Archives de Catégorie: Baroque-classique-contemporain

ABCDaire nécessairement partiel (7)

Essayer de faire partager des émotions ressenties lors des (ré)écoutes. En ABCDaire nécessairement partiel et incomplet.

Déambulations dans quelques œuvres et interprétations, en profane…

Une invitation à écouter et partager ces versions ou d’autres que vous ne manquerez pas de signaler… Lire la suite

ABCDaire nécessairement partiel (6)

Essayer de faire partager des émotions ressenties lors des (ré)écoutes. En ABCDaire nécessairement partiel et incomplet.

Déambulations dans quelques œuvres et interprétations, en profane…

Une invitation à écouter et partager ces versions ou d’autres que vous ne manquerez pas de signaler… Lire la suite

ABCDaire nécessairement partiel (5)

Essayer de faire partager des émotions ressenties lors des (ré)écoutes. En ABCDaire nécessairement partiel et incomplet.

Déambulations dans quelques œuvres et interprétations, en profane…

Une invitation à écouter et partager ces versions ou d’autres que vous ne manquerez pas de signaler… Lire la suite

Gustav Mahler

Essayer de faire partager des émotions ressenties lors des (ré)écoutes. Ici, celui qui, pour moi, ouvre grandes les fenêtres du XXème siècle.

Déambulations dans quelques œuvres et interprétations, en profane…

Une invitation à écouter et partager ces versions ou d’autres que vous ne manquerez pas de signaler… Lire la suite

ABCDaire nécessairement partiel (4)

Essayer de faire partager des émotions ressenties lors des (ré)écoutes. En ABCDaire nécessairement partiel et incomplet.

Déambulations dans quelques œuvres et interprétations, en profane…

Une invitation à écouter et partager ces versions ou d’autres que vous ne manquerez pas de signaler…

Lire aussi ABCDaire : abcdaire-necessaire-partiel/, abcdaire-necessairement-partiel-2/, abcdaire-necessairement-partiel-3/

Lire la suite

ABCDaire nécessairement partiel (3)

Essayer de faire partager des émotions ressenties lors des (ré)écoutes. En ABCDaire nécessairement partiel et incomplet.

Déambulations dans quelques œuvres et interprétations, en profane…

Une invitation à écouter et partager ces versions ou d’autres que vous ne manquerez pas de signaler… Lire la suite

Un instrument et le monde ouvert du solo

Le violoncelle au XXème siècle. Une sonate de Paul Hindemith, une suite d’Ernst Krenek, « Ciaconna, Intermezzo e Adagio » de Luigi Dallapiccola, une sonate de György Ligeti, une sérénade de Hans Werner Henze, « Ghirlarzana » de Jacques Iert, « Sacher Variation » de Witold Lutoslawsi, « Solo » d’Aribert Reimann, « Und Salomo sprach… » de Volker David Kirchner.

Des pièces rares interprétés sur un violoncelle XVIIIème siècle (Matteo Goffriller cello, Venise 1792).

Cd Wolfgang Boettcher : 20th Century Works for Solo Cello, enregistré en septembre1997, Nimbus Records Lire la suite

Musiques dites religieuses

Des messes, des requiems, des Stabat Mater, de Salve Regina, des cantates, des passions…

Je ne m’intéresse pas ici aux textes, mais à ces musiques et leurs alliages sonores, ces mélanges particuliers de solistes, de choeurs et d’instruments. Beaucoup d’émotions même pour des écoutes purement profanes.

Déambulations dans quelques œuvres et interprétations, une invitation à écouter et partager ces versions ou d’autres que vous ne manquerez pas de signaler… Lire la suite

Jean Sébastien Bach

Essayer de faire partager des émotions ressenties lors des (ré)écoutes. Ici le compositeur qui me permit d’entrer, au sens propre et figuré, dans de multiples univers musicaux.

Lire aussi : Des suites comme fenêtres vers la liberté, des-suites-comme-fenetres-vers-la-liberte/

Déambulations dans quelques œuvres et interprétations, en profane…

Une invitation à écouter et partager ces versions ou d’autres que vous ne manquerez pas de signaler… Lire la suite

ABCDaire nécessairement partiel (2)

Essayer de faire partager des émotions ressenties lors des (ré)écoutes. En ABCDaire nécessairement partiel et incomplet.

Déambulations dans quelques œuvres et interprétations, en profane…

Une invitation à écouter et partager ces versions ou d’autres que vous ne manquerez pas de signaler…

Lire aussi ABCDaire : abcdaire-necessaire-partiel/

Lire la suite

ABCDaire nécessairement partiel

Essayer de faire partager des émotions ressenties lors des (ré)écoutes. En ABCDaire nécessairement partiel et incomplet.

Déambulations dans quelques œuvres et interprétations, en profane…

Une invitation à écouter et partager ces versions ou d’autres que vous ne manquerez pas de signaler… Lire la suite

Iphigénie au TCE : noire et envoûtante tragédie, totale réussite

Iphigénie en Tauride

Christoph Willibald Gluck

Livret de Nicolas-François Guillard

Création à l’Académie royale de musique (Paris) le 18 mai 1792.

 

Thomas Hengelbrock direction

Robert Carsen mise en scène et lumières

Christophe Gayral metteur en scène associé

Philippe Giraudeau chorégraphie

Tobias Hoheisel décors et costumes

Robert Carsen, Peter van Praet lumières

 

Gaëlle Arquez Iphigénie

Stéphane Degout Oreste

Paolo Fanale Pylade

Alexandre Duhamel Thoas

Catherine Trottmann Diane, Seconde Prêtresse

Francesco Salvadori un Scythe

Charlotte Despaux Première Prêtresse, Femme grecque

Victor Sicard un Ministre du Sanctuaire

 

Balthasar-Neumann-Ensemble

Balthasar-Neumann-Chor

 

Première du 22 juin 2019 au Théâtre des Champs Elysées Lire la suite

L’esprit et la lettre

« Le nom de Beethoven est un nom consacré dans l’art. Ses symphonies sont universellement reconnues aujourd’hui comme des chefs-d’oeuvre. Elles ne sauraient être trop méditées, trop étudiées par tous ceux qui ont un désir sérieux de savoir ou de reproduire. Toutes les façons de les répandre et de les populariser ont en conséquence leur degré d’utilité, et les arrangements pour Piano, faits en assez grand nombre jusqu’ici de ces symphonies, ne sont pas dépourvus d’un certain avantage, bien que considérés intrinsèquement ils soient pour la plupart de médiocre valeur. La plus mauvaise lithographie, la traduction la plus incorrecte donne encore une idée vague du génie des Michel-Ange et des Shakespeare. Dans la plus incomplète réduction on retrouve de loin en loin les traces demi-effacées de l’inspiration des maîtres. Mais l’extension acquise par le Piano en ces derniers temps, par la suite des progrès dans l’exécution et des perfectionnements apportés dans le mécanisme, permettent de faire plus et mieux que ce qui a été fait jusqu’à cette heure. Par le développement indéfini de sa puissance harmonique, le Piano tend de plus en plus à s’assimiler toutes les compositions orchestrales. Dans l’espace de ses sept octaves, il peut produire, à peu d’exceptions près, tous les traits, toutes les combinaisons, toutes les figures de la composition la plus savante, et ne laisse à l’orchestre d’autres supériorités (immenses il est vrai) que celles de la diversité des timbres et des effets de masse. Tel a été mon but dans le travail que je publie aujourd’hui. J’eusse estimé, je l’avoue, comme un assez inutile emploi de mes heures la publication d’une vingtième variante des Symphonies dans la manière usitée jusqu’ici, mais je regarderai comme bien remplies si j’ai réussi à transporter sur le Piano, non seulement les grandes lignes de la Composition de Beethoven, mais encore cette multitude de détails et d’accessoires qui concourent si puissamment à la perfection de l’ensemble. Lire la suite

Le violoncelle d’André Navarra

navarra-frontUn coffret de belle qualité pour retrouver André Navarra et son violoncelle dans les musiques du XIXème finissant et du début du XXe siècle. Un ensemble qui devrait ravir les auditeurs et auditrices. une possible introduction à ces musiques. Je suis par contre très réservé sur l’interprétation du concerto de Carl Philippe Emmanuel Bach qui sonne incomparablement mieux avec des instruments d’époque. Lire la suite

Quelques mesures de piano et une inventivité concertante

Des cinq « concerto pour piano » de Ludwig Van Beethoven, celui qui me parle le plus est le « concerto n°4 ». Peut-être par sa singulière ouverture, les mesures au piano seul. Peut-être aussi pour ses articulations entre le piano, soliste ou concertant, la masse orchestrale et d’autres instruments… Lire la suite

Des suites comme fenêtres vers la liberté

J’ai découvert la musique assez tard. Et un peu par hasard.

8.110915-16Premier choc, les « Suites pour violoncelle seul » de Jean Sebastian Bach dans la version de Pablo Casals de 1936 à 1939 (disponibles dans plusieurs éditions dont une chez Naxos). Lire la suite

Arnold Schoenberg : A Survivor from Warsaw

Arnold Schoenberg : A Survivor from Warsaw, Op. 46

City of Birmingham Symphony Chorus,

City of Birmingham Symphony Orchestra,

Franz Mazura : bass-baritone

Direction : Sir Simon Rattle

Cecilia Bartoli : « Agitata da due venti »

Une petite vidéo

et une irrésistible caricature