Archives de Catégorie: Ecologie

Pays émergents et climat : du refus à la participation « différenciée »

Plusieurs événements de l’année 2018 ont ravivé le sentiment d’urgence autour de la lutte contre le réchauffement climatique. La pression de l’horloge climatique n’empêche pourtant pas qu’en matière environnementale comme dans d’autres domaines, les réalités structurelles – socio-économiques, politiques, culturelles – déterminent la perception du problème. En ce sens, l’inclusion des pays émergents dans la lutte globale contre le réchauffement climatique lors de la 21e Conférence des parties (COP) de Paris en 2015 est une avancée dont il faut continuer à se réjouir. Si, depuis l’Europe, cette participation de la Chine, de l’Inde, du Brésil et des autres à l’effort international de limitation des émissions ne pouvait être repoussée plus longtemps, leur part dans les émissions globales ayant bondi depuis le tournant du millénaire, elle n’était pas évidente pour les premiers concernés. Et elle ne va toujours pas de soi. Ce déphasage Nord-Sud, qu’il ne s’agit pas d’absolutiser, a des sources historiques, insuffisamment prises en compte par les opinions publiques occidentales, sur lesquelles nous revenons dans cet article. Lire la suite

La transition équitable requiert une perspective sociale internationaliste

Le Forum social sur l’industrie minière et l’extractivisme qui s’est tenu à Johannesburg du 12 au 15 novembre dernier a réuni environ 500 personnes provenant de communautés minières, de syndicats, d’organisations populaires, du mouvement des femmes, de peuples autochtones, de travailleurs, de groupes religieux, de groupes de soutien et d’universitaires de 60 pays, y compris de 28 pays africains, ainsi que des Amériques, de l’Asie-Pacifique et de l’Europe. Lire la suite

Une transition écologique peut-elle se faire avec le capitalisme ?

Avec l’aimable autorisation de l’auteur

Tant les confusions et les idées préconçues sont puissantes et omniprésentes sur le capitalisme, et tant l’impact du capitalisme sur nos vies et nos sociétés est important, répondre à cette question nécessiterait bien plus qu’une page ou deux. L’exercice exige donc des « raccourcis ». Essayons d’être simples, sans tomber dans le simplisme. Lire la suite

Marchons le 8 décembre pour la solidarité climatique !

Tribune. En décembre 2015, lors de la 21e Conférence mondiale sur le climat, nous célébrions la signature de l’accord de Paris, qui entendait limiter le réchauffement mondial à 2°C et si possible viser 1,5°C. Trois ans après, le compte n’y est pas. La France, pays hôte, ne tient pas ses propres engagements. Il en est de même de la très grande majorité des pays, dont certains se sont même retirés de l’accord. Par voie de conséquence, le climat se réchauffe bien au-delà des objectifs de la COP21.

Lire la suite

Dix balises pour un écosocialisme féministe et révolutionnaire

Nous appelons écosocialisme la démarche qui consiste à lier les combats pour la protection de l’environnement aux combats pour la satisfaction des besoins sociaux réels des exploité.e.s et des opprimé.e.s. Cette démarche prépare l’avènement d’une société socialiste démocratique, non productiviste, sans domination ni exploitation, respectueuse et prudente par rapport au reste de la nature.

Concept ouvert, l’écosocialisme connaît un certain nombre d’interprétations différentes. Les francophones parmi vous connaissent probablement l’écosocialisme de JL. Mélenchon, qui est de tendance plutôt étatiste et souverainiste. Dans certains pays, une social-démocratie gestionnaire ou des partis verts très mainstream affirment agir dans une perspective écosocialiste. On ne saurait donc parler au nom de l’écosocialisme en général. Les dix balises proposées ci-dessous résument les conceptions écosocialistes du courant marxiste-révolutionnaire international auquel j’appartiens. Lire la suite

Lettre ouverte des faucheurs volontaires d’Ogm aux chercheurs, élus et citoyens

Octobre 2018

Les Faucheurs Volontaires d’OGM accusent la recherche publique d’irresponsabilité en ce qui concerne les biotechnologies végétales.

Le 20 septembre 2018, à Lyon, les Faucheurs Volontaires ont rencontré des représentants de l’INRA : son PDG et des chercheurs du département « biologie et amélioration des plantes » ainsi que des responsables de l’École Normale Supérieure de Lyon.

Cette rencontre faisait suite à une tentative d’occupation du laboratoire de ce département le 28 juin 2018.

Les Faucheurs Volontaires tiennent, en tant que citoyens, à interpeller la recherche publique concernant les biotechnologies végétales : ils veulent faire entendre leurs positions et leurs attentes notamment en ce qui concerne la prise de responsabilité des chercheurs face aux dangers potentiels ou avérés des manipulations génétiques. Lire la suite

La question énergétique est une question politique

2001, dans un état le plus riche du monde, la Californie, 600 000 abonné·es sont privé·es de courant électrique… Aurélien Bernier revient sur les lois de dérégulation et de privatisation des industries de l’énergie, la mise en « concurrence », les processus dits de « libéralisation », le courtage et la spéculation (Enron), les coupures lors des pics de chaleur, le coût de la crise de l’énergie californienne… « Cette histoire pourrait faire sourire. L’histoire d’une libéralisation délirante, d’un gigantesque scandale boursier (les méfaits d’Enron, d’ailleurs, ne se limitèrent pas à la seule spéculation sur l’électricité) et le reflet de la dépendance absolue de nos sociétés aux ressources énergétiques. »

Le livre traite de « la façon dont s’opère la concentration de l’énergie et les modes d’appropriation des systèmes énergétiques » et propose de « penser un autre système énergétique ». Lire la suite