Il manque tellement de mots à mon histoire

9782343228198b

Des grand·es parent·es, une jeune élève « il manque tellement de morceaux à mon histoire », une comptine « Mon petit oiseau », la méchanceté des « idiots » dans les cours de récréation, une déficience auto-nommée « bigleuserie », les diverses conséquences de l’albinisme, les cris d’une cicatrice vivante sur une cuisse, un silence construit autour des marques et du passé…

Cy Jung nous entraine dans l’univers des mots magiques, des orphelin·es qui ne connaissent que peu de leur histoire que les adultes cachent, de la confrontation aux autres élèves plus sensibles à la perception de la différence qu’à l’humanité commune, « Disons que je suis blanche mais noire en même temps. C’est compliqué cette affaire de couleur », de ces si difficile « dire la vérité », des rêveries solitaires et des recompositions des paysages qu’elles permettent, de la Tanzanie, des crocodiles albinos, « Que je soit différente, plus blanche qu’un blanc alors que je suis noire, et bigleuse aussi ? », des histoires racontées, « J’ai remarqué que les maitresses, ça raconte des histoires toute la journée mais que, dès qu’il s’agit de donner un air fantastique à la réalité, elles nous envoient en dépistage »…

Le récit de Kito est entrecoupés de très courts chapitres. Le passé réel, « les pages collées du livre », surgit lentement par bribes, laissant d’abord entrevoir puis comprendre des événements meurtriers…

Les objets de l’origine, un séisme émotionnel, les pages enfin décollées, le calme de la cicatrice, Clémentine, le judo, une seconde naissance avec les points de suture du vétérinaire, l’histoire et la construction, « A force de ne pas connaître mon histoire, je me suis enfermée dans un monde imaginaire », le temps des pratiques occultes, le regard des autres, « Je ne voudrais pas être normale, plutôt rester différente sans tout le temps me faire remarquer »…

Un regard sensible sur l’enfance « noire albinos » d’une survivante, l’entre-deux mondes constitutif de la (re)construction de soi dans les espaces du silence, « La Lune rit avec nous, et toute la bande de lutins qui passait à l’instant dans le paix, de l’autre coté des grilles »…

Cy Jung : Kito Katoka

Editions L’Harmattan, Paris 2021, 224 pages, 21 euros

Didier Epsztajn


De l’autrice :

Le complotisme contre la liberté, le-complotisme-contre-la-liberte/

26 avril – Placer le désir au cœur de la visibilité lesbienne, placer-le-desir-au-coeur-de-la-visibilite-lesbienne/

Les hommes blancs veulent restaurer le monde d’avant ; démonstration par le sport, les-hommes-blancs-veulent-restaurer-le-monde-davant-demonstration-par-le-sport/

L’ouverture de la PMA doit (re)devenir un combat féministe, louverture-de-la-pma-doit-redevenir-un-combat-feministe/

StopFootPro – Boycottons la Coupe du monde de football, stopfootpro-boycottons-la-coupe-du-monde-de-football/

Saint-Valentin : la propriété, c’est du viol !, saint-valentin-la-propriete-cest-du-viol/

L’homosexualité politique, la liberté !, lhomosexualite-politique-la-liberte/

La lutte contre le sexisme ne peut s’absoudre d’un projet révolutionnaire, la-lutte-contre-le-sexisme-ne-peut-sabsoudre-dun-projet-revolutionnaire/

Sécurité intérieure : trop de police tue la police, securite-interieure-trop-de-police-tue-la-police/

Présidentielle 2017 – Qui portera notre espoir ?, presidentielle-2017-qui-portera-notre-espoir/

L’état d’urgence : une sécurité de façade au péril de la démocratie et de la liberté, letat-durgence-une-securite-de-facade-au-peril-de-la-democratie-et-de-la-liberte/

Plus que jamais, Pride !, plus-que-jamais-pride/

Le harcèlement sexuel, appareil répressif de la domination masculine, le-harcelement-sexuel-appareil-repressif-de-la-domination-masculine/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.