Archives de Catégorie: France

Entrons dans la rue !


Des femmes, une ville, des façons d’agir « 
effrontées, agiles et décalées ».

Partager l’espace public.

« Nous sommes témoins du manque de capacité des politiques publiques à prendre en compte les capacités d’expression, d’initiative et d’actions des habitants » Lire la suite

Derrière les portes closes, les droits personnes incarcérées

« Très régulièrement, l’OIP reçoit des témoignages de personnes détenues dénonçant les violences qu’elles auraient subies de la part de personnels pénitentiaires. Face à la récurrence de ces récits, nous avons souhaité enquêter plus avant. Avec, pour objectifs, de mesurer l’étendue de ce phénomène, de comprendre les rouages qui font qu’il se perpétue, d’analyser les réponses institutionnelles et leurs éventuelles limites et de formuler des recommandations afin qu’il y soit mis un terme. Le présent rapport est donc le fruit de douze mois d’investigation alliant recueil de témoignages, entretiens, suivi de dossiers, analyses juridiques et recherche documentaire » Lire la suite

Rues, monuments et crimes coloniaux à Marseille

Marseille est une ville coloniale. Ville coloniale déchue, dirigée depuis longtemps par une bourgeoisie mercantile, affairiste, mafieuse, imprévoyante et irresponsable. Elle en porte toujours les stigmates : monuments, noms de rue, parcs, façades d’immeubles, de compagnies maritimes, de banques coloniales… qui témoignent des « splendeurs » passées de l’empire colonial mais aussi plus directement des crimes coloniaux.

Il y a longtemps que je projette d’en faire un répertoire, le plus complet possible, à commencer par les escaliers de la Gare St. Charles et le Parc Chanot. Lire la suite

Processus ségrégatifs et discriminatoires

Dans sa préface, Emmanuelle Le Chevalier parle, entre autres, des blessures au quotidien, du travail d’accueil de la fédération de Paris du Mrap, du racisme qui enferme « dans un statut différent », de la systématisation des pratiques discriminatoires, de la nouvelle insulte que représente les nombreux classements sans suite par la justice…

« Il n’y avait rien de plus terrible que son regard… »

La force de la littérature et des lignes dessinées, des réalités imaginaires pour faire ressentir et dire les discriminations, toutes sortes de discriminations. Des auteurs et des autrices. Des textes et des dessins. Lire la suite

Le Sénat s’acharne contre les mères qui portent un foulard

Les mamans qui choisissent de porter un foulard sont une nouvelle fois la cible d’attaques discriminatoires et liberticides. Par un amendement sénatorial au projet de loi Blanquer, projet qui va déjà à l’encontre de l’école pour toutes et tous que nous souhaitons pour nos enfants, les mamans portant un foulard risquent d’être interdites de sorties scolaires. Lire la suite

Intervention de Xavier Mussel pour le Collectif des Sous Marins Jaunes au Festival de Cannes

Le texte de son intervention :

J’ai vu des policiers traîner par les cheveux des femmes sans armes dans la rue.

J’ai vu des policiers rouer de coup de matraque des hommes à terre et sans armes.

J’ai vu des policiers gazer des manifestants retraités sans armes qui se tenaient par la main et qui ont dû fuir en courant pour éviter de suffoquer.

J’ai vu des policiers faire usage en tir tendu de leur flash-ball et toucher au visage des gens sans armes qui se trouvaient à côté de moi.

J’ai vu le sang couler sur le trottoir et les flics charger tout en gazant et faisant pleuvoir les grenades. Lire la suite

Déclaration des Gilets Jaunes et des intermittents à la cérémonie des Molières

Mesdames messieurs, 

Bonsoir, 

C’est avec une conviction acharnée que nous, gilets jaunes, intermittentes, intermittents, chômeuses, chômeurs, précaires, tenions à être présentes et présents ce soir, et que nous avons ainsi tout fait pour parvenir jusqu’à vous. 

En effet, dans ces temps incertains, il devient de plus en plus difficile de vivre décemment de son art ou de son savoir-faire, et de bénéficier du chômage quand nous n’avons pas d’emploi. Et il y a quelques mois, notre gouvernement nous a annoncé sa volonté de faire encore quatre milliards d’euros d’économie sur notre dos, nous peignant dès lors un avenir encore plus incertain et miséreux.  Lire la suite