Archives d’Auteur: entreleslignesentrelesmots

Quelques réflexions sur le soulèvement algérien

Ce qui se passe en Algérie est vraiment historique. Le peuple a remporté la première bataille dans sa lutte pour un changement radical du système. Dans cet entretien, Dr Hamza Hamouchene nous livre quelques réflexions sur les perspectives et horizons du mouvement populaire qui ne cesse de s’élargir. Lire la suite

La montagne de dettes privées des entreprises sera au coeur de la prochaine crise financière

Les ingrédients d’une nouvelle crise financière internationale majeure sont réunis. Les dirigeants des banques centrales le savent de même que les dirigeants d’institutions comme le FMI, l’OCDE et la Banque des règlements internationaux. De nombreux articles de la presse spécialisée y sont consacrés. Un des facteurs qui mènent l’économie vers une crise vers une nouvelle crise internationale de grande ampleur, c’est l’énorme accumulation de dettes par les grandes entreprises privées et l’usage qui est fait de ces dettes.

Pourtant les gouvernements des principales économies de la planète avaient promis de rétablir une discipline financière qui respecterait l’intérêt général et éviterait de nouvelles crises aux effets douloureux pour la population. Afin de défendre ce système capitaliste qui écœure une majorité de l’opinion publique, ils ont multiplié les effets d’annonce de mesures fortes visant à réformer le système pour lui donner un « visage humain », mais bien sûr sans que cela ne change quoi que ce soit en pratique. En réalité, la politique que les gouvernements et les dirigeants des banques centrales ont menée a ménagé et favorisé les intérêts du grand capital, notamment celui des grandes sociétés financières. Aucune mesure stricte n’a sérieusement obligé les capitalistes à mettre un frein à la prise de risque, à réduire la spéculation, à investir dans la production. Lire la suite

Petit guide de lecture (Jean Pierre Martin : Emancipation de la psychiatrie)

Avec l’aimable autorisation des Editions Syllepse

Cet écrit est un essai qui ne fait pas traité, où le « je » rends compte de mes élaborations et le « nous » celui des équipes avec qui j’ai travaillé. Ce livre prolonge des ouvrages précédents, dont l’objet a été les pratiques d’une politique de secteur psychiatrique alternative à l’hôpital asilaire qui mette fin à une médecine spécifique par l’enfermement. Dès mes premiers pas de praticien en psychiatrie, j’ai rencontré cette condition aliénante pour tous ceux qui s’y retrouvaient sous contrainte, enfermés et laissés en dépôt dans leur propre étrangeté. Les tentatives de transformation radicale de cette condition aliénante sont la rencontre avec « les mondes » de la folie, dont le langage échappe et fascine, apprentissage d’être là en cheminant pour élucider les symptômes et élaborer des connaissances nouvelles. Lire la suite

C’est un mouvement très profond de caractère révolutionnaire !

Le Soir d’Algérie : Encore une fois, l’Algérie a rendez-vous avec l’Histoire, avec en toile de fond le sursaut populaire Hirak du 22 février et ses manifestations toujours grandissantes, qui a abouti au départ du chef de l’Etat Abdelaziz Bouteflika, le 2 avril 2019, au terme de 20 ans de règne. Le peuple algérien est-il en train d’écrire une nouvelle page d’Histoire de sa démocratie naissante ?

Benjamin Stora : Incontestablement, il s’agit d’une page d’Histoire très importante de l’Algérie contemporaine qui nous renvoie aux grandes fêtes de l’été 62, les fêtes de l’indépendance; dans la mémoire, dans les souvenirs, dans les imaginaires. Pourquoi ? Parce que ce sont des marches imposantes sur l’ensemble du territoire algérien, et pas simplement sur une région, une ville, mais sur tout le territoire, les coins les plus reculés de l’Algérie. C’est aussi un moment historique, avec l’entrée en scène de la jeunesse algérienne. Un bouleversement très significatif à ce niveau-là. Et c’est pour ça que l’on retrouve le retour de 1962. Il ne faut pas oublier que la Révolution algérienne, ça a été le fait des jeunes. Lire la suite

Marche mondiale des femmes – 24 avril, jour d’action mondiale et de solidarité féministe

RANA PLAZA EST PARTOUT!

 

En 2013, près de 1000 femmes sont mortes et beaucoup d’autres ont souffert de graves blessures à cause de l’effondrement des bâtiments Rana Plaza au Bangladesh, en Asie, où elles travaillaient dans des conditions inhumaines, contre un salaire misérable. Cette information a choqué le monde. Nous, femmes de la Marche Mondiale des Femmes, nous unissons nos voix à deux autres mouvements sociaux qui exigent la fin de l’impunité pour les entreprises multinationales. Et nous décrétons que le 24 avril est un jour de Solidarité et d’Action Mondiale pour nous souvenir des martyres quotidiennes, et dénoncer l’exploitation et l’expropriation du travail des femmes au sein des dynamiques économiques mondiales.

« Rana Plaza », ce n’est pas qu’en Asie, c’est partout. Lire la suite

Eléments de la construction historique d’une tradition

« Il est donc temps que l’archéologie moderne et les sciences bibliques critiques se parlent à nouveau, les sciences bibliques cessant de considérer l’archéologie comme une « science auxiliaire » et les archéologues renonçant à imaginer l’archéologie comme étant la « cour suprême », qui pourrait définitivement trancher des questions et datations débattues par les exégètes »

Il s’agit certes d’un livre érudit. Mais les lecteurs et les lectrices ne devraient pas hésiter à arpenter ces exposés, ces tentatives d’historiciser les textes, d’imaginer ce VIIIème ou VIIème siècle avant l’ère chrétienne et « la première mise par écrit de certaines traditions fondatrices, à cette époque », d’examiner ce qu’il est possible de savoir ou au moins de tenir en hypothèses raisonnables. Lire la suite

L’obsession de la mathématique et de la « mesure » en économie : un alibi pseudo « scientifique »

Comme annoncé dans ma précédente chronique qui portait sur le caractère « intenable » du modèle économique (néolibéral) dominant, je propose ici de commencer à nous intéresser à la prétention « scientifique » de ce même modèle, qui se drape de capacités de mesurer, chiffrer, quantifier, prédire… en mathématisant à outrance son discours. Je tenterai de rendre le plus direct, simple et accessible possible, une analyse qui touche à des considérations qui, au premier abord, peuvent sembler rebutantes ou trop complexes. Lire la suite