Archives de Catégorie: International

Appel aux dirigeants du G20 pour une action visant à une interdiction mondiale de l’amiante

Le 24 novembre 2018, 46 personnalités pour la plupart issues d’associations ont lancé un  appel aux participants du G20 qui se tiendra à Buenos Aires en Argentine à partir du 30 novembre prochain. L’Andeva, qui est un des signataires via son président Jacques FAUGERON, a adressé un courrier au président de la république Emmanuel MACRON pour relayer cet appel. 

Eric JONCKHEERE, président de l’Adeva également signataire, se rendra pour sa part à Bruxelles afin de déposer le texte à l’attention de Jean-Claude JUNKER et de Donald TUSK qui représenteront l’Europe au G20.

L’objectif est d’inciter les dirigeants des pays qui ont déjà banni l’amiante parviennent à influencer ceux qui en produisent et/ou en consomment encore (Russie, Inde, Chine, Kazakhstan).

Après la décision du Canada d’enfin changer de camp, nous formons l’espoir que d’autres nations se rangeront dans le camp des victimes à la prochaine Convention de Rotterdam Nous vous invitons à consulter ci-dessous les texte de l’appel ainsi que la liste des 46 signataires.  Lire la suite

Empreinte – Agir ensemble contre les agressions à caractère sexuel

Empreinte – Agir ensemble contre les agressions à caractère sexuel est un nouveau programme de prévention des agressions à caractère sexuel destiné aux jeunes de niveau secondaire, à leurs parents et au personnel scolaire. Ce programme a été développé conjointement par les professeures Manon Bergeron et Martine Hébert, du département de sexologie de l’UQAM ainsi que par le Regroupement québécois des centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS). Ce projet se réalise avec le Service aux collectivités de l’UQAM. Lire la suite

Aidez-nous par des pressions internationales, des sanctions, des actes de boycott

De la préface « Un prophète flamboyant » de Jean Ziegler, je souligne la place de l’« Etat colonial » comme préoccupation majeure de Michel Warschawski, la dénonciation de « la colonisation extérieure des territoires et des populations occupés depuis 1967 et celle, intérieure, des Arabes israéliens discriminés », l’affirmation du droit au retour des populations palestiniennes expulsées, les solutions théoriques qui dépendront des rapports de force… Mais contrairement à ce qu’écrit le préfacier, l’histoire ne saurait avoir de « sens ». Lire la suite

Brésil. La sous-estimation d’un possible « hiver sibérien »

L’analyse du bref processus électoral de 2018 n’est pas suffisante pour expliquer la victoire de Bolsonaro. Car si la lutte électorale était un moment fondamental, la compréhension de la signification de la défaite politique la plus grave subie par la gauche brésilienne depuis la fin de la dictature militaire (1985) renvoie nécessairement à une interprétation de la situation ouverte depuis 2015-16. Lire la suite

Pensée décoloniale au miroir de l’État vénézuélien

Du 22 au 26 octobre 2018, s’est tenue au Venezuela, la troisième édition de l’« École de pensée critique décoloniale » (les deux premières éditions avaient eu lieu dans le même pays en 2016 et 2017). L’occasion pour le président Maduro d’annoncer la création de l’« Institut national pour la décolonisation ». Soutenue par le gouvernement vénézuélien, cette école est cependant censée ouvrir un espace autonome de débat critique et autocritique. Lire la suite

Forum citoyen face au sommet du G20 en Argentine. Déclaration de Paris

ACAF (Assemblée de Citoyens argentins en France), Attac (Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne), Alba Paris (Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique), Alliance de femmes pour la démocratie, Collectif Effraction : poètes des cinq continents, Emmaus International, France Amérique Latine, Hijos-Paris, Mouvement de la paix, Comité pour la libération de Lula (Paris)

Face à la prochaine réalisation du treizième sommet du G20, le 30 novembre et le 1er décembre 2018 à Buenos Aires, nous déclarons que : Lire la suite

Appel contre la répression des mouvements sociaux en Grèce

La crise grecque ne fait plus la une des journaux, mais le peuple grec continue de souffrir de l’austérité implacable qui lui est imposée depuis plus de huit ans. Ceux qui s’opposent aux politiques des Memoranda sont confrontés à une répression croissante. Les actions contre les saisies et la vente aux enchères des logements sont particulièrement prises pour cible. Suite aux diktats des créanciers à la Grèce, le gouvernement SYRIZA, a considérablement intensifié, au cours des deux dernières années, la pression sur les propriétaires endettés pour aider les banques privées à recouvrer leurs emprunts. Une législation spéciale a été adoptée en décembre 2017 qui prévoit des peines pouvant aller jusqu’à six mois de prison pour les opposants aux saisies. En outre, le gouvernement a déplacé les procédures de vente aux enchères des salles de tribunal vers une plate-forme électronique activée par des notaires de l’intérieur de leur cabinet. Lire la suite