Des jeunes en formation condamné∙es pour désertion

********

C’est avec un profond écœurement que nous avons pris connaissance de la condamnation, pour désertion de 30 jeunes guadeloupéens, à la demande du SMA.

En plus de 50 ans, le SMA, qui n’existe que dans les dernières colonies françaises aurait « formé » des milliers de jeunes en échec scolaire, affichant un taux d’insertion de l’ordre de 85%, et cela dans un pays où le chômage touche 6 jeunes sur 10.

1- Mais alors, pourquoi sommes-nous, avec Mayotte, La Martinique, La Guyane, …, les champions d’Europe du chômage des jeunes avec des taux supérieurs à 60% ?

2- Mais alors, pourquoi un tel dispositif n’est-il pas reproduit en « Métropole » et ne pas installer des SMA dans toutes les régions de France pour endiguer le chômage des jeunes ?

3- Mais alors, dans quels pays, autres que les dictatures militaires, la formation des jeunes est-elle dispensée par l’ARMÉE ?

Pour rappel, ce dispositif serait tellement extraordinaire que Nicolas SARKOZY, après le mouvement LKP de 2009, avait doublé les effectifs passant ainsi de 3000 à 6000 places.

Dans le même temps, le Plan d’urgence pour la formation, l’insertion des jeunes et l’accès aux postes à responsabilité (Accord LKP du 04 Mars 2009) était enterré par PENCHARD, LUREL, GILLOT, Préfet FABRE et les Elus de Guadeloupe.

Et pendant ce temps, Guadeloupe Formation, qui est censé remplacer l’AFPÄ, n’arrive pas à décoller.

En vérité, au-delà des formations dispensées, le RSMA n’est pas un centre de formation mais un outil militaire de propagande de la France coloniale dans le but : 

D’entretenir un système scolaire inadapté qui nous conduit à des taux d’échec  scolaire inacceptables. Chaque année, ce sont 1200 à 1500 jeunes qui quittent le système scolaire sans formation, sans qualification.

De perpétuer l’idée selon laquelle les jeunes « ultramarins » seraient de niveau et de compétences inférieurs aux jeunes « français », d’où la nécessité du SMA.

D’ancrer dans la tête des jeunes et des moins jeunes qu’ils ne doivent leur salut qu’à la « générosité de la Mère Patrie ».

Nous sommes dans le droit fil des bienfaits de la colonisation, de la domination et de l’asservissement des peuples.

L’UGTG apporte son soutien militant aux jeunes concernés et à leurs familles et exige :

  • L’effacement de ces condamnations infâmes et injustifiées à l’encontre de ces jeunes qui cherchent tout simplement à vivre mieux.

  • La mise en œuvre du plan d’urgence pour l’insertion, la formation et l’accès aux postes à responsabilité comme, Elus, Collectivités de Guadeloupe et Etat, s’y étaient engagés en 2009.

La Jeunesse Guadeloupéenne mérite mieux !!

UGTG – Lapwent – 30 Maws 2021

http://ugtg.org/spip.php?article2573

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.