Archives de Catégorie: Jazz

Trio : batterie, contrebasse et piano (14)

« Le » trio par excellence. Volontairement j’ai indiqué les instruments par ordre alphabétique. Une diversité surprenante, des inventions et des (dés)équilibres toujours renouvelés, des surprises encore, malgré les effets de mode de certains.

Au hasard de ré-écoutes récentes. Voir les précédentes notes : Trio : batterie, contrebasse et piano, Trio : batterie, contrebasse et piano (2), DAG trio : « Upcoming summer » : Un trioTrio : batterie, contrebasse et piano (3), Trio : batterie, contrebasse et piano (4), trio-batterie-contrebasse-et-piano-5/, trio-batterie-contrebasse-et-piano-6/, trio-batterie-contrebasse-et-piano-7/, trio-batterie-contrebasse-et-piano-8/, Tommy Flanagan : Giant Steps hommages-3/, trio-batterie-contrebasse-et-piano-9/, trio-batterie-contrebasse-et-piano-10/, trio-batterie-contrebasse-et-piano-11/, trio-batterie-contrebasse-et-piano-12/, trio-batterie-contrebasse-et-piano-13/

Lire la suite

Des enregistrements en 2000

La musique et les disques survivent heureusement aux « contraintes » des surfaces spécialisées ou non, plus ou moins disquaires, mais plus attentives aux coûts financiers, à la vitesse de rotation et au niveau de leurs stocks qu’aux rythmes de diffusion de la musique. Sans oublier la mise en avant des productions des majors au détriment des multiples éditeurs qui nous permettent d’écouter des musiques et non de la programmation « profitable ».

Quelques disques regroupés par année d’enregistrement, ici 2000, au hasard de ré-écoutes récentes. Lire la suite

Jazz à lire et à écouter

A lire

Charlie Parker ? Il en est qui ne connaissent pas. Ne savent pas que cet oiseau bizarre, « Bird », est capable de tutoyer les cimes, les cieux et même le soleil. Il sait s’envoler vers des contrées inexplorées, vers une jungle qu’il est seul à reconnaître comme si ces paysages s’offraient à lui pour lui éviter toute répétition. « Je l’ai déjà joué demain » lui faisait dire Julio Cortazar dans « L’homme à l’affût » pour illustrer la volonté de Charlie Parker de ne jamais se copier, même dans le futur. Cortazar avait bien cerné le génie et l’impossibilité de se faire comprendre par d’autres sinon de se laisser transporter dans ces contrées étranges que personne n’avait visitées avant lui. Et ne les visiteras après lui. Elles restent inaccessibles. Le Bird aurait 100 ans cette année. Un âge canonique qui ne l’empêche pas d’être un fantôme actif et vivant. Lire la suite

Des enregistrements en 2018 (2)

Des disques et des musiques récentes. Prendre le temps de s’arrêter, d’écouter des albums. S’éloigner des critères privilégiés par des commerçants, rarement disquaires, ou des productions des majors…

De multiples éditeurs nous permettent d’écouter des musiques et non de la programmation « profitable ». Quelques disques enregistrés, ici en 2018, au hasard des écoutes.

Voir aussi : des-enregistrements-en-2018/

Lire la suite

Projections : un piano et des mondes (7)

Pianiste seul-e face à cet instrument multiple…

Au hasard de ré-écoutes récentes.

Voir aussi : Projections : un piano et des mondes, les disques solo d’Aki Takase « My Ellington » et d’Abdullah Ibrahim (Dollar Brand) « Ode To Duke Ellington » Autour du Duke (2), Projections : un piano et des mondes (2), Projections : un piano et des mondes (3), Projections-un-piano-et-des-mondes-3-2/,projections-un-piano-et-des-mondes-4/, projections-un-piano-et-des-mondes-5/, projections-un-piano-et-des-mondes-6/

Lire la suite

Des enregistrements en 2017 (5)

Des disques et des musiques récentes. Prendre le temps de s’arrêter, d’écouter des albums. S’éloigner des critères privilégiés par des commerçants, rarement disquaires, ou des productions des majors…

De multiples éditeurs nous permettent d’écouter des musiques et non de la programmation « profitable ». Quelques disques enregistrés, ici en 2017, au hasard des écoutes.

Voir aussi des-enregistrements-en-2017/, des-enregistrements-en-2017-2/des-enregistrements-en-2017-3/des-enregistrements-en-2017-4/

Lire la suite

Des enregistrements en 2019

Des disques et des musiques récentes. Prendre le temps de s’arrêter, d’écouter des albums. S’éloigner des critères privilégiés par des commerçants, rarement disquaires, ou des productions des majors…

De multiples éditeurs nous permettent d’écouter des musiques et non de la programmation « profitable ». Quelques disques enregistrés, ici en 2019, au hasard des écoutes. Lire la suite

Trio : sans piano (15)

Si le trio batterie/contrebasse/piano est souvent considéré comme le trio par excellence, les combinaisons de trois instruments sont aujourd’hui très variées.

Une diversité surprenante, des inventions et des (dés)équilibres toujours renouvelés, des surprises encore et pas seulement par le choix de l’instrument « soliste ». Au hasard de ré-écoutes récentes. Lire la suite

Jazz et BD. Pour Django

Connaître la biographie de Django Reinhardt est difficile. Surtout son enfance et son adolescence dans cette zone à la limite de Paris dans les années 1910 – année de sa naissance – 1920. La fulgurance de son jeu de guitare, à partir des années 1930 après l’incendie de sa roulotte et sa rééducation, lui a fait une place à part dans les mondes du jazz où il figure comme un des grands génies de cette musique. Le quintet du Hot Club de France, à partir du début des années 1930, formation qui tient de sa rencontre avec Stéphane Grappelli, crée le « jazz manouche » de toutes pièces. Lire la suite

Jazz et…

Jazz et… Les musiques grecques et orientales

Dominic Ntoumos, trompettiste de jazz, grec et amateur de musique électro a voulu réunir toutes ses racines dans ce « Back to the roots ». Le bouzoukis – Evangelos Tsiaples – apporte la touche essentielle de la mémoire de la musique « Rembetiko », sorte de blues, des migrants arrivés dans les années 1920, chants de prisonniers, de parias, d’exclus, comme le chant de Sotiris Papatragiannis sur des compositions du trompettiste. Le collage avec les autres musiques du pourtour de la Méditerranée mâtiné d’une touche tsigane donne à la trompette une sonorité originale. Les origines diverses des musiciens, Maxime Zampierià la batterie, Greg Chainis à la guitare, Javier Breton à la basse auxquels se rajoutent Marcel Râmba au violon et Mehdi Haddab à l’oud pour convier les cultures tsiganes et arabes. Un melting pot bien dans l’air de notre temps, celui qui veut lutter contre toutes les exclusions pour aller vers la fraternité et la sororité. Lire la suite

Du coté du jazz (février 2020 B)

Henri et les siens, une chance !

« Chance », titre de cet album, signe le sens des rencontres de Henri Texier, rencontres amicales, musicales, d’autres cultures, d’autres manières de voir le monde, de l’analyser pour le connaître et se donne une…chance de le transformer. Les patrimoines du jazz dont se trouve héritier le contrebassiste se mêlent activement à ceux de ses compagnons dont les compositions viennent habiter l’univers de Henri pour partager une maison commune. Univers en mouvement vers une sorte de sérénité striée par des éclats de fureur, face à la négation de la fraternité. Lire la suite

Du coté du jazz (février 2020)

L’orgue Hammond dans toute sa splendeur féministe.

L’âge ne fait rien à l’affaire, Rhoda Scott reste la personnification de cet instrument bizarre né à Philadelphie au milieu des années 1950, l’orgue Hammond – du nom de son inventeur. Elle renoue ici avec le duo pour faire la démonstration des capacités de son instrument qu’elle caresse avec ses pieds nus, de susciter la danse, d’évoquer les blues pour faire sauter le cafard. « Movin’ Blues » est un titre en adéquation avec son contenu. Le groove est invité et ça bouge dans tous les sens. Je vous défie de rester assis en entendant la composition éponyme. Elle déménage avec une joie communicative et le batteur Thomas Derouineau est un compagnon idéal pour asseoir la performance de l’organiste. Lire la suite

Jazz de la Nouvelle-Orléans. Les mémoires du banjo, mémoires du jazz

Don Vappie fait partie des musiciens produits par la Nouvelle Orléans. Un virtuose de l’instrument indispensable pour le jazz des origines : le banjo. « The Blue Book of Storyville » se veut mémoires de la musique des Créoles, croisement entre les maîtres blancs et français avec les esclaves issues de l’Afrique. Ils constituaient une sorte de classe moyenne dans la stratification de la société louisianaise entre les Blancs et les Noirs des quartiers déshérités de la Ville. Après la vente de la Louisiane par Napoléon, ce statut particulier sera aboli par les nouveaux maîtres. A leur grande colère, les Créoles seront assimilés aux Noirs. Lire la suite

Duo piano et instrument à cordes (4)

J’ai séparé arbitrairement les disques où les instruments sont doublement présents (jazz en dialogues) de ceux où les musiciens utilisent des instruments différents. Quatre rubriques, actuellement, pour ces dialogues : duo piano/saxophone ou clarinette ou trombone ; duo piano/trompette, autres dialogues et ici duo piano/cordes. Quoiqu’il en soit, ces errances hors des sentiers trop souvent parcourus, offrent des panoramas sonores souvent réjouissants. Échanges et construction. Promenades dans des musiques qui ne s’épuisent pas dès une première écoute. Au hasard de ré-écoutes récentes. Lire la suite

Autres dialogues (13)

J’ai séparé arbitrairement les disques où les instruments sont doublement présents (Jazz en dialogues) de ceux où les musiciens utilisent des instruments différents. Sans oublier trois autres rubriques plus centrées sur la présence du piano, actuellement : duo piano/saxophone ou clarinette ou trombone, duo piano/trompette et duo piano/cordes. Quoiqu’il en soit, ces errances hors des sentiers trop souvent parcourus, offrent des panoramas sonores souvent réjouissants. Échanges et constructions. Promenades dans des musiques qui ne s’épuisent pas dès une première écoute. Au hasard de ré-écoutes récentes. Lire la suite

Jazz et Italie

Pour bien commencer l’année.

Sarah Lancman avait défrayé la chronique avec un premier album. « Intermezzo », un titre adapté au deuxième album qu’elle signe, est une rencontre avec le pianiste Giovanni Mirabassi pour un répertoire issu des chansons italiennes, arrangées par le pianiste. Elle réussit, avec cette voix qui feule, miaule, à envahir l’espace à force de douceur apparente. Elle diffuse une sensualité ironique avec laquelle elle sait jouer. La voix déclenche des souvenirs habités par ces airs connus pour la plupart. Les émotions affluent par la grâce de la séduction inhérente à la personnalité de Sarah Lancman. Lire la suite

Concerts (16)

Certains concerts ont laissé des traces, dans l’imaginaire et sur des disques.

Heureusement, car la présence du public, la nature des salles et d’autres éléments, quelques fois plus contingents, font qu’il se passe quelque chose de plus, un peu au delà… Au hasard de ré-écoutes récentes.

Voir aussi : Concerts, Concerts (2), Concerts (3), Concerts (4), concerts-5/, concerts-6/, concerts-7/,concerts-8/, concerts-9/, concerts-10/, concerts-11/, concerts-12/, concerts-13/concerts-14/concerts-15/

Lire la suite

Autour du Duke (4)

Duke Ellington ne fut pas seulement pianiste ou chef d’orchestre, il fut un très grand compositeur. Ses créations sont reprises, réappropriées, redessinées ou déconstruites par d’autres musicien-ne-s. Variations, au hasard de ré-écoutes récentes. Lire la suite

En solo mais pas si seul-e (9)

Beaucoup d’instrumentistes s’expriment en solo, nombreux/nombreuses au piano, quelques un-e-s aux saxophones ou autres… Une petite promenade avec des instruments variés. Au hasard de ré-écoutes récentes.

Voir précédentes notes : En solo mais pas si seul-e, En solo mais pas si seul-e (2), En solo mais pas si seul-e (3), En solo mais pas si seul-e (4), En solo mais pas si seul-e (5), en-solo-mais-pas-si-seul-e-6/, en-solo-mais-pas-si-seul-e-7/, en-solo-mais-pas-si-seul-e-8/

Live at Gasthof Heidelberg Loppem

Deux soirées, deux fois quarante-cinq minutes de musiques intenses et libres. Joëlle Léandre, sa contrebasse, et quelques fois des mots et des sons directs de voix. Une musicienne qui conte et ne s’en laisse pas compter. Des traces qu’il nous faudra parcourir encore et encore. Lire la suite

Hommages (6)

Voir aussi : hommages/, hommages-2/, hommages-3/, hommages-4/, hommages-5/

Un pianiste pour l’oeuvre d’Ornette Coleman. Comment ne pas se souvenir de la tornade et du vacillement lors de la première écoute de Free Jazz. Joachim Kühn rend compte avec son seul piano des multiples dimensions de cette musique mélodique, joyeuse, et révoltée. La présence sensible d’airs et d’un saxophone… Lire la suite