Des enregistrements en 2017 (6)

Des disques et des musiques récentes. Prendre le temps de s’arrêter, d’écouter des albums. S’éloigner des critères privilégiés par des commerçants, rarement disquaires, ou des productions des majors…

De multiples éditeurs nous permettent d’écouter des musiques et non de la programmation « profitable ». Quelques disques enregistrés, ici en 2017, au hasard des écoutes.

Voir aussi des-enregistrements-en-2017/, des-enregistrements-en-2017-2/, des-enregistrements-en-2017-3/des-enregistrements-en-2017-4/, des-enregistrements-en-2017-5/

Comme une musique de chambre où dialoguent cordes et saxophone/clarinette/basson.

Hugues Mayot (saxophone, clarinette), Sophie Bernado (basson), Théo Ceccaldi (violon), Valentin Ceccaldi (violoncelle), Joachim Florent (contrebasse).

Les musicien·es proposent un parcours musical dont les rives semblent se situer dans une pluralité de temps, accentué, me semble-t-il, par le recours au basson.

Entre nostalgie rêveuse et chaude échappée…

CD Hugues Mayot : L’arbre rouge, enregistré en septembre 2017, BMC Records 2019


Une chanteuse Carolina Katún pour jouer avec les silences. Une voix dans l’espace. Je souligne particulièrement la présence des guitares de Pierre Perchaud. Les autres musiciens sont Nicolas Moreaux (contrebasse), Arthur Alard (batterie, percussions) et Bruce Wesseltoft (piano sur un morceau et accordéon sur un autre), Julien Pontvianne (saxophone ténor sur une chanson)

L’alliance subtile de la voix et des instruments…

Cd Carolina Katún – Teol : Al Silencio, enregistré en mai 2017, Jazzland Recordings 2018


Sous la direction du batteur Tom Rainey, cet ensemble propose des lectures ancrées dans le présent de standards. Il y a à la fois de la douceur et des ruptures dans ces appropriations. Outre le batteur, cet ensemble est composé de Drew Gress (contrebasse), Ralph Alessi (trompette), Ingrid Laubrock (saxophones), Kris Davis (piano). Je souligne les interventions du contrebassiste et du pianiste, les couleurs de la trompette, et une fois encore les saxophones d’Ingrid Laubrock, ici dans une veine plutôt mélodique…

Cd Tom Rainey Obbligato : Float Upstream, enregistré en janvier 2017, Intakt records


J’apprécie beaucoup l’univers d’Alexander Hawkins. Je fus néanmoins surpris à la première écoute, par le second morceau The Miracle, qui m’évoquait un je ne sais quoi. Il s’agit d’une composition de Jeanne Lee. J’ajoute un autre morceau Blasé (composé par Archie Shepp). Voici qui donne le ton pour un disque passionnant. Elaine Mitchener (voix), Alexander Hawkins (piano), Neil Charles (contrebasse), Stephen Davis (batterie, percussions), nous offrent un moment musical où chacun·e peut développer ses propres qualités. Une voix, un pianiste, une contrebasse sous l’oreille vigilante du batteur. De multiples sous-entendus et un équilibre mélodies/improvisions remarquable.

Cd Alexander Hawkins – Elaine Mitchener Quartet, enregistré en avril 2017, Intakt


J’ai toujours une appréhension avant d’écouter un « summit ». La rencontre de grands musiciens ne garantit pas la beauté de leur conversation. Mais ces trois là savent s’écouter et se répondre, d’autant qu’ils sont plus qu’épaulés par une section rythmique de grande facture.

Joe Lovano (saxophone ténor), Greg Osby (saxophone alto), Dave Liebman (saxophone soprano), Billy Hart (batterie), Phil Markowitz (piano), Cecil McBee (contrebasse). Laissez-vous aller…

Cd Street Talk : Saxophone Summit, enregistré en août é017, Enja 2019


De la beauté musicale…

Paolo Fresu (trompette, bugle), Bebo Ferra (guitare), Paolino Dalla Porta (contrebasse), Stefano Bagnoli (batterie).

Une trompette et une guitare dialoguent sous la vigilance discrète mais active d’une contrebasse et d’une batterie. Des couleurs, des douceurs. Un moment de bonheur à savourer aujourd’hui et demain…

Cd Paolo Fresu Devil Quartet : Carpe diem, enregistré en janvier 2017, Tŭk Music


Entre hier et aujourd’hui, les quatre musiciens – Yoann Loustalot (trompette, bugle), Francis Chesnel (piano), Frédéric Chiffoleau (contrebasse) et Christophe Marquet (batterie) – explorent quelques airs qu’ils refusent à l’oubli. Une musique d’un monde créolisé, entre nostalgie et espoir. Une trompette pour cette douce mélancolie qui nous saisit quelque fois le soir et que le soleil du matin gomme…

Cd Old and new songs, enregistré en 2017, Bruit Chic 2018

Didier Epsztajn

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.