Archives de Catégorie: Jazz

Du coté du jazz (juin 2020)

Du côté des sélénites

La lune est très visitée ces temps-ci. L’Orchestra Nazionale della Luna, en fait un quintet, fait partie des habitants habituels de notre satellite. Ils ont même la nationalité. L’album vient aussi d’une autre planète produit qu’il est par le Budapest Music Center Records qui sait résister à toutes les ambiances nauséabondes par le jazz. La référence à la « Nation » lune permet l’ouverture à toutes les influences, à toutes les danses à commencer par la musique arabo-andalouse que le quintet sait faire swinguer. Manuel Hermia, saxophoniste, flûtiste et joueur de bansun, Kari Ikonen, pianiste et utilisateur du Moog – on se souvient que cet instrument était utilisé par Sun Ra -, Sébastien Boisseau est à la contrebasse et Teun Verbruggen à la batterie savent créer ensemble sans que l’un d’entre eux prenne la tangente et s’oriente vers Mars. Cette volonté commune de faire surgir d’autres paysages, de s’enfoncer dans un cratère, de respirer un autre air et s’envoler loin de la pesanteur marque toutes les compositions. Lire la suite

Des enregistrements en 2019 (2)

Des disques et des musiques récentes. Prendre le temps de s’arrêter, d’écouter des albums. S’éloigner des critères privilégiés par des commerçants, rarement disquaires, ou des productions des majors…

De multiples éditeurs nous permettent d’écouter des musiques et non de la programmation « profitable ». Quelques disques enregistrés, ici en 2019, au hasard des écoutes.

Lire aussi : des-enregistrements-en-2019/

Lire la suite

Une bio auto-bio ?

Que sait-on de l’enfance et la jeunesse d’un génie du 20e siècle, Louis Armstrong en l’occurrence ? Peu de choses en vérité. Les sources manquent sauf celles de Louis lui-même qui se raconte souvent sans tenir compte d’un minimum de chronologie. Il fallait donc combler les trous. Claire Julliard, dans « Little Louis », le fait avec un minimum d’empathie. Le mystère reste pourtant entier. La Nouvelle-Orléans est une ville stratifiée, les Blancs, les Créoles et les Noirs ne vivent pas dans les mêmes quartiers. La vie est dure. C’est, peut-être ce qui manque : la réalité de ce temps. L’auteure rend compte des sentiments de Satchmo, son pseudo, de sa réalité. Que demander de plus ?

Claire Julliard : Little Louis, Le Mot et le Reste

Nicolas Béniès

Francois Tusques

Les titres des pièces ici interprétées sont significatives de l’univers de François Tusques, Gardez votre sang froid, Vérification d’identité !, Mon cœur est comme un bol de lait qui frissonne, par exemple.

Le quartet animé par le pianiste Fabien Robbe met en lumière la joie communicative des compositions. Un ensemble où chacun contribue à l’hommage : Eric Leroux (saxophone), Jérome Gloaguen (batterie), Tanguy Le Doré (contrebasse).

Le second cd permet d’entendre des extraits de concert de l’Intercommunal free dance music orchestra enregistrés en juillet 1984 au Théâtre Déjazet Lire la suite

Concerts (17)

Certains concerts ont laissé des traces, dans l’imaginaire et sur des disques.

Heureusement, car la présence du public, la nature des salles et d’autres éléments, quelques fois plus contingents, font qu’il se passe quelque chose de plus, un peu au delà… Au hasard de ré-écoutes récentes.

Voir aussi : Concerts, Concerts (2), Concerts (3), Concerts (4), concerts-5/, concerts-6/, concerts-7/,concerts-8/, concerts-9/, concerts-10/, concerts-11/, concerts-12/, concerts-13/concerts-14/concerts-15/,concerts-16/

Une pianiste et des trompettes

Une bourrasque rythmique, une immense pianiste et des trompettes tonitruantes.

Mary Lou Williams (piano), Bobby Hackett (trompette), Dizzy Gillespie (trompette), George Duvivier (contrebasse) Grady Tate (batterie).

Alors que les musiciens de free réinventaient le jazz, certain·es avec grand talent poursuivaient une aventure plus ancienne. Lire la suite

Du coté du jazz (mai 2020)

Concert chez soi

Les festivals de jazz comme tous les autres sont annulés. Survivront, peut-être, les petits. Une sorte de revanche contre les mastodontes qui devront, forcément perdre du poids. Une nouvelle configuration devrait se mettre en place, comme dans les autres domaines de la vie collective. L’intervention de l’État et des collectivités territoriales sera nécessaire, vital pour que la culture puisse avoir les moyens de rester un service public et permettre la création sans référence au marché. Lire la suite

Célébration du pianiste/compositeur François Tusques

Un retour attendu.

Personne ne savait à quel point la musique de François Tusques nous manquait. Ce double CD dû pour l’essentiel au travail à la fois de restauration – un concert resté inédit au Déjazet en 1984 – et de recréation – en quartet qui s’étend au quintet pour certaines performances – de Fabien Robbe, pianiste et arrangeur qui a bénéficié de l’aide indispensable du bassiste – de François Tusques – Tanguy Le Doré. La moitié du quartet était ainsi constitué. Le batteur, Jérôme Gloaguen, est le compagnon traditionnel des groupes du pianiste, il restait à trouver un souffleur. Ce fut Eric Leroux qui, aux saxophones, s’est volontiers intégré dans le souffle des compositions du pianiste. Un vent frais qui provient de toutes ces mémoires qu’il ne faut surtout pas oublier. Celle des airs des provinces – peu importe qu’elles soient françaises ou non – pour réapprendre à danser, à écouter, à mélanger les sources de toute musique populaire. Lire la suite

Des enregistrements en 2015 (7)

Des disques et des musiques récentes. Prendre le temps de s’arrêter, d’écouter des albums. S’éloigner des critères privilégiés par des commerçants, rarement disquaires, ou des productions des majors…

De multiples éditeurs nous permettent d’écouter des musiques et non de la programmation « profitable ». Quelques disques enregistrés, ici en 2015, au hasard des écoutes.

Voir aussi : des-enregistrements-en-2015/, des-enregistrements-en-2015-2/, des-enregistrements-en-2015-3/,des-enregistrements-en-2015-4/, des-enregistrements-en-2015-5/, des-enregistrements-en-2015-6/

Lire la suite

Des enregistrements en 2014 (6)

Des disques et des musiques récentes. Prendre le temps de s’arrêter, d’écouter des albums. S’éloigner des critères privilégiés par des commerçants, rarement disquaires, ou des productions des majors…

De multiples éditeurs nous permettent d’écouter des musiques et non de la programmation « profitable ». Quelques disques enregistrés, ici en 2014, au hasard de ré-écoutes récentes. Voir aussi : des-enregistrements-en-2014/, des-enregistrements-en-2014-2/, des-enregistrements-en-2014-3/, des-enregistrements-en-2014-4/,des-enregistrements-en-2014-5/

Lire la suite

Trio : batterie, contrebasse et piano (14)

« Le » trio par excellence. Volontairement j’ai indiqué les instruments par ordre alphabétique. Une diversité surprenante, des inventions et des (dés)équilibres toujours renouvelés, des surprises encore, malgré les effets de mode de certains.

Au hasard de ré-écoutes récentes. Voir les précédentes notes : Trio : batterie, contrebasse et piano, Trio : batterie, contrebasse et piano (2), DAG trio : « Upcoming summer » : Un trioTrio : batterie, contrebasse et piano (3), Trio : batterie, contrebasse et piano (4), trio-batterie-contrebasse-et-piano-5/, trio-batterie-contrebasse-et-piano-6/, trio-batterie-contrebasse-et-piano-7/, trio-batterie-contrebasse-et-piano-8/, Tommy Flanagan : Giant Steps hommages-3/, trio-batterie-contrebasse-et-piano-9/, trio-batterie-contrebasse-et-piano-10/, trio-batterie-contrebasse-et-piano-11/, trio-batterie-contrebasse-et-piano-12/, trio-batterie-contrebasse-et-piano-13/

Lire la suite

Des enregistrements en 2000

La musique et les disques survivent heureusement aux « contraintes » des surfaces spécialisées ou non, plus ou moins disquaires, mais plus attentives aux coûts financiers, à la vitesse de rotation et au niveau de leurs stocks qu’aux rythmes de diffusion de la musique. Sans oublier la mise en avant des productions des majors au détriment des multiples éditeurs qui nous permettent d’écouter des musiques et non de la programmation « profitable ».

Quelques disques regroupés par année d’enregistrement, ici 2000, au hasard de ré-écoutes récentes. Lire la suite

Jazz à lire et à écouter

A lire

Charlie Parker ? Il en est qui ne connaissent pas. Ne savent pas que cet oiseau bizarre, « Bird », est capable de tutoyer les cimes, les cieux et même le soleil. Il sait s’envoler vers des contrées inexplorées, vers une jungle qu’il est seul à reconnaître comme si ces paysages s’offraient à lui pour lui éviter toute répétition. « Je l’ai déjà joué demain » lui faisait dire Julio Cortazar dans « L’homme à l’affût » pour illustrer la volonté de Charlie Parker de ne jamais se copier, même dans le futur. Cortazar avait bien cerné le génie et l’impossibilité de se faire comprendre par d’autres sinon de se laisser transporter dans ces contrées étranges que personne n’avait visitées avant lui. Et ne les visiteras après lui. Elles restent inaccessibles. Le Bird aurait 100 ans cette année. Un âge canonique qui ne l’empêche pas d’être un fantôme actif et vivant. Lire la suite

Des enregistrements en 2018 (2)

Des disques et des musiques récentes. Prendre le temps de s’arrêter, d’écouter des albums. S’éloigner des critères privilégiés par des commerçants, rarement disquaires, ou des productions des majors…

De multiples éditeurs nous permettent d’écouter des musiques et non de la programmation « profitable ». Quelques disques enregistrés, ici en 2018, au hasard des écoutes.

Voir aussi : des-enregistrements-en-2018/

Lire la suite

Projections : un piano et des mondes (7)

Pianiste seul-e face à cet instrument multiple…

Au hasard de ré-écoutes récentes.

Voir aussi : Projections : un piano et des mondes, les disques solo d’Aki Takase « My Ellington » et d’Abdullah Ibrahim (Dollar Brand) « Ode To Duke Ellington » Autour du Duke (2), Projections : un piano et des mondes (2), Projections : un piano et des mondes (3), Projections-un-piano-et-des-mondes-3-2/,projections-un-piano-et-des-mondes-4/, projections-un-piano-et-des-mondes-5/, projections-un-piano-et-des-mondes-6/

Lire la suite

Des enregistrements en 2017 (5)

Des disques et des musiques récentes. Prendre le temps de s’arrêter, d’écouter des albums. S’éloigner des critères privilégiés par des commerçants, rarement disquaires, ou des productions des majors…

De multiples éditeurs nous permettent d’écouter des musiques et non de la programmation « profitable ». Quelques disques enregistrés, ici en 2017, au hasard des écoutes.

Voir aussi des-enregistrements-en-2017/, des-enregistrements-en-2017-2/des-enregistrements-en-2017-3/des-enregistrements-en-2017-4/

Lire la suite

Des enregistrements en 2019

Des disques et des musiques récentes. Prendre le temps de s’arrêter, d’écouter des albums. S’éloigner des critères privilégiés par des commerçants, rarement disquaires, ou des productions des majors…

De multiples éditeurs nous permettent d’écouter des musiques et non de la programmation « profitable ». Quelques disques enregistrés, ici en 2019, au hasard des écoutes. Lire la suite

Trio : sans piano (15)

Si le trio batterie/contrebasse/piano est souvent considéré comme le trio par excellence, les combinaisons de trois instruments sont aujourd’hui très variées.

Une diversité surprenante, des inventions et des (dés)équilibres toujours renouvelés, des surprises encore et pas seulement par le choix de l’instrument « soliste ». Au hasard de ré-écoutes récentes. Lire la suite

Jazz et BD. Pour Django

Connaître la biographie de Django Reinhardt est difficile. Surtout son enfance et son adolescence dans cette zone à la limite de Paris dans les années 1910 – année de sa naissance – 1920. La fulgurance de son jeu de guitare, à partir des années 1930 après l’incendie de sa roulotte et sa rééducation, lui a fait une place à part dans les mondes du jazz où il figure comme un des grands génies de cette musique. Le quintet du Hot Club de France, à partir du début des années 1930, formation qui tient de sa rencontre avec Stéphane Grappelli, crée le « jazz manouche » de toutes pièces. Lire la suite

Jazz et…

Jazz et… Les musiques grecques et orientales

Dominic Ntoumos, trompettiste de jazz, grec et amateur de musique électro a voulu réunir toutes ses racines dans ce « Back to the roots ». Le bouzoukis – Evangelos Tsiaples – apporte la touche essentielle de la mémoire de la musique « Rembetiko », sorte de blues, des migrants arrivés dans les années 1920, chants de prisonniers, de parias, d’exclus, comme le chant de Sotiris Papatragiannis sur des compositions du trompettiste. Le collage avec les autres musiques du pourtour de la Méditerranée mâtiné d’une touche tsigane donne à la trompette une sonorité originale. Les origines diverses des musiciens, Maxime Zampierià la batterie, Greg Chainis à la guitare, Javier Breton à la basse auxquels se rajoutent Marcel Râmba au violon et Mehdi Haddab à l’oud pour convier les cultures tsiganes et arabes. Un melting pot bien dans l’air de notre temps, celui qui veut lutter contre toutes les exclusions pour aller vers la fraternité et la sororité. Lire la suite

Du coté du jazz (février 2020 B)

Henri et les siens, une chance !

« Chance », titre de cet album, signe le sens des rencontres de Henri Texier, rencontres amicales, musicales, d’autres cultures, d’autres manières de voir le monde, de l’analyser pour le connaître et se donne une…chance de le transformer. Les patrimoines du jazz dont se trouve héritier le contrebassiste se mêlent activement à ceux de ses compagnons dont les compositions viennent habiter l’univers de Henri pour partager une maison commune. Univers en mouvement vers une sorte de sérénité striée par des éclats de fureur, face à la négation de la fraternité. Lire la suite