L’État des Judaïtes

L’un des péchés les plus graves de l’État d’Israël est la garde absolue qu’il s’est accordée, sans permission et sans autorité, sur l’ensemble du peuple juif. Ici et dans la diaspora. Comme si Israël était leur chef, comme si c’était lui qui protégeait le peuple juif comme s’ils étaient tous ses sujets.

Cette présomption n’est pas seulement de la chutzpah, de l’arrogance et de la folie, c’est aussi un grand danger. En estompant la nette différence entre l’État d’Israël et la communauté juive mondiale, Israël transforme tous les Juifs, contre leur gré, en partenaires, responsables de tous ses actes. Chaque porteur de kippa en France est responsable de chaque bombardement à Gaza. Chaque porteur d’une redingote (un long manteau porté par de nombreux juifs ultra-orthodoxes) à New York se retrouve partenaire du meurtre d’adolescents palestiniens. Toute personne identifiée comme juive partout dans le monde devient un collaborateur de tous les méfaits et crimes de l’État d’Israël. Ils ne méritent pas ça.

Un pays décent ferait un effort pour créer une distinction claire entre lui-même et la communauté juive mondiale. Cela expliquerait soigneusement qu’Israël est l’État des Israéliens, et qu’eux seuls sont responsables de son comportement, pas tous les Juifs du monde entier.

La vérité est que cette distinction existe déjà depuis longtemps : ceux qu’on appelle « Juifs » en Israël sont une espèce entièrement différente de ceux qu’on appelle « juifs » dans le monde. Une nouvelle secte est née ici, une sœur cadette des autres sectes et des faux messies auxquels le judaïsme a donné naissance : Sadducéens, Esséniens, Pharisiens, Zélotes, Sicarii, la secte du Désert de Judée, Nathan de Gaza, Sabbatai Zevi, Jacob Frank, David Alroy, Shlomo Molcho… on peut facilement ajouter à la liste Bratslav, Chabad, Rabbi Berland, Rabbi Zvi Yehuda Kook et le troupeau de rabbins Yesha (Judée et Samarie).

Il n’est pas facile d’identifier les Judaïtes. Leur habillement est juif, leur langue est juive, leurs rituels sont juifs, leurs coutumes sont juives, et pourtant ce ne sont que des juifs factices, car contrairement aux juifs, les judaïtes croient qu’il faut rétrécir le cerveau et gonfler les muscles, en faisant du judaïsme secondaire, et transformant le secondaire en essence.

Ils ont échangé philosophie, éthique et culture contre les subtilités de la loi juive (« Est-il permis de tuer des Arabes à la veille de Pourim aussi ? »), Embellissement ridicule de la halakha (une kippa de la taille d’une baignoire et un crédat coûtant 1000 shekels) et des brimades effrénées. Ils ont échangé le caractère sacré de la vie humaine contre le caractère sacré de la terre, et ils utilisent le sang humain pour marquer le territoire.

Ils disent que tout a commencé dès 1948. Pour la première fois depuis l’époque du Josué biblique, les Juifs ont commis des actes méprisables, et le goût prononcé du pouvoir qui a été exercé pour étendre les frontières de l’État leur a fait perdre leurs esprits. Il s’avère que le « comportement méprisable » est une drogue très grisante. Il paralyse la conscience, libère les instincts les plus bas et use les freins. Soudain, tout est permis et tout est casher, car tout est au nom du ciel. Ce que c’est drôle. Faut-il s’étonner que les Judaïtes soient devenus féconds, se soient multipliés et est emplis le pays ?

En 1967, les freins étaient totalement usés et les Judaïques ont entamé leur courte marche vers le gouvernement, où ils se trouvent aujourd’hui. Ils ressemblent horriblement aux sectes des Zélotes et des Sicarii qui ont causé de terribles destructions aux Juifs d’Israël, et leur ont valu 2 000 ans d’exil. Des années de persécution et d’enrichissement, de souffrance et de gloire, de mort et de prospérité. Et c’est ce qui arrivera cette fois-ci aussi.

Mais en attendant, le monde entier et les Juifs qui y vivent devraient en être conscients : L’État d’Israël n’est pas un État juif, ni l’État des Juifs. Ce n’est que l’état judaïte de ses habitants judaites. Ne vous y trompez pas.

B. Michael

Paru dans Harretz le 23 février 2021.

https://www.haaretz.com/opinion/.premium-the-state-of-the-judahites-1.9563966

merci à Louis, Sonia et Edgard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.