Le manifeste des 343 femmes qui exigent l’allongement des délais légaux d’accès à l’IVG

5 avril 1971 – 5 avril 2021

En 1971, 343 femmes affirment avoir avorté illégalement par le manifeste des 343. Cinquante ans plus tard, nous sommes 343 femmes et personnes pouvant vivre une grossesse à déclarer avoir avorté au-delà des délais légaux français.

L’avortement libre et gratuit n’est pas le but ultime de la lutte des femmes. Au contraire, il ne correspond qu’à l’exigence la plus élémentaire, ce sans quoi le combat politique ne peut même pas commencer. Disposer librement de notre corps est la nécessité première pour devenir maîtresse de sa vie [Manifeste du 5 avril 1971]. L’histoire montre que le droit à l’avortement est fragile. Au cours des crises sanitaires, sociales, économiques et politiques, les droits des femmes et des personnes opprimées par le patriarcat sont les premiers menacés et attaqués.

Leur défense nécessite alors une vigilance et une lutte constante. Leur régression est intolérable et leur progression nécessaire afin de permettre leur exercice plein et sans entrave. L’avortement est un droit articulé avec l’accès à la contraception et à l’éducation à la vie affective et sexuelle. En effet, c’est par l’éducation que nous accédons à l’information sur nos droits et la manière de les exercer. Les moyens de contraception peuvent nous aider à contrôler notre fertilité. Le droit à l’avortement nous permet d’avoir le choix. L’avortement n’est pas un problème : il est une solution dans une situation de grossesse non désirée.

Je ferai un enfant si j’en ai envie, nulle pression morale, nulle institution, nul impératif économique ne peut m’y contraindre.

Depuis 1975, le droit à l’avortement a évolué. Des améliorations ont été conquises de haute lutte : remboursement total, accès gratuit et confidentiel pour les mineures, suppression de la notion de détresse et du délai de réflexion pour mettre fin à la stigmatisation institutionnelle de l’avortement. Enfin, le délit d’entrave à l’IVG – notamment digital – a été reconnu afin de lutter contre la désinformation et l’entrave politique et médicale.

Le droit d’interrompre volontairement une grossesse est le manifeste de la libre disposition de mon corps. Je ferai un enfant si j’en ai envie, nulle pression morale, nulle institution, nul impératif économique ne peut m’y contraindre. Cela est mon pouvoir politique [Manifeste du 5 avril 1971].

Au cours de sa vie, une femme sur trois recourt à une interruption volontaire de grossesse. Chaque année, plus de 210 000 avortements sont réalisés en France. Après avoir trop souvent rencontré de nombreuses difficultés telles que la désinformation, la propagande antichoix, la carence de services hospitaliers de proximité. Pour les mineures, les pauvres, les migrantes, les exclues, ces difficultés d’accès sont encore plus fortes.

Par ailleurs, nous n’avons pas encore acquis la propriété pleine et entière de nos corps. Le patriarcat freine nos choix, nos possibilités de disposer librement de nos corps. Par rapport à l’avortement la loi en a fixé la limite : douze semaines de grossesse. Au-delà, les recours sont limités et conditionnés.

D’une part, conditionnés aux médecins qui statuent alors sur la « nécessité médicale » d’interrompre une grossesse. « La liberté s’arrête là où commence celle des autres » selon l’article 4 de la Convention des droits de l’homme et du citoyen. Pour les femmes et les citoyennes, la liberté s’arrête là où commence le pouvoir médical.

D’autre part, l’accès à l’avortement au-delà de douze semaines de grossesse est conditionné à notre situation socio-économique. Les personnes concernées dotées de ressources pourront se rendre à l’étranger, dans des pays dont les législations plus progressistes leur permettront d’avorter dans des conditions sécurisées en respect de leur choix.

En solidarité avec toutes ces femmes, je déclare que je suis l’une d’elles. Je déclare avoir avorté. En France. À l’étranger. Au-delà du délai légal français

Enfin, il y a, privées de leur droit à disposer de leur corps, ces femmes forcées à poursuivre une grossesse non désirée. Cette violence est infligée dans le silence et l’indifférence. En solidarité avec toutes ces femmes, je déclare que je suis l’une d’elles. Je déclare avoir avorté. En France. À l’étranger. Au-delà du délai légal français. Je pourrais être l’une d’entre elles. Je suis solidaire.

J’exige la réelle maîtrise de mon corps,

J’exige le respect de mon corps, de mes droits et de mes choix,

J’exige l’allongement des délais légaux d’accès à l’IVG.

De 1971 à 2021, d’un manifeste à l’autre, le droit à l’avortement est un droit toujours à conquérir.

Les signataires :

  • Abbasi Najia

  • Abouchoukr Loubna

  • Alaux Stéphanie

  • Albrecht Marie-Josèphe

  • Amposta-Brunel Flore

  • Andro Armelle

  • Arbillot Pascale

  • Arfel Véronique

  • Armanet Juliette

  • Attias Dominique

  • Auge Emilie

  • Auslander Lya

  • Autain Clémentine

  • Auzias Claire

  • Bagarry Delphine

  • Bajos Nathalie

  • Baranowski Lara

  • Barrau Martine

  • Barreau Véronique

  • Bas Marie-Noëlle

  • Bastide Lauren

  • Battistel Marie-Noëlle

  • Baunot Nathalie

  • Baux Stéphanie

  • Bavay Francine

  • Beausson-Diagne Nadège

  • Bekkouche Adda

  • Belaid Gabriela

  • Bellenger Joëlle

  • Belliot Chantal

  • Benakli Hamama

  • Benbassa Esther

  • Benomar Fatima

  • Bescond Andréa

  • Billecocq Bénédicte

  • Binet Sophie

  • Bisch Sonia

  • Blanchot Elsa

  • Boineau Marie-Agnès

  • Boittin Fanny

  • Bonal Brigitte

  • Bordet Isabelle

  • Bossard Lucie

  • Botalla Blandine

  • Boudy Carol-Anne

  • Bouissac Sylvie

  • Bourgine Natacha

  • Bourreau Rose-Marie

  • Brauer Sandrine

  • Breitman Zabou

  • Bretin Chantal

  • Breuillard Morgane

  • Brié Francoise

  • Briere Francine

  • Briquet Isabelle

  • Brun Mireille

  • Buchet Mariane

  • Buffet Marie-George

  • Burgat Sylvette

  • Burnel Marie-Agnès  

  • Busson Catherine

  • Calamy Laure

  • Calemczuk Gaëlle

  • Callier Laurie

  • Carlotti Barbara

  • Carre Isabelle

  • Casalis Marie-France

  • Casanova Laure

  • CassiniMartine

  • Célia

  • Cervetti Marie

  • Challéat Amélie

  • Chalot Marie

  • Charaï Naïma

  • Chonville Ariane

  • Cipriani Corinne

  • Clautiaux Fabienne

  • Coffin Alice

  • Cohen Laurence

  • Colom Océane, Suzane

  • Conway-Mouret Hélène

  • Corinne

  • Cornué Nicole

  • Corsini Catherine

  • Costermans Dominique

  • Couthouis Virginie

  • Cressy Allison

  • Dalle Beatrice

  • De Haas Caroline

  • De Marco Monique

  • De Temmerman Jennifer

  • Debiolles Laurence

  • Debray Anne

  • Delannette Ophélie

  • Delanoë Nelcya

  • Delarbre Manon

  • Delassaire Melody

  • Delaveau Diane

  • Delepierre Sophie

  • Delmond Eva

  • Delphy Christine

  • Depierre-Martin Danielle

  • Depont Françoise

  • Deschatrettes Alice

  • Deschaud Marie-José

  • Deshayes Dominique

  • Desjouis-Leclerc Marie-Agnès

  • Desmares Martine

  • Desuraune Violette

  • Dhuart Marina

  • Diallo Rokhaya

  • Didelot Sylvie

  • Domergue Florence

  • Doumenc-Aïdara Clémence

  • Dreyfus Nicette

  • Drucker               Léa

  • Dubié Jeanine

  • Dubourg Justine

  • Ducept Ophélie

  • Dudouit Laetitia

  • Duez Ruff Valérie

  • Duriez Isabelle

  • Duvignau Bénédicte

  • Eckert Christiane

  • Estelle Narbonne

  • Fatoorehchi Cleo

  • Faubert Samantha

  • Faucillon Elsa

  • Féret Corinne

  • Fiat Caroline

  • Figarol Valentine

  • Filippi Laurence

  • Filleul Martine

  • Foïs Marina

  • Fourtic-Dutarde Yseline

  • Fras Mathilde

  • Fredericq Denyse

  • Froberger Valérie

  • Froidevaux-Metterie Camille

  • Gaillat Eva

  • Gaillot Albane

  • Gal-Régniez Aurélie

  • Gandini Miletto Rafaëlle

  • Gaudu Sophie

  • Gayet Julie

  • Giraud Delphine

  • Girieud Sophie

  • Goliot Adèle -Elle

  • Goncalves Laura

  • Gordon Brigitte

  • Gouin Fabienne

  • Gourbault Anne

  • Grandjean Audrey

  • Guedou Jocelyne

  • Guichou Claire

  • Guyon Gaëlle

  • Guyon Dallemagne Dominig

  • Gwozdz Marie-Claire

  • Hamonic Ella

  • Hanrot Zita

  • Havard Laurence

  • Henry Christelle

  • Hernandez Murielle

  • Hervieu Céline

  • Hoessler Marie-Hélène

  • Horzicky Nathalie

  • Hug Urielle

  • Hugo Clémence

  • Iglesias Tanit

  • Izard Cathy

  • Jacques Brigitte

  • Jamet Véronique

  • Jégou Sarah

  • Jolivet Agathe

  • Joulia Martine

  • Kasmi Baya

  • Knodler Nana

  • Ladousse Catherine

  • Lambotte-Saligari Alexandrine

  • Lamy Alexandra

  • Lardillier Jessica

  • Larroque Emmanuelle

  • Laurent Sophie

  • Lavenas Clarisse

  • Le Coarer Constance

  • Le Gall Marie Luce

  • Le Gourrierec Helene

  • Le Houerou Annie

  • Le Nen Anne

  • Le Ray Pascale

  • Le Sann Laetitia

  • Le Tallec Armelle

  • Lechevretel Francine

  • Leffevre Emilie

  • Legoff Anne

  • Legout Anais

  • Lemonnier Annie

  • Lenarduzzi Isabella

  • Lepage Claudine

  • Leportois Daphnée

  • Lesavre Céline

  • Lienemann Marie-Noëlle

  • Links Anais

  • Linot Elodie

  • Lopez Carmen

  • Lubin Monique

  • Lucas Noémie

  • Lussier Marie

  • Madiouni Soumaya

  • Magana Jessie

  • Magidson Anna

  • Magnan Agnès

  • Malagré Énora

  • Malleval Estelle

  • Mandaila Gisèle

  • Martin Jessie

  • Masiero Corinne

  • Mathieu Marie

  • Mathis Aurélie

  • Mathis Valérie

  • Maury Camille

  • Mazaka Emie

  • Mazaurette Maïa

  • Meriguet Nina

  • Merindol Laure

  • Metz Caroline

  • Meunier Michelle

  • Miesseroff Lola

  • Millo Marion

  • Mo Colette

  • Monteil Annette

  • Morenas Valentine

  • Mouglalis Anna

  • Moukli-Perez Camille

  • Moulin Clémence

  • Moulin Mathilde

  • Muschotti Cécile

  • Naïm Yael

  • Namoune Nathalie

  • Nebout Claire

  • Nicolas Gwenaëlle

  • Nikolidakis Ioanna

  • Noat Mel

  • Oggiano Ana

  • Ollier Margaux

  • Onguenet Yseult

  • Oreel Claude

  • Orsel Marthe

  • Ortega Badou

  • Ortiz Marie

  • Ouzoulias Nathalie

  • Pape Pierrette

  • Paradis Vanessa

  • Parcollet Anne-Laure

  • Pascal Séverine

  • Patin Ophélie

  • Pelletier Alice

  • Perdrizet Soline

  • Petit Sandrine

  • Picard Annick

  • Pidoux Fanny

  • Pilhes Nathalie

  • Pineau Isabelle

  • Pirès Beaune Christine

  • Plescy Céline

  • Pleyber Marie

  • Plume Tyhuk

  • Poiroux Cécile

  • Poncet Monge Raymonde

  • Pothier Maria

  • Pougnand Céline

  • Poumirol Emilienne

  • Poupinet Nicole

  • Prat Arielle

  • Préville Angèle

  • Pulvar Audrey

  • Quesnel Karine

  • Quesnel Lise

  • Redon Marlène

  • Reymond Monique

  • Ripaud Sandrine

  • Rivière Joy

  • Robert Sylvie

  • Robin Muriel

  • Rochefort Jeannine

  • Rocheville Marie-Reine

  • Rossignol Laurence

  • Rouet Camille

  • Rousset Emilie

  • Rudnicka Ewa

  • S Do

  • Saada Aurélie

  • Sabourin Noémie

  • Saillard Christiane

  • Santiago Isabelle

  • Santus Claudine

  • Sassi Bruna

  • Sauvage Moïra

  • Senelle Catherine

  • Slimani Marinette

  • Soeur Youtopia

  • Sogny Aurélie

  • Soleilhac Amandine

  • Soubeste Victoria

  • Staderini Nelly

  • Suco Sarah

  • Tachouaft Dalila

  • Taillé-Polian Sophie

  • Tarride Jeanne

  • Taurine Bénédicte

  • Tessier Lydie

  • Thébaud Evelyne

  • Théret Marie-Nicole

  • Tison Josiane

  • Tocco Marie

  • Toutain Annick

  • Traore Assa

  • Tripoteau Tiffany

  • Tuffnel Frédérique

  • Turlot Moruni

  • Usclade Céline

  • Vallaud-Belkacem Najat

  • Van Heghe Sabine

  • Vanceunebrock Laurence

  • Varaillas Marie-Claude

  • Verhaeghe Christine

  • Vernay Blanche

  • Vernet Sylvana

  • Vila Mir Jacqueline

  • Villette Danielle

  • Vinay Anne-Marie

  • Vince Anne

  • Vocz Eva

  • Vogel Esther

  • Vouhe-Barribaud Marie

  • Wang Ying

  • Winkel Joëlle

  • Wohlhuter Annie

  • Wolinski Elsa

  • Wonner Martine

  • Yang-Paya My-Kim

  • Zago Sandrine

  • Zlotowski Rebecca

https://www.lejdd.fr/Societe/exclusif-le-manifeste-des-343-femmes-qui-exigent-lallongement-des-delais-legaux-dacces-a-livg-4036089


Le Manifeste des 343 (05/04/1971)

https://entreleslignesentrelesmots.blog/2012/04/18/le-manifeste-des-343-05041971/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.