Archives de Catégorie: International

Mendax et gloriosus

Mendax et gloriosus, ainsi s’exprimait Plaute, le poète latin, dans sa Comédie, pour désigner un bouffon dangereux : mendax, en français, menteur ; gloriosus, toujours en français, qui cherche la gloire, vantard et fanfaron. D’un tel personnage il faut tout craindre, disait-il. Lire la suite

La Coordination Latino-Américaine des Organisations de la Paysannerie fête ses 25 ans

Osvaldo León

C’est sous le slogan « Uni.e.s pour la Défense de la Vie, de la Terre, du Travail et de la Production », en février 1994 à Lima (Pérou), que se constitue la Coordination Latino-Américaine des Organisations de la Paysannerie (CLOC) avec la participation de 84 organisations provenant de 19 pays d’Amérique Latine et des Caraïbes. Ceci suite à un processus de convergence de plusieurs années qui s’est tissé dans le cadre de la Campagne Continentale 500 Ans de Résistance Indigène, Noire et Populaire.  Lire la suite

Les luttes des femmes en Amérique Latine pour un féminisme populaire paysan

L’évolution de la participation politique des femmes rurales à la vie politique en Amérique latine est intimement liée à la rébellion exprimée par le soulèvement populaire des peuples indigènes et paysans et à l’unité de lutte qui s’est construite pour affronter les tentatives de célébration [en 1992] de 500 ans, sous les colonisateurs et leurs gouvernements alliés ou soumis, depuis la « découverte » et le viol et pillage de notre Amérique.  Lire la suite

Amérique latine : goodbye industrie, hello stagnation

Avec l’aimable autorisation des Editions Syllepse

1 Les pays d’Amérique latine sont victimes d’une « désindustrialisation précoce » qui s’accélère. Tel est le prix d’une insertion dans la mondialisation reposant sur la rente des matières premières. Les conséquences sur l’emploi, l’environnement et les inégalités sont dramatiques. Seules des politiques de modernisation de l’industrie et une dynamisation du marché intérieur par le biais de la redistribution sont susceptibles d’enrayer la dynamique. Lire la suite

Suisse. Une grève féministe au pays de la paix sociale

Ce 14 juin 2019, une marée violette a recouvert la Suisse. Violette comme la couleur de la grève féministe et des femmes*. L’idée d’une telle grève avait vu le jour en janvier 2018, lors du Congrès des Femmes de l’Union syndicale suisse (USS), où une résolution dans ce sens avait été acceptée à l’unanimité des 250 femmes présentes. Lire la suite

Mexique : Lettre ouverte contre la militarisation de zones indigènes de l’Armée zapatiste

France Amérique Latine publie ici une traduction de la lettre ouverte qui dénonce la résurgence des activités militaires dans les territoires des communautés zapatistes. Cette lettre a été signée par de nombreuses personnalités et organisations internationales.

Détail d’une fresque murale réalisée au Caracol Morelia par des membres de l’EZLN et des artistes en résidence au centre culturel Edelo de San Cristobal de las Casas, Chiapas, 2009. www.katieyamasaki.com

À celles et ceux qui sont encore disposé.e.s à écouter Lire la suite

« Tout ce que vous devez savoir sur les manifestations de Hongkong »

Le gouvernement de Hongkong a tenté de faire adopter à la hâte un projet de loi qui limiterait les libertés civiles. Au lieu de cela, ils ont déclenché un raz-de-marée de protestations, les plus importantes de l’histoire moderne.

Le 9 juin 2019, Hongkong a été secoué par une marche d’un million de personnes contre une proposition d’amendement qui permettrait l’extradition de suspects de l’ancienne colonie britannique vers la Chine continentale, de même que vers d’autres pays. Le gouvernement – présidé par Carrie Lam, directrice générale approuvée par Pékin – insiste sur le fait que les dissidents politiques et les activistes ne seraient pas affectés par l’amendement. Mais la mesure a déclenché une tempête de feu, enflammant la colère e la population alors même que le gouvernement s’empressait de la faire adopter en juillet par le parlement.

Vendredi dernier, après des jours de protestations et d’affrontements avec la police, et au milieu des appels croissants à la grève politique, Carrie Lam a suspendu l’amendement. Samedi 15 juin, quelques heures après le début d’une autre manifestation massive – plus de 2 millions sur une population de 7 millions d’habitants, les manifestant·e·s exigeant le retrait complet de l’amendement et la démission de C. Lam – le gouvernement de Hongkong a présenté des excuses.

Pourquoi l’amendement a-t-il suscité une telle indignation ? Comment l’héritage du Mouvement des parapluies de 2014, la dernière grande vague de manifestations à Hongkong, a-t-il façonné les manifestations actuelles ? Quelles sont les orientations politiques des manifestants ? Et quelles sont les perspectives d’avenir des mouvements démocratiques à Hongkong et en Chine ? Lire la suite