire la suite

En Thaïlande, le mouvement démocratique s’attaque à l’ordre établi – Une mise en perspective

Porté par la jeunesse et bénéficiant de larges soutiens, le mouvement démocratique thaïlandais ne cesse de mûrir. Il défie l’oligarchie militaro-monarchiste, se confronte au couple royal et renoue avec les combats militants du passé. L’intronisation du roi Rama X a ouvert une crise de succession majeure. Plus profondément, tout un ordre archaïque se voit remis en cause – lui qui avait réussi dans les années 1990 et 2000 à faire avorter les tentatives de « modernisation » du royaume, brisant les espoirs de démocratisation de la société. Lire la suite

Inde : Des intellectuels et des militants musulmans condamnent la décapitation de Paris, demandent l’abolition des lois sur l’apostasie et le blasphème

Communiqué de presse de l’IMSD :

Des intellectuels et des militants musulmans condamnent la décapitation de Paris, demandent l’abolition des lois sur l’apostasie et le blasphème

Des intellectuels et des militants musulmans qui ont pris la parole lors d’un webinaire dimanche ont condamné la décapitation à Paris d’un enseignant, Samuel Paty, par un fanatique musulman de 18 ans, Abdullakh Anzorov. Lire la suite

Turquie, La répression se poursuit contre le HDP

Le vendredi 25 septembre, une nouvelle vague d’arrestations a frappé le HDP (Parti démocratique des peuples). Dans sept provinces de Turquie, 82 personnes ont été arrêtées, parmi lesquelles des maires, des ancien·ne·s député·e·s et des militant·e·s. Ceci sous le prétexte qu’ils·elles avaient participé à une manifestation de soutien à la ville de Kobané, au Kurdistan syrien, en 2014. Pour rappel, la cité était alors assiégée par les djihadistes de l’État Islamique. De plus, ils·elles sont accusé·e·s de « tentative de coup d’État moyennant les réseaux sociaux ». Lire la suite