L’espoir en perspective

en commun 00 Une

Pendant des décennies, la France a été le pays des Lumières, de la résistance, du combat social.

De la Commune de Paris, de juin 36 à mai 68 elle a porté des valeurs d’égalité, de fraternité au-delà de ses seules frontières.

En abolissant la peine de mort, en instaurant la Sécurité sociale, les 35 heures ou la retraite à 60 ans elle a montré un chemin.

Et maintenant ?

Tout semble partir à vau l’eau. Partis, syndicats, associations se vident de leurs forces. Les bureaux de vote aussi. Et pourtant …

Pourtant l’aspiration à vivre mieux, à mettre le social au cœur, à prendre des mesures contre les catastrophes climatiques dont le réchauffement de la planète est majoritaire selon toutes les enquêtes d’opinion.

Il faut donc reconstruire l’espoir et donner une perspective. Cela passe par d’autres façons d’associer les citoyens, d’autres expressions que celles des médias dominants financés par des milliardaires.

Nous voulons nous y attacher de manière pluraliste c’est-à-dire « en commun ». D’abord en existant dès cette rentrée 2021 contre le défaitisme, contre les divisions entretenues, contre les discours de haine. Mais aussi pour donner à voir un espoir si nous nous rassemblons pour 2022 autour d’objectifs précis, clairs, chiffrés.

Nous pensons au moyen terme et à l’immédiat. Nous voulons construire ici et maintenant, partir des vécus, des urgences pour mieux mobiliser la société pour y répondre. Et nous cherchons à contribuer ensemble, avec nos différences, à un autre avenir, un monde d’après où il fasse bon vivre. Un monde ou la santé de toutes et de tous prime sur le profit de quelques uns.

Ce ne sera qu’un journal. C’est vous qui le ferez vivre, grandir. Ce ne sera qu’un journal mais ça peut devenir bien davantage.

Rien ne sera possible sans vous. Contribuez comme vous le souhaitez, donnez de la force à ce projet.

-*-

« en commun »

Les divisions font rage et l’abstention prospère. C’est la voix royale offerte à Macron, Le Pen ou autre challenger de droite. De toutes nos forces, nous voulons l’unité.

Les urgences sont criantes. La crise climatique est là avec ses catastrophes écologistes. La pauvreté progresse et la jeunesse comme le monde du travail aspirent à vivre mieux. Des services publics partout et de qualité, des salaires et des pensions de retraite qui permettent de vivre décemment, une garantie de l’emploi, la santé, l’éducation et l’égalité pour toutes et tous … nous voulons l’unité sur un contenu, des mesures qui changent nos vies.

La démocratie représentative est malade et le plus souvent confisquée. Nous voulons contrôler nos vies, faire entendre nos choix, décider là où nous vivons et travaillons. Il n’y a pas de changement sans démocratie réelle, sans république nouvelle, sociale et écologique.

Nous sommes associatifs, autogestionnaires, écologistes, communistes, insoumis, libertaires, socialistes, syndicalistes, nous sommes riches de notre diversité et de notre pluralisme. De toutes nos forces, nous voulons agir « en commun pour la transformation écologique et sociale ».

« En commun » se veut un outil pour mener les combats d’aujourd’hui et construire l’avenir. Nous nous sommes rassemblés sur ce projet. La bataille idéologique et culturelle doit être menée. Les propositions, les expériences doivent circuler.

Le comité de rédaction

Construisons ensemble l’outil collectif dont nous avons besoin. Rejoignez-nous en donnant votre nom, en devenant coopérateur pour financer ce projet, participez aux choix éditoriaux

en commun

Télécharger au format PdF : En Commun n°00

https://www.encommun.info 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.