Archives de Catégorie: Afrique

Appel collectif : Libérez Omar Radi et tous les détenus politiques au Maroc

Les mouvements de protestation au Maroc suscitent, et ce depuis toujours, des ripostes policières répressives et violentes. La plus marquante de ces dernières années est la répression du mouvement Hirak dans le Rif, un mouvement contestataire qui a agité le Maroc à partir de 2016. Plus de 1 500 arrestations se sont ensuivies, dont plus de 700 condamnations. Parmi ces dernières, 5 personnes ont écopé de vingt ans de prison ferme. Lire la suite

Appel d’écrivains, intellectuels, magistrats, philosophes pour la libération des détenus du Hirak

A l’initiative des militants et intellectuels algériens auxquels se sont associés des Prix Nobel de la paix, des universitaires, des écrivains, des magistrats, des artistes, des journalistes et des militants des droits humains… des quatre coins du monde, un appel est lancé pour témoigner de leur solidarité avec la lutte du peuple algérien pour les libertés démocratiques et la libération des prisonniers d’opinion et politiques. Lire la suite

Blasphemy law in Nigeria : Free Mubarak Bala, Yahaya Aminu Sharif & Umar Farooq (Texte en anglais et en français)

Free Mubarak Bala, Yahaya Aminu Sharif & Umar Farooq

PLEASE SIGN THIS PETITION HERE

Petition to Nigerian Government Lire la suite

Centrafrique : un destin volé. Histoire d’une domination française

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

À la base, je n’ai pas d’affinité particulière avec la Centrafrique. Mon sujet d’étude est plutôt l’armée française et ses interventions militaires en Afrique. J’ai commencé à me pencher sur ce pays en décembre 2012, au moment où la Séléka, la rébellion qui renversera peu après François Bozizé (à la tête du pays depuis 2003), lance son offensive. De fil en aiguille, et en travaillant sur les raisons de l’émergence de cette énième rébellion, je me suis plongé dans l’histoire de la colonisation et de la néo-colonisation française dans ce pays. Et ce que j’en ai lu m’a profondément révolté. D’où l’idée de rappeler au public la réalité de l’action de la France dans cette contrée. À cela s’ajoute la volonté de donner un éclairage sur les tenants et les aboutissants de la crise actuelle, et, là encore, sur la place de la France dans cette affaire. Lire la suite

Mobilisations de femmes et régimes de genre

Les rapports de genre ne semblent pas intéresser ici et maintenant, voir par exemple les dénis sur la culture du viol, l’inégalité socio-économique entre femmes et hommes, les violences masculines systémiques, la faible représentation des femmes dans les institutions, la division sexuelle du travail, etc.

Certain·es oublient bien volontairement le temps de la démocratie exclusive (le faux suffrage universel mais le vrai suffrage masculin), le refus du droit à la contraception et à l’avortement, le masculin générique de la langue muselée par l’académie, ou le refus de l’Etat français d’appliquer la directive européenne sur « à travail de valeur égale, salaire égal » Lire la suite

Mali, épicentre de la croisade militaire française

Le 5 juin 2020, lors d’une manifestation à Bamako, naissait au Mali le Mouvement du 5 juin du Rassemblement des Forces Patriotiques (M5RFP), une coalition, « pacifiste », d’organisations opposées à Ibrahim Boubacar Keïta (IBK). Ce mouvement critique la situation économique, sociale et politique du pays et demande la démission sans condition du Président malien. Le M5RFP stigmatise fortement « la France » qu’elle accuse de pillage des ressources au Nord du pays (uranium exploité par Areva) et de complicité avec les terroristes. La « guerre contre le terrorisme » que le gouvernement français mène depuis 2013 dans le Sahel (Mali, Niger, Burkina Faso) est fustigée, d’autant qu’il s’oppose par IBK interposé à toute forme de négociation avec les chefs islamistes locaux1. Lire la suite

Réminiscence Ad-Damiyâti

Paris. Juin 2020. Un ami m’offre un vieux numéro de la revue marocaine Lamalif contenant mon texte « Ad-Damiyâti, Personnage de la mythologie populaire marocaine » (Lamalif, N°83, Août – Septembre 1976). Avec le recul du temps, la mémoire contextualise. Je me remémore les circonstances de cette recherche. Dans les années soixante-dix, je suis un jeune sociologue accaparé par des études d’urbanologie. Deux maghrébologues réputés, Jacques Berque et Charles-André Julien, historien anticolonialiste, fondateur et premier doyen de l’université de Rabat après l’indépendance, m’adoptent comme un petit-fils spirituel. Ma dette intellectuelle envers eux est incommensurable. Un jour, j’évoque avec Charles-André Julien les mythologies populaires marocaines, les poètes vagabonds, Abderrrahmane El Mejdoub, les saltimbanques des halkas, les Ouled Hmad ou Moussa, Aïcha Kandicha, Ad-Adamiyâti, qui marquent impérissablement mon enfance. Des légendes inculquées dès la prime éducation. Ainsi se transmettent les fascinations et les peurs ancestrales. Charles-André Julien me tend un catalogue des éditions du Centre National de Recherche Scientifique, m’indique une référence, Le Dictionnaire des Autorités, traduit par Georges Vajda, et me dit : « C’est une énigme historique, mets-toi au travail ». Mustapha Saha

Lire la suite

Le lancement de l’appel pour l’annulation de la dette publique africaine est un événement majeur

Dans le cadre de la cérémonie de lancement de l’Appel pour l’annulation de la dette africaine dans le cadre de la Covid-19, qui avait lieu ce 23 juin 2020 à Dakar, voici le message de Gustave Massiah, représentant du CRID au Conseil International du Forum Social Mondial.

Le lancement de l’appel pour l’annulation de la dette publique africaine est un événement majeur et je suis heureux d’y apporter le salut de nombreux mouvements qui participent au Forum Social Mondial. Lire la suite

Catastrophe de Lalla Mimouna : des centaines d’ouvrières agricoles marocaines atteintes par le coronavirus

Le 19 juin 2020, plus de 600 nouveaux cas de contamination au coronavirus ont été enregistrés dans une unité de production de fraises destinées à l’exportation. L’unité agro-industrielle se trouve à Lalla Mimouna, à l’ouest du Maroc. La majorité des cas sont des femmes. Lire la suite

Alexandrie : La lutte quotidienne des « dames du trottoir »

Les femmes qui sont ici viennent du milieu rural ou habitent dans la ville. Certaines d’entre elles ont pu améliorer leur niveau économique, d’autres arrivent à peine à gagner de quoi couvrir les besoins de leur famille. Ce sont elles qui assument la charge économique du foyer tout entier, ou du moins en grande partie, en raison de la maladie du mari, de son incapacité de travailler, de l’insuffisance de son salaire, ou de la séparation du couple. Lire la suite

Au Moyen-Orient et en Afrique du Nord : Assoiffé.e.s et pollué.e.s, de la lutte à la révolution

Depuis le début des processus révolutionnaires arabes, les luttes des populations pour leur environnement se sont propagées dans toute la région, pour des revendications et par des modes d’actions similaires. Les années 2018 et 2019 ont été marquées par la recrudescences des luttes pour l’eau, l’émergence de nouvelles questions liées aux dérèglements climatiques et le déclenchement de processus révolutionnaires liés à des préoccupations environnementales [1]. Lire la suite

Comment l’éducation et la sécurité des filles seront affectées par la réponse de Covid19

Et les mesures que les gouvernements africains peuvent et doivent prendre pour y remédier

Abigail *, une jeune femme qui vit à Harare, la capitale du Zimbabwe, est tombée enceinte d’un homme marié beaucoup plus âgé à l’âge de 14 ans. Elle avait quitté l’école parce que sa mère n’avait pas les moyens de payer ses frais de scolarité, ses livres et autres fournitures scolaires. Sa mère avait également du mal à acheter de la nourriture et d’autres produits de base pour la famille. L’homme lui avait donné de l’argent. Elle sentait qu’elle ne pouvait pas le refuser car il l’aidait.

Abigail n’avait reçu aucune éducation sexuelle à l’école et ne savait pas comment prévenir une grossesse. A 16 ans, elle nous a dit : « Je souhaite retourner à l’école car je suis encore enfant ». Lire la suite

Non à l’instrumentalisation du sacré pour étouffer le droit à la liberté d’expression

Les associations et organisations membres du Collectif Civil pour les libertés individuelles, les associations et organisations de défense des droits humains et les organisations et associations signataires, attachés à la liberté de conscience et à la liberté d’expression en tant que partie intégrante des droits humains fondamentaux, expriment leur solidarité pleine et entière à la bloggeuse Emna CHARGUI face aux poursuites pénales déclenchées abusivement contre elle à propos de l’aberrante affaire « du verset du CORONA virus » d’une part et face aux insultes, intimidations et menaces proférées contre elle sur les réseaux sociaux d’autre part. Lire la suite

COVID 19 : la crise laitière européenne menace l’Afrique de l’Ouest

Communiqué de presse, le jeudi 7 mai 2020

Dans de nombreux pays d’Europe tel que la France, des producteurs laitiers ont épandu aujourd’hui de la poudre de lait dans les champs, en signe de protestation contre les mesures prises par l’Union Européenne pour atténuer la crise laitière, mais qui contribuent à la chute des prix. Nos organisations soutiennent cette action et alertent sur la menace que fait planer cette crise sur les producteurs européens, mais aussi sur les filières de lait local en Afrique de l’Ouest fragilisées par un dumping massif des excédents de lait en poudre européens dans les prochains mois. Lire la suite

Une nouvelle Afrique est possible !

Déclaration des groupes africains pour la justice climatique sur COVID-19

Des mouvements sociaux africains et des groupes de la société civile alliés se sont réunis au cours des dernières semaines pour réfléchir aux impacts et aux implications des crises sur eux et pour construire une analyse et un appel sur un ensemble initial de demandes à nos gouvernements et institutions africains. La quinzaine de réseaux (voir plus bas) demandent maintenant plus largement d’appuyer cette déclaration et de la faire sienne (voir aussi ci-dessous). Pour confirmer votre soutien, veuillez vous connecter à cette déclaration en utilisant ce lien. Ils recherchent des appuis provenant d’organisation s) et réseaux africains, d’organisation(s) et réseaux alliés en dehors de l’Afrique et de personne(s), basée(s) en Afrique et à l’extérieur de l’Afrique. Il est possible aussi de participer à d’autres travaux en l’indiquant dans le même formulaire. La date limite de connexion est le lundi 18 mai 2020. Lire la suite

Appel urgent aux autorités publiques pour assurer la continuité de l’accès aux services de la santé sexuelle et de la reproduction (Tunisie)

L’attention de toutes les communautés est focalisée à juste titre sur la lutte contre l’épidémie Covid-19 qui met à l’épreuve tous les systèmes de santé et en révèle cruellement les failles. Dans notre pays, l’approche utilisée jusqu’ici, mobilise les moyens du ministère de la santé pour le diagnostic des cas positifs et la prise en charge des malades du Covid-19 souvent aux dépens de la continuité des soins essentiels qui doivent être assurés en toutes circonstances. Plusieurs dangers guettent la santé des femmes tels que l’augmentation de la violence conjugale, ainsi que l’augmentation du nombre de décès maternels et de la morbidité, conséquences de la non disponibilité de suivi de la grossesse, et l’identification des grossesses à risque, ainsi que le recours aux avortements à risque pour les femmes qui ne désirent pas mener à terme leur grossesse.  Lire la suite

Crises au Sahel : FAIRE TAIRE LES ARMES, PAS LES PEUPLES

FAIRE TAIRE LES ARMES, PAS LES PEUPLES

Appel pour une coalition des intellectuel-le-s et des artistes pour une paix durable, la sécurité humaine et la préservation de l’environnement

« Oui, en définitive, c’est aux poètes, aux artistes, aux écrivains, aux hommes de culture qu’il appartient, brassant dans la quotidienneté des souffrances et des dénis de justice les souvenirs comme les espérances, de constituer les grandes réserves de foi, ces grands silos de force où les peuples, dans les moments critiques puisent le courage de s’assumer eux-mêmes et de forcer l’avenir ».
Aimé Césaire (« L’Homme de culture et ses responsabilités », 2ème Congrès international des écrivains et artistes noirs, Rome, 1959).

Bamako, Mars 2020

Quand les peuples sont de trop

Sokolo et Ogossagou au Mali, Silgadji, Yagha et Nagraogo au Burkina Faso, Chinégodar et Tillabéry au Niger sont quelques-unes des localités où des attaques « djihadistes » ont été perpétrées après le sommet tenu à Pau, le 13 janvier 2020. Les faits sont atroces et spectaculaires, les images insoutenables. Comment en est-on arrivé là ? Que faire ? Lire la suite

Les multiples facettes de la contre-révolution

Il y a manifestement ces derniers jours une volonté d’embourber le Hirak dans une fausse « bataille idéologique » pour le détourner de son objectif principal : la fin de la dictature.Les revendications sans ambiguïtés du Hirak s’expriment inlassablement et avec force dans la rue chaque vendredi depuis une année. « Dawla madania machi askaria », « les généraux à la poubelle, el djazair teddi listiqlal ». Lire la suite

Afrique du Sud, France, ou la banalisation du masculinisme politique

Le 11 février 2020, le monde célébrait le trentième anniversaire de la libération de Nelson Mandela, « héros » de la lutte contre l’apartheid, ce qui marquait la fin du régime ségrégationniste en Afrique du Sud. Quelques jours plus tard, alors que, au titre de la Convention internationale sur l’élimination et la répression du crime d’apartheid et du Statut de Rome de 2002 de la Cour pénale internationale, l’apartheid est défini comme un crime contre l’humanité, le dernier président « blanc », Frederik de Klerk, déclarait sur une chaîne télévisée locale refuser de reconnaître ce crime. Le pays est ébranlé.

Des écarts de richesses renforcés

Là ne s’arrêtent pas les suites peu glorieuses de cette libération historique. En 2020, l’Afrique du Sud est le pays au monde où l’écart des revenus est le plus grand. Une première étude de 2016 réalisée par l’économiste Anna Orthofer faisait état des inégalités des richesses : le 1% le plus riche possède 67% de toute la richesse du pays. Les 10% les plus riches en détiennent 93%.  Lire la suite

Masaktach, la campagne # me too marocaine

#Masaktach ou je ne me tairai plus est une campagne marocaine lancée sur facebook et twitter qui appelle les femmes à dénoncer publiquement leurs agresseurs.

n’hésitez pas à témoigner, vous n’êtes Plus seules !

MASAKTACH!

Le beau poème d’Audre Lorde pour les survivantes. Lire la suite