Hier pour aujourd’hui, les années 2000

La musique et les disques survivent heureusement aux « contraintes » des surfaces spécialisées ou non, plus ou moins disquaires, mais plus attentives aux coûts financiers, à la vitesse de rotation et au niveau de leurs stocks qu’aux rythmes de diffusion de la musique. Sans oublier la mise en avant des productions des majors au détriment des multiples éditeurs qui nous permettent d’écouter des musiques et non de la programmation « profitable ».

Quelques disques enregistrés dans les années  2000, au hasard de ré-écoutes récentes.

Lire aussi : des-enregistrements-en-2000/, des-enregistrements-en-2001/, des-enregistrements-en-2002/, des-enregistrements-en-2003/, des-enregistrements-en-2003-2/, Des enregistrements en 2004, des-enregistrements-en-2004-2/, des-enregistrements-en-2004-3/, Des enregistrements en 2005, des-enregistrements-en-2006/, des-enregistrements-en-2006-2/, des-enregistrements-en-2007/, des-enregistrements-en-2008/, des-enregistrements-en-2009/, des-enregistrements-en-2009-2/

Le charme discret d’un rencontre entre un saxophoniste ténor Jason Seizer, dans la lignée de Stan Getz, et un pianiste Marc Copland. Les musiciens sont accompagnés de Matthias Pichler (contrebasse) et de Tony Martucci (batterie)

Je souligne la pièce Requiem du pianiste

Pour mémoire, Serendipity enregistré en 2003 chez le même éditeur

Cd Jason Seizer : Time Being, enregistré en août 2006, Pirouet 2008


Le riche entrecroisement des cordes de la guitare et du saxophone (ou de la metal clarinet), sans oublier la contrebasse et la batterie.

Un quartet composé de Raymond Boni (guitare), Nakano Maki (saxophone et métal clarinet), Bastien Boni (contrebasse) et Sato Makoto (batterie).

Une nouvelle petite histoire d’improvisation… et la découverte d’une saxophoniste Nakano Maki.

Cd Enishi, mama baray, enregistré en juillet 2006, Ohrai Records


Chaque soliste (et quel le soliste !) développe ses sonorités. La combinaison des lignes mélodiques, parfois « classiques » parfois plus modernes, donne à cet ensemble une chaude coloration et une très grande cohérence. Un brassage en très bonne entente.

Anat Cohen (saxophone ténor, clarinette), Avishai Cohen (trompette), Yuval Cohen (saxophone soprano), Aaron Goldberg (piano), Omer Avital (contrebasse), Eric Harland (batterie).

J’ai apprécié U-Valley à la structure si particulière.

Cd 3 Cohens : Braid, enregistré en septembre 2006, Anzic Records 2007


La flutiste compositrice Jamie Baum (flute et flute alto) ne dédaigne pas les apports de certains compositeurs dits classiques, ici Igor Stravinski et Bela Bartok. Je souligne les colorations de ce septet avec Ralph Alessi (trompette et bugle), Doug Yates (saxophone alto, clarinette basse), Tom Varner (cor d’harmonie), George Colligan (piano et piano électrique), Drew Gress (contrebasse), Jeff Hirshfield(batterie et percussions).

Des musiques pleines de contraste.

Cd Jamie Baum Septet : Moving Forward, Standing Still, enregistré en mai 2002, OmniTone


Le temps long et la mémoire d’un extraordinaire musicien. Roscoe Mitchell nous propose, dans des configurations variées, une musique souvent surprenante, un fils tendu mais non linéaire entre passé et présent.

Roscoe Mitchell (saxophones soprano, alto, ténor ; flutes ; percussions), Leon Dorsey (contrebasse), Vijay Iver (piano), Vincent Davis (batterie, percussions), Gerald Cleaver (batterie, marimba, percussions), Spencer Barefield (guitares), Jaribu Shahid (contrebasse), Corey Wilkes (trompette), Craig Taborn (piano) et des invité·es : Anders Svanoe (clarinette et clarinette basse), Willy Walter (basson),Janse H. Vincent (violon), Nels Bultmann (alto)

Des mélodies, des excursions dans la tradition, des textures plus déjantées, une soif musicale jamais rassasiée…

Cd Roscoe Mitchell & The Note Factory : Song for my sister, enregistré en février 2002, Pi recording


« Une lecture improvisée de quelques traditions réinventées »

Un ensemble composé de Bernard Struber (guitares, composition), Éric Échampard (batterie), Jérémy Lirola (contrebasse), Benjamin Moussay (piano, claviers), Latif Chaarani (percussions digitales), Jean-Marc Foltz (clarinettes), Frédéric Norel (violon), Serge Haessler (trompette, cor), Raymond Halbeisen (saxophone alto, clarinette, flûte), Roby Glod (saxophones alto et soprano), Michaël Alizon (saxophones soprano et ténor) et quatre invités : Louis Sclavis (saxophone soprano, clarinette basse), Jean-Luc Cappozzo (trompette), Stéphan Oliva (piano), Olivier Ombredane (flûtes traditionnelles). 

Plein de senteurs, de saveurs, de coloris. Un ensemble de fortes personnalités, faisant ici ensemble pour notre plus grand plaisir.

Cd Bernard Struber Jazztett : les arômes de la mémoire, enregistré en janvier 2002, MFA

Didier Epsztajn

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.