Musiques

Classique

Une curieuse collection qui édite des concerts inédits, « The lost recordings » mêlant joyeusement musique classique et jazz. Elle propose un concert, inédit bien sur – mais qui ne l’est plus – de Claudio Arrau, au piano pour un récital Beethoven donné à Berlin en mars 1959. Spécialiste de l’oeuvre du compositeur, il fait alterner le côté sombre de cette musique et l’enthousiasme de la vie. Un grand moment à partager. La qualité technique, en mono, est étrangement bonne. Le livret de Stéphane Ollivier dit l’essentiel de ce qu’il faut connaître du pianiste né en1903 au Chili.

Claudio Arrau : The unreleased Beethoven recital 1959, The Lost Recordings

Musique américaine

La musique dite Klezmer est un résultat de l’acculturation des Juifs d’Europe de l’Est arrivés aux Etats-Unis fuyant les pogroms. Le yiddish, leur langue dérivé de l’allemand du 14e siècle contient aussi une musique spécifique qui fait pleurer la clarinette. Musique qui sera un des affluents du jazz et le jazz viendra transformer cette tradition en klezmer, une manière de conserver ses racines en les perdant. Ce coffret de deux Cd permet de la découvrir.

Klezmer American Recordings, 1909-1952, livret de Bruno Blum, Frémeaux et associés

Nicolas Béniès



Jazz ladies. The singing pianists

« Si, dans le jazz, chanter n’interdit pas à une femme la voie d’accès à une large popularité, l’affaire est beaucoup plus compliquée dès lors qu’il s’agit de s’y afficher instrumentiste. Et pourtant, depuis que se sont développées les différentes formes de la musique populaire afro-américaine, on ne peut que constater l’omniprésence (discrète mais bien réelle) de représentantes incontournables dans une histoire trop souvent narrée de façon lacunaire en ce qui les concerne. Y trouver leur juste place n’a jamais été une partie de plaisir tant les résistances étaient fortes, de la famille à la scène, dans un milieu qui s’est toujours affiché profondément machiste » (Jean-Paul richard et Jean Buzelin)

Ici des femmes pianistes, des femmes chanteuses, des pionnières, dans un monde structuré par le racisme et le sexisme.

Cleo Brown, Lil Armstrong, Una Mae Carlisle, Julia Lee, Paula Watson, Camille Howard, Arizona Dranes, Ira Mae Litteljohn, Clara Ward, Aretha Franklin, Martha Davis, Nellie Lutcher, Hadda Brooks, Rose Murphy , Dardanelle, Frantic Fay Thomas, La Vergne Smith, Louise Johnson, Kansas City Kitty, Georgia White, Victoria Spivey, Blossom Dearie, Jeri Southern, Audrey Morris, Shirley Horn, Nina Simone, Christine Chatman, Lilette Thomas, Madonna Martin, Katie Webster.

Beaucoup de découvertes pour moi. Un petit coffret, grand de tant de musiciennes. Un beau cadeau pour cette fin d’année

Coffret de 3 cd : Jazz ladies. The singing pianists (1926-1961), Frémeaux & Associés 2021

Didier Epsztajn

Une réponse à “Musiques

  1. Pas d’accord avec ce qui est dit ici de la musique klezmer, qui n’est pas le résultat de l’acculturation des Juifs d’Europe de l’est arrivés aux USA, mais qui a plutôt été amenée dans ce pays par les immigrants, dont c’était la musique de fête.

    Voir : https://www.iemj.org/le-klezmer-musique-dhier-et-daujourdhui/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.