Archives de Catégorie: Féminisme / Genre/ Rapports sociaux de sexe

Violences sexuelles : UNE VOLONTE DE NE PAS CONDAMNER 

Interview de la Dre. Muriel Salmona par Francine Sporenda

La docteure Muriel Salmona, psychiatre psychothérapeute spécialisée dans la prise en charge des victimes de violences, est également chercheuse et formatrice en psychotraumatologie et Présidente de l’association « Mémoire traumatique et victimologie». Elle est l’auteure de « Le livre noir des violences sexuelles », « Violences sexuelles, les 40 questions-réponses incontournables », « Violences conjugales et famille », « Châtiments corporels et violences éducatives. Pourquoi il faut les interdire en 20 questions-réponses » et de nombreux articles sur les violences intra-familiales, conjugales et sexuelles et la protection et la prise en charge des victimes. Elle a lancé avec son association la campagne «  Stop au déni » pour lutter contre la « culture du viol » et l’abandon dans lequel sont laissées les victimes de violences. Lire la suite

Activités des adhérent.es de l’association Genre en Action panorama 2017

Genre en Action a été créé en tant que réseau en 2003. Puis, en 2009, le réseau s’est doté d’une association du même nom pour accompagner les actions du réseau.

Le réseau est à géométrie variable : il inclut les abonné.es à la Newsletter (plus de 5 000), les expert.es et membres recensé.es dans l’annuaire en ligne (plus de 1 600, dont 350 expert.es), les personnes qui nous suivent sur les réseaux sociaux, et les observatoires du Réseau des Observatoires de l’Egalité de Genre. Lire la suite

Visite guidée d’un bordel à Francfort : Le discours ripoline des proxénètes

Marcher en simple passante dans ce quartier autour de la gare centrale de Francfort et ses nombreux bordels me donne le sentiment étrange de ne pas être à ma place. En regardant les rangées de femmes postées dans les couloirs du bordel, mon réflexe est de monter dans une chambre. Là au moins, je sas ce que je dois faire, je connais les procédures, le programme, ce que je dois dire, mais là, je suis en visite dans ce bordel, je ne suis plus que spectatrice de la prostitution. Sensation bizarre. Etre ici, pour moi c‘est comme de revenir vers un ex-petit ami qui vous battait : tout est familier mais tout est moche. C’est ce que je ressens parce que j’ai accepté de participer à une visite guidée du bordel Laufhaus, au 26 rue Taunus, et que je me retrouve dans une de ses chambres. Dans ce bordel, les clients déambulent le long des couloirs et achètent des femmes qu’ils choisissent après avoir examiné toutes celles qui se tiennent sur des tabourets de bar dans les couloirs. Lire la suite

Le nombrilisme trans – pourquoi des allié-e-s deviennent des TERFS

Bien joué.

Vous avez amené un transfemme à être considéré comme suffisamment femme pour être admis dans une prison pour femmes. Vous avez mis un violeur dans une prison de femmes, et vous avez rendu ça acceptable. Vous avez laissé des femmes se faire harceler par un violeur jusqu’à… Vous avez rendu ça acceptable. Parce que la validation de la personne trans comptait plus. Lire la suite

Genre, guerre et désavantage masculin

Les militants masculinistes se plaignent que la guerre est la source d’un grand désavantage pour les hommes. Ils citent les taux plus élevés de conscription masculine et le nombre important de décès et blessés chez les hommes soldats comme des exemples imparables du désavantage des hommes par rapport aux femmes. Mais cette analyse est biaisée. Lire la suite

Les salarié-e-s de Marriott du monde entier demandent que le groupe hôtelier prenne des mesures globales pour combattre le harcèlement sexuel

Le 27 juin, des membres de l’UITA employés dans des hôtels de Marriott du monde entier ont manifesté leur soutien à l’appel syndical en faveur d’une action concrète de la part du plus grand groupe hôtelier mondial afin de protéger les employé-e-s du harcèlement sexuel endémique que subissent les travailleurs-euses de l’hôtellerie.   Lire la suite

Virginité

Nous sommes là bien loin du merveilleux Baisers Volés de François Truffaut. Vous découvrirez un peu plus loin que les baisers ont été ont été payés.

Vous connaissiez déjà Homo Oeconomicus, ce concept-représentation théorique du comportement de l’être humain, à la base de la philosophie néolibérale utilitariste et de son application économique : Homo Oeconomicus est rationnel ; il utilise au mieux ses ressources pour en maximiser profit et utilité. Lire la suite