Sur mon carnet de bal, j’écris ton nom

sur mon carnet santé 

sur la pancarte que tu brandis 

sur celle de mon lit d’hôpital 

j’écris ton nom

 

sur les postillons que j’exhale

sur toutes tes banderoles

sur les centres de vaccination que tu souilles

j’écris ton nom

 

sur tous les qr-codes

sur mon fauteuil étincelant 

sur tes informations bidons

j’écris ton nom

 

sur les murs de sanofi et ceux de pfizer

sur les morgues de saint-denis et de pointe-à-pitre

sur les merveilles qui m’ont été refusées

j’écris ton nom

 

sur les panneaux dans lesquels tu tombes

sur les marécages que tu as dans le ciboulot

sur l’anticapitalisme des imbéciles

j’écris ton nom

 

sur mon respirateur 

sur la canule que j’aie dans la gorge

sur l’écho de mon enfance

j’écris ton nom

 

sur le masque que tu n’as pas voulu que je porte

sur le vélo que je n’ai pas enfourché 

sur les leçons de l’histoire

J’écris ton nom

 

sur les flacons d’azt

sur sabin, salk et lėpine

sur les vaccins à virus tués ou inactivés

j’écris ton nom

 

sur les vaccins qu’ils ont reçus et qui ont sauvé ta vie

sur les corbeaux qui croassent

sur les brevets à libérer

j’écris ton nom

 

sur tes craintes érigées en opinions

sur la chemise blanche des fascistes qui parlent de liberté

sur le souvenir du dispensaire de l’avenue jean-jaurès

j’écris ton nom

 

sur les blouses grises des morveux qui braillent

sur les timbres contre la tuberculose que j’ai vendus à école

sur calmette et guėrin

j’écris ton nom

 

sur les scarifications de mon maigre biceps

sur les ailes rognées

sur la tête des parents qui décident que c’est à eux de décider

j’écris ton nom

 

sur le portefeuille de big pharma

sur les incendiaires qui jouent aux pompiers

sur les prochaines attaques contre la sécu

j’écris ton nom

 

sur la pataphysique devenue science

sur la science manipulée par la patapolitique

sur la tête de ceux qui chevauchent les craintes

J’écris ton nom

 

sur la liberté et l’égalité

sur la santé comme bien commun

sur la liberté manipulée

j’écris ton nom

 

Poliomyélite !

 

Dr Strangelove, en hommage à Paul Éluard


Lire le précédent texte :

Merdications du 15 août

https://entreleslignesentrelesmots.blog/2021/08/17/merdications-du-15-aout/

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.