Archives de Catégorie: Du coté des sons

Des enregistrements en 2016 (4)

Des disques et des musiques récentes. Prendre le temps de s’arrêter, d’écouter des albums. S’éloigner des critères privilégiés par des commerçants, rarement disquaires, ou des productions des majors…

De multiples éditeurs nous permettent d’écouter des musiques et non de la programmation « profitable ». Quelques disques enregistrés, ici en 2016, au hasard des écoutes.

Voir aussi : des-enregistrements-en-2016/, des-enregistrements-en-2016-2/, des-enregistrements-en-2016-3/#more-33037

Lire la suite

Concerts (14)

Certains concerts ont laissé des traces, dans l’imaginaire et sur des disques.

Heureusement, car la présence du public, la nature des salles et d’autres éléments, quelques fois plus contingents, font qu’il se passe quelque chose de plus, un peu au delà… Au hasard de ré-écoutes récentes.

Voir aussi : Concerts,Concerts (2),Concerts (3),Concerts (4),concerts-5/,concerts-6/,concerts-7/,concerts-8/,concerts-9/,concerts-10/,concerts-11/,concerts-12/,concerts-13/

Lire la suite

A la rencontre (8)

Les musicien ne s de jazz sont souvent partis à la rencontre d’autres musicien-ne-s et de leurs instruments à travers le monde. Ces dialogues fructueux soulignent combien l’idée même de frontières musicales est artificielle.

Au hasard de ré-écoutes récentes.Voir précédentes notes : A la rencontre, A la rencontre (2), A la rencontre (3), a-la-rencontre-4/a-la-rencontre-5/, a-la-rencontre-6/, a-la-rencontre-7/

Lire la suite

Jazz. Petit voyage dans les nouveautés (juillet 2019)

Un voyage au long cours en solitaire pour débuter cette deuxième série. Claude Tchamitchian a voulu à la fois rendre hommage à la contrebasse et à Jean-François Jenny-Clark, mort voici 20 ans qui, comme le fantôme qu’il est devenu sait hanter, habiter l’instrument. Pour réunir ces deux objectifs, il utilise la contrebasse de JFJC pour développer l’esprit de l’une et de l’autre. « In Spirit » est cet album inclassable qui cherche à torturer de nouveaux espaces sonores. L’ennui n’est pas au rendez-vous. Suivre les méandres du travail de Tchamitchian donne à l’auditeur la possibilité de s’échapper pour se souvenir de Jean-François qui m’a laissé une image indélébile lorsque je l’avais interviewé, mais aussi de lambeaux d’images réelles ou imaginées qui traînent à la surface d’un cerveau plus ou moins encombré.

Claude Tchamitchian : In Spirit, émouvance/Absilone distribué par Socadisc Lire la suite

Musique improvisée

Le guitariste anglais Derek Bailey (1930-2005) a été un des pionniers de la branche nouvelle dite « Improvisation libre ». Son importance est telle que, dés 1966, il a changé la donne et brouiller les frontières entre jazz – influence qu’il revendique -, musiques symphoniques, Anton Webern a été l’une de ses influences et John Cage pour citer quelques-unes des figures peuplant son univers. Une musique liée à sa vie, à ses expériences, à sa pratique, un terme qu’il affectionne pour décrire sa manière d’être et de faire de la musique. Il a, au sens propre, révolutionné l’art de la guitare. Il a aussi multiplié les rencontres, avec ses pairs, Evan Parker, Paul Rutherford mais aussi Anthony Braxton, Steve Lacy, John Zorn et beaucoup d’autres. Lire la suite

Trio : batterie, contrebasse et piano (12)

« Le » trio par excellence. Volontairement j’ai indiqué les instruments par ordre alphabétique. Une diversité surprenante, des inventions et des (dés)équilibres toujours renouvelés, des surprises encore, malgré les effets de mode de certains.

Au hasard de ré-écoutes récentes. Voir les précédentes notes : Trio : batterie, contrebasse et piano, Trio : batterie, contrebasse et piano (2)DAG trio : « Upcoming summer » : Un trio,Trio : batterie, contrebasse et piano (3), Trio :batterie, contrebasse et piano (4), trio-batterie-contrebasse-et-piano-5/, trio-batterie-contrebasse-et-piano-6/, trio-batterie-contrebasse-et-piano-7/, trio-batterie-contrebasse-et-piano-8/Tommy Flanagan : Giant Steps : hommages-3/, trio-batterie-contrebasse-et-piano-9/ , trio-batterie-contrebasse-et-piano-10/, trio-batterie-contrebasse-et-piano-11/ Lire la suite

Pertinence de l’improvisation collective

Les années 60 et 70, le Québec, la question nationale, la musique, le free jazz, « Le free jazz duquel s’inspire le Jazz libre émane en grande partie du nord-est des États-Unis : Chicago et New York. Ses ambassadeurs (Albert Ayler, Ornette Coleman, Cecil Taylor, Sunny Murray et Archie Shepp, pour ne nommer que ceux-là) adoptent, tout au long des années 1960, une posture combative en rejetant toute convention stylistique afin d’expérimenter avec la forme, l’instrumentation et les sons. Ayant éliminé la dictature du tempo et celle de la progression harmonique, ils déploient un langage musical novateur basé sur des improvisations collectives à l’intérieur desquelles tous, y compris les membres de la section rythmique, parviennent à s’affranchir », une forme de résistance à la domination culturelle, le « symbole sonore de la révolte noire », les capacités d’agir et de se libérer, la musique-action, « Le récit qui suit dirige par conséquent une lumière insistante sur le volet culturel du militantisme déployé au Québec pour « contester l’Empire ». » Lire la suite