Elles soufflent (3)

Les jazzwomen ne sont pas que pianistes ou chanteuses, elles jouent aussi des saxophones. Au hasard de ré-écoutes récentes.

Voir aussi les notes précédentes Elles soufflent et Elles soufflent (2)

Deux configurations suivant les morceaux : un quartet composé de Nelly Pouget (soprano et ténor saxophones), Horace Tapscott (piano), Kent Carter (contrebasse) et Andrew Cyrille (batterie) élargi à Michel Godard (tuba, serpent), JeanFrançois Jenny-Clark (contrebasse), Gérard Siracusa (percussion).

Au cœur de la musique improvisée, de l’échange. Une musique du vivre, du refus des habitudes. Une musique ouverte sur l’avenir et qui résiste au passage des temps.

Cd Nelly Pouget : Le Vivre, enregistré en novembre 1993, Minuit Regards


Un entrelacement de timbres, deux saxophonistes dialoguent. Tineke Postma (saxophone alto et soprano), Greg Osby (saxophone alto et soprano), accompagné-e-s de Matt Mitchell (piano, rhodes), Dan Weiss(batterie) et : Linda Oh (contrebasse). Deux saxophonistes en accord, entre mélodie et énergie.

Cd Tineke Postma / Greg Osby : Sonic Halo, enregistré en novembre 2013, Challenge Records 2014


C’est, sauf erreur, la première fois que j’écoute cette saxophoniste. Josephine Davies (saxophones soprano et ténor) est accompagnée de Dave Whitford (contrebasse) et de Paul Clarvis (batterie). Imaginatif et exubérant. Une musicienne à suivre…

Cd Josephine Davies : Satori, enregistré en 2016, Whirlwing Recordings 2017


« The album is a humble tribute to queen and pharoah Hatshepsut, and to all women throughout history who have had to fight harder to get recognized because of their gender »

Hanna Paulsberg (saxophone ténor), Magnus Broo (trompette), Oscar Grönberg (piano), Trygve Fisk(contrebasse), Hans Hulbaekmo (batterie)

Une pochette colorée du coté de l’art naïf. Une musique incandescente. Une belle découverte.

Cd Hanna Paulsberg Concept + Magnus Broo : Daughter of the Sun, enregistré en avril 2018, Odin


Pour commencer, Omnixus, une suite de 32 minutes pour pour quartet « de chambre » en concert. La compositrice Tanja Feichtmair (saxophone alto) est entourée de Scott Looney (piano), Damon Smith(contrebasse) et Hugh Livingston (violoncelle). Une construction collective avec improvisations, décalages, silences, réponses étonnantes de l’un·e à l’autre.

La seconde partie est un concert en solo de la saxophoniste. Un moment remarquable quant à ses articulations et sonorités. Six pièces où parfois je me mis à penser à Anthony Braxton.

Au total deux disques passionnants en une seule galette…

Cd Tanja Feichtmair : Omnixus + Solo, enregistré en mai 200ç et novembre 2011, Leo records 2018

Didier Epsztajn

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.