Le local national de Solidaires souillé par l’extrême-droite

logo200.png

L’Union syndicale Solidaires publie un communiqué après les tags racistes et fascistes qui ont souillé les murs de son local national dans la nuit du 12 au 13 août.

L’extrême droite sera toujours notre ennemie

Vraisemblablement dans la nuit du 12 au 13 août, les murs des locaux de l’Union syndicale Solidaires ont été dégradés et recouverts d’inscriptions. Si les slogans inscrits sont peu lisibles, mais visiblement racistes, les croix celtiques, symboles de l’extrême droite radicale, ne laissent pas de doutes sur la provenance de cette dégradation.

Ce n’est, hélas, pas la première fois que des locaux syndicaux ou du mouvement social sont la cible d’attaques de l’extrême droite. Plus grave, celle-ci n’hésite pas à s’en prendre de plus en plus souvent physiquement aux militant-es syndicaux, antiracistes, féministes, antifascistes, montrant ainsi que derrière un discours policé, les vieilles haines et méthodes restent les mêmes.

Cette dégradation de locaux n’est évidemment rien comparé à ce qu’ont pu subir des militant-es ces dernières années… mais cela ne doit pas être minimisé, parce que c’est la même logique.

Dans un contexte où les idées d’extrême droite se banalisent, relayées par des responsables politiques de partis de gouvernement et des éditorialistes à longueur d’antenne, c’est un nouveau signal pour l’ensemble des antifascistes : l’extrême droite est à l’offensive, sur tous les terrains, et n’hésite pas à s’en prendre à celles et ceux qui s’opposent à elle.

L’heure n’est pas à la « vigilance », mais bien à la contre-offensive : dans nos entreprises et nos services, dans nos quartiers comme dans nos manifestations, l’extrême droite doit être combattue sur tous les terrains. L’Union syndicale Solidaires continuera à prendre toute sa place dans ce combat.

Paris, le 13 aout 2021

*********

logo-syndical

Réseau Syndical International de Solidarité et de Luttes

Contre l’extrême droite, partout !

Les locaux nationaux de l’Union syndicale Solidaires, organisation membre de notre Réseau, ont été dégradés, recouverts d’inscriptions racistes et de symboles d’extrême droite. En France, d’autres locaux syndicaux ont déjà subi de telles attaques et cela s’inscrit dans le cadre des violences physiques exercées envers des militants et militantes syndicalistes, antiracistes, féministes, antifascistes ; en France, mais aussi partout dans le monde ; dans bien des pays, ces violences se traduisent par des assassinats et sont récurrentes, notamment lorsque l’Etat les couvre, voire les organise.

Dans nos entreprises et nos services, dans nos quartiers comme dans nos manifestations, l’extrême droite doit être combattue sur tous les terrains. Les organisations membres du Réseau syndical international de solidarité et de lutte réaffirme que le syndicalisme doit être à l’offensive contre l’extrême droite, contre le fascisme sous toutes ses formes.

Against the extreme right, everywhere!

The national offices of the Union syndicale Solidaires, a member organisation of our Network, have been defaced, covered with racist inscriptions and symbols of the extreme right. In France, other trade union premises have already suffered such attacks and this is part of the physical violence against trade union, anti-racist, feminist and anti-fascist activists; in France, but also all over the world; in many countries, this violence results in assassinations and is recurrent, especially when the state covers up or even organises it.

In our companies and services, in our neighbourhoods and in our demonstrations, the extreme right must be fought on all fronts. The member organisations of the International Labor Network of Solidarity and Struggle reaffirm that trade unionism must be on the offensive against the extreme right, against fascism in all its forms.

Contra la extrema derecha, ¡en todas partes!

Las oficinas nacionales de la Union syndicale Solidaires, organización miembro de nuestra Red, han sido pintarrajeadas, cubiertas con inscripciones racistas y símbolos de la extrema derecha. En Francia, otros locales sindicales ya han sufrido este tipo de ataques y esto forma parte de la violencia física contra los activistas sindicales, antirracistas, feministas y antifascistas; en Francia, pero también en todo el mundo; en muchos países, esta violencia se traduce en asesinatos y es recurrente, especialmente cuando el Estado la encubre o incluso la organiza.

En nuestras empresas y servicios, en nuestros barrios y en nuestras manifestaciones, la extrema derecha debe ser combatida en todos los frentes. en todos los frentes. Las organizaciones miembros de la Red Internacional de Solidaridad y Lucha Sindical reafirman que el sindicalismo debe estar a la ofensiva contra la extrema derecha, contra el fascismo en todas sus formas.

http://www.laboursolidarity.org/Contre-l-extreme-droite-partout

Une réponse à “Le local national de Solidaires souillé par l’extrême-droite

  1. BONSOIR,
    Les pastilles de Vichy aurons toujours un gout amer dans la bouche des personnes qui luttent contre la HAINE et les idées réactionnaires

    Guy du groupe NESTOR MAKHNO de la région Stéphanoise

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.