« Sœur outsider », par Audre Lorde

Audre Lorde était une poète, essayiste, enseignante et militante lesbienne Afro-Américaine. Le 18 février 2021, si elle était vivante, Audre Lorde aurait 87 ans !

Le poème « Sœur outsider » fait partie du livre La licorne noire [The Black Unicorn] d’Audre Lorde, publié en 1978 aux États-Unis. Lorde y parle de l’expérience et de la lutte des femmes noires pour la vie, à travers des éléments qui symbolisent la relation avec le monde, les croyances, la nature et avec les autres femmes. Cette relation s’élargit lorsque les femmes brisent le silence et la peur et transforment la solitude en force et en apprentissage.

Le poème « Sœur outsider » porte le même nom de son puissant livre d’essais publié en 1984. La coïncidence du titre est un autre exemple de la façon dont ses poèmes s’inscrivent dans les angoisses et les propositions politiques articulées dans ses essais, et vice versa. Dans le livre, Lorde propose un regard féministe et antiraciste sur l’écriture de la poésie, la pédagogie, la sexualité et les stratégies de résistance des femmes noires. Selon elle, « les horizons les plus lointains de nos espoirs et de nos peurs sont pavés par nos poèmes, sculptés dans les rochers qui sont nos expériences quotidiennes ».

Sœur outsider
Nous sommes nés dans une pauvre époque
sans jamais toucher
la faim l’une de l’autre
jamais
partageant nos croûtes
de peur
du pain transformé en ennemi.

Maintenant nous élevons nos enfants
à l’égard d’eux-mêmes
et à l’égard des autres.

Maintenant tu as fait la solitude
sacré et utile
et non plus nécessaire
maintenant
ta lumière rayonne
mais je veux que tu
saches
que ton obscurité est aussi
fertile
et surmonte la peur.

(1) Outsider est un mot anglais qui désigne la personne qui est « en dehors/à l’écart ». Audre Lorde utilise le terme pour exprimer la condition des femmes noires « dont l’expérience et la tradition sont trop ‘étrangères’ pour être comprises ».

(2) L’extrait est tiré de l’essai « La poésie n’est pas un luxe », qui fait partie du livre Sœur outsider.

Le poème a été traduit du portugais par Andréia Manfrin Alves.

https://capiremov.org/fr/culture-fr/soeur-outsider-par-audre-lorde/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.