Archives de Catégorie: International

Kavanaugh, Bolsonaro et leurs copains 

Le 6 octobre 2018, Brett Kavanaugh est nommé de justesse – par 51 sénateurs contre 49 – juge à la Cour suprême des États-Unis. Compte tenu du curriculum de l’intéressé, cet épisode de l’histoire nord-américaine constitue une attaque en règle contre les féministes et, en particulier, la mouvance #Metoo. La candidature de ce magistrat, soupçonné de plusieurs viols et agressions sexuelles, a suscité des débats dont le volume sonore et la médiocrité caractérisent un spectacle obscène : celui d’une violence désinhibée et d’un mépris assumé d’une classe d’hommes à l’encontre des accusatrices et plus généralement des femmes. Les scènes d’audition au Sénat, retransmises par de multiples chaines TV et sur Internet, montrent à un public très étendu un hommes blanc, vulgaire, menteur, haineux, à la limite de la crise de nerf, les joues rouge sang, niant les faits reprochés, affirmant sa probité masculine de bon « fils, père, mari », éructant des insultes ouvertement sexistes contre ses interlocutrices. Trump, soutien inconditionnel du jeune républicain (53 ans), a joué ouvertement à se moquer des victimes ou à les singer. Lire la suite

Je te donne un sein

Merci à Ginette pour avoir signalé ce texte

Québec Solidaire Capitale nationale a organisé un 5 à 7 invitant les femmes à jaser féminisme et politique. Maria, Cécila et Greis ont présenté les luttes des femmes chiliennes à travers un texte percutant sur les seins. Cette lutte commencée par des femmes instruites dans une université et portant sur les violences faites aux femmes est devenue un vaste mouvement social portant sur un ensemble de revendications pour les droits des femmes. Le féminisme s’est ainsi lié au capitalisme dans une remise en question des politiques néolibérales.


Je te donne un sein, je l’ai trouvé sur le chemin, il est porté par une féministe, qui n’a pas de robe. Lire la suite

Appel pour la remise en liberté immédiate de Mimmo Lucano, maire de Riace, Calabre/Italie

https://www.change.org/p/appel-pour-la-remise-en-liberté-immédiate-de-mimmo-lucano-maire-de-riace-calabre-italie

« Si vous avez le droit de diviser le monde entre italien.ne.s et étranger.ère.s, alors je dirai que je n’ai pas de Patrie et je réclame le droit de diviser le monde entre déshérité.e.s et opprimé.e.s d’un côté, privilégiés et oppresseurs de l’autre. Les un.e.s sont ma patrie, les autres mes étrangers » Don Milani, 1965

Accusé d’avoir « favorisé l’immigration clandestine » le maire de Riace (Calabre) est aux arrêts domiciliaires depuis le 2 octobre. Il s’agit d’une arrestation en représailles à l’action courageuse de Mimmo Lucano, surnommé le « maire de l’accueil », qui s’était mis cet été en grève de la faim pour protester contre la politique migratoire inhumaine du gouvernement italien. Sa seule faute : avoir su mettre en place dans sa commune un système d’accueil qui fonctionne. Il a non seulement permis d’offrir à des femmes et des hommes fuyant la guerre et la misère des conditions de vie et de travail décentes, mais aussi à la population locale en créant des emplois (médiateurs.trices culturels, enseignant.e.s etc…), et en promouvant des formation inédites (laboratoires artisanaux, fermes pédagogiques). Une réussite dans un territoire connu pour ses mafias et son chômage. C’est cet exemple courageux que le gouvernement italien veut punir. Mimmo Lucano a pu en effet faire la preuve que l’accueil des migrant.e.s pouvait se conjuguer avec le dialogue et le bien être d’une communauté tout entière. Il est pour cela depuis quelques années sur la liste noire de tous les partis et mouvements qui entendent faire de la peur de l’autre et de la répression contre les migrant.e.s leur fonds de commerce politique. Lire la suite

Nihilisme et cynisme post-Oslo : une génération trahie

Plus de 55% des Palestiniens vivant dans les territoires occupés sont nés après la signature des accords d’Oslo il y a 25 ans. A qui s’apparente la vie de cette génération, maintenant que leurs espoirs d’indépendance et de prospérité ont été réduits à un cauchemar par l’occupation [israélienne] ininterrompue des terres palestiniennes et la destruction de notre tissu social par des factions politiques rivales ? Lire la suite

Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU adopte une résolution en faveur de la Déclaration des droits des paysans à Genève

Communiqué de presse

(Genève, 28 septembre 2018) Après dix-sept ans de négociations, longues et ardues, les paysans et autres personnes travaillant dans les zones rurales ne sont plus qu’à un pas de la Déclaration des Nations Unies qui permettrait de défendre et protéger leurs droits sur la terre, les semences, la biodiversité, les marchés locaux et bien plus encore. Lire la suite

Tunisie : La longue marche des féministes

En Tunisie, des mobilisations importantes menée par des organisations féministes ont eu lieu ces dernières semaines pour réclamer une égalité totale au niveau des lois, notamment par rapport au Code tunisien du statut personnel (CSP). Le CSP consiste en une série dispositions juridiques encadrant les rapports maritaux entre l’homme et la femme et les questions d’héritage. Interview avec Ahlem Belhadj, militante féministe membre de l’Association Tunisienne des Femmes Démocrates. Lire la suite

Israël a désormais sa loi raciale

Désormais, par décision de justice, il y a deux types sanguins en Israël : le sang juif et le sang non-juif.

Même s’ils avaient l’éternité devant eux, Israël et la nation juive ne pourront jamais réparer tout le mal qu’ils ont fait à la nation palestinienne. Rien ne pourra compenser le préjudice matériel ni le préjudice intellectuel, ni le préjudice physique ni le préjudice spirituel. Ni le pillage de leurs terres et de leurs biens, Ni leur liberté, ni leur dignité foulées aux pieds. Ni les meurtres et les deuils, ni les personnes blessées et estropiées, et dont la vie a été irrémédiablement gâchée. Pas plus que les centaines de milliers d’innocents qui ont été torturés et emprisonnés, ou les générations qu’on a privées de leur droit légitime à une vie normale. Lire la suite