PMA Pour Toutes, enfin son adoption définitive ?

62e9c4e3-70ba-44fd-8593-403c9ad6e292

La loi bioéthique qui élargit la PMA aux femmes lesbiennes et aux femmes célibataires fait son retour au Parlement. 

Aujourd’hui, lundi 7 juin, le texte revient à l’Assemblée nationale pour une nouvelle lecture. Il sera ensuite à nouveau étudié au Sénat à partir du 24 juin prochain. Le gouvernement nous promet une adoption définitive pour l’été, et une fois encore nous exigeons que cette promesse soit tenue. 

La PMA pour toutes les femmes, qui n’est actuellement accessible qu’aux couples hétérosexuels sur indication médicale, nous est promise depuis 2012. L’examen de la loi bioéthique a commencé le 24 juillet 2019, il y a 23 mois ! Ca suffit d’attendre. Il est temps de mettre fin à cette « discrimination intolérable » comme le disait le Président lors de sa campagne en 2017, en votant définitivement ce projet de loi. Nous ne voulons plus attendre. 

Dans le livre Naissances lesbiennes, que nous venons de publier et qui rassemble seize témoignages de femmes lesbiennes, certaines d’entre elles ont livré leur désir de maternité, de fonder une famille. Elles en sont encore empêchées. Cette inégalité doit cesser.

Combien de femmes seront encore interdites d’accès à la PMA ? Combien de femmes seront encore dans l’obligation de partir à l’étranger ? Combien de temps devrons-nous encore attendre ? 

Nous réitérons donc nos revendications pour une PMA pour toutes sans discriminations. Elle doit être étendue à toutes les femmes, dans les mêmes conditions que les couples hétérosexuels, et au plus vite. 

https://mailchi.mp/osezlefeminisme/pmapourtoutes?e=443e3576fe

**********

ENFIN L’ÉGALITÉ,

la PMA pour toutes adoptée !

Adoptée définitivement au terme d’un interminable processus législatif, la loi bioéthique ouvrant la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes établit enfin une égalité ! 

Si nous nous réjouissons de cette avancée législative, nous n’oublions pas que la PMA n’a été au cœur des débats publics que depuis qu’il a été question de l’ouvrir aux femmes seules et en couple lesbien.

En effet, la PMA existe depuis longtemps pour les couples hétérosexuels. La première enfante issue de cette aide médicale à la procréation en France est née en 1982. La première loi de bioéthique a été adoptée en 1994. En 2018, ils étaient 25 120 enfants nés d’une PMA, soit 3,3% des enfants nés dans la population générale cette même année.

Il aura donc fallu attendre 27 ans avant que les femmes lesbiennes et les femmes seules y aient elles aussi, enfin, accès. 

L’adoption de la loi bioéthique, promise par François Hollande depuis 2012, vient mettre fin à un combat long, douloureux, coûteux et injuste, pour les femmes lesbiennes et célibataires qui méritent cette victoire ! Nous pensons à toutes celles qui ont dû renoncer à leur projet, nous pensons à toutes celles qui ont été obligées de partir à l’étranger, et nous pensons à toutes celles qui vont désormais pouvoir fonder leur famille en France en toute légalité.

Pour autant, la mobilisation ne s’arrête pas ! Le texte imparfait, notamment sur la question de la filiation, qui oblige les couples de femmes lesbiennes à officialiser le lien de parenté de la mère dite « sociale », celle qui n’a pas porté l’enfant, devant un notaire, devra faire l’objet d’un réexamen afin qu’une présomption de reconnaissance soit reconnue. Enfin, nous exigeons que les décrets d’application soient pris sans délai pour que les femmes, en couple ou célibataires puissent immédiatement recourir à une PMA.


En complément possible :

Cy Jung : L’ouverture de la PMA doit (re)devenir un combat féministe

https://entreleslignesentrelesmots.blog/2018/11/13/louverture-de-la-pma-doit-redevenir-un-combat-feministe/

Pour la PMA pour toutes les femmes et contre la GPA

https://entreleslignesentrelesmots.blog/2018/10/04/pour-la-pma-pour-toutes-les-femmes-et-contre-la-gpa/

Pour une M.E.U.F s’engage en faveur de la PMA pour tou·te·s

https://entreleslignesentrelesmots.blog/2018/07/09/pour-une-m-e-u-f-sengage-en-faveur-de-la-pma-pour-tou·te·s/

PMA / Santé : les lesbiennes ne sont pas des citoyennes de seconde zone !

https://entreleslignesentrelesmots.blog/2015/06/22/pma-sante-les-lesbiennes-ne-sont-pas-des-citoyennes-de-seconde-zone/

PMA : le manifeste des 343 « fraudeuses »

https://entreleslignesentrelesmots.blog/2014/05/30/pma-le-manifeste-des-343-fraudeuses/

3 réponses à “PMA Pour Toutes, enfin son adoption définitive ?

  1. Catherine ALBERTINI

    Sans doute mais l’argument d’égalité entre couples ne manquera pas d’être mis en avant. Eric Fassin parle à ce sujet d’exception sexuelle en ce qui concerne la GPA, la prostitution ou la pornographie (L’éthique est un luxe).
    Et le ‘privilège’ des femmes qui est de pouvoir donner la vie sera perçu comme une inégalité insupportable.
    Ne vous faites aucune illusion, des officines de GPA font déjà officiellement leur pub même en France. Le capitalisme se démènera pour l’imposer: c’est un secteur extrêmement lucratif. Et certains politiciens sont ouvertement favorables à la GPA. Il suffit d’attendre.
    C’est pour cela que l’adoption eut été préférable et devrait être facilitée (pas uniquement à l’étranger). Même pour les couples hétéros.

  2. Catherine ALBERTINI

    La PMA n’est absolument pas le combat de TOUTES les féministes.
    La PMA va créer de fait une inégalité entre les couples lesbiens et gays.
    Donc le combat pour la PMA conduira inéluctablement à la revendication de la GPA au nom de « l’égalité ». En tant que féministe ça me révulse.

    • seules des femmes peuvent « enfanter » mais les êtres humains peuvent adopter
      le statut de célibataire ou de mariée ou l’orientation sexuelle ne devrait pas entrainer un droit différencié pour les femmes à l’accès à la procréation médicale assistée (PMA)

      la Gestation pour autrui (GPA) est bien autre chose, location du ventre de femme, achat d’enfant, marchandisation de rapports humains, etc..
      il s’agit de deux choses bien distinctes (cf textes mis en lien)

      l’argument d’égalité entre couple lesbien et couple gay ne tient pas car les hommes ne peuvent « enfanter »
      mais ils peuvent, ce qu’ils majoritairement ne font pas, s’occuper des enfants (égalité sociale !)
      les gays devraient pouvoir adopter comme tous les autres couples ou individu·es

      reste que l’attachement de certain·nes à avoir un·e enfant de son sang, sa gamète, son ovule, son sperme est une construction sociale historique largement critiquable
      il est bien plus émancipateur de rêver à d’autres formes de parenté

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.