Peintres femmes, 1780-1830

Mémoires perdues des « Peintres femmes, 1780-1830 », que le travail de Martine Lacas permet de retrouver, une plongée dans notre histoire.

La place des femmes dans les différentes disciplines artistiques, en particulier, ne devrait plus avoir besoin d’être démontrée. Pourtant les œuvres des femmes restent la face cachée de notre patrimoine. Le terme de « matrimoine » est quelque fois proposé pour commencer à combler ce vide organisé par les hommes et par les préjugés. A condition d’éviter de tomber dans le piège de la séparation. Il est fondamental pour conserver intact notre mémoire de comprendre que les œuvres, au féminin ou au masculin, ont une histoire commune.

Martine Lacas avec « Peintres femmes », pour la période 1780-1830, montre une fois encore que les femmes, de leur vivant, sont reconnues, fêtées. Que les ateliers de femmes, leurs écoles, sont des lieux de rencontre de toute la société. Les hommes comme les femmes veulent y être conviés. Un critique dira que la fin du 18e est celui des femmes. Les débuts du 19e verront une sorte de régression. Les femmes seront louées pour leur tempérament d’hommes, « peindre comme un homme » semble être le compliment extrême.

Les peintres femmes restent présentes. Leur travail, comme l’autrice l’indique dans un dernier chapitre consacré à « Sarazin de Belmont et le voyage en Italie », aura une influence sur la génération suivante de peintres romantiques, masculins. La reproduction, cette collection permet de se faire une idée de la force des tableaux – l’exposition prévue au Grand Palais n’aura peut-être pas lieu – et de ce tableau en particulier. La conclusion de Martine Lacas est un appel à la mémoire quand elle note que l’œuvre des peintres femmes à été oubliée.

Ce travail de mémoire, de réappropriation est en cours, devra se poursuivre et ce petit livre y contribue.

Martine Lacas : Peintres femmes, 1780-1830, Découvertes Gallimard/Rmn – Grand Palais

Nicolas Béniès

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.