L’usine de la Foulerie en grève


A l’usine de la Foulerie de Carignan, 116 ouvriers fabriquent des bagues de roulement brut. La plupart des ouvriers y gagnent un peu plus que le smic, récemment, plusieurs jeunes ouvriers ont d’ailleurs été embauchés pour un salaire de 1380 euros par mois, un niveau de rémunération faible compte tenu du fait qu’ils sont astreints à travailler de nuit une fois par mois. L’entreprise en question fait un chiffre d’affaire conséquent, elle bénéficie aussi d’aides gouvernementales substantielles, néanmoins le salaire réel des ouvriers de la Foulerie a peu augmenté depuis 2011.

Les ouvriers ont pourtant bien tenté d’alerter la direction lors d’une réunion ayant eu lieu le 27 janvier, ils ont notamment évoqué la dégradation de l’ambiance au sein de l’entreprise, mais rien ne semble pouvoir amener la direction à une remise en question. Certains ouvriers ont quitté l’entreprise faute d’y percevoir un salaire décent, d’autres sont excédés par les pratiques injustes de certains responsables du personnel.

C’est pourquoi, ce mardi 2 février, les ouvriers de la Foulerie se sont mis en grève pour demander une augmentation de salaire de 80 centimes d’euros sur le taux horaire net pour tous, entre autres. Ce mercredi 3 février, ils se sont rassemblés lors d’un piquet de grève de 11h à 17h, piquet où l’on pouvait compter 44 ouvriers de l’usine. Les représentants du personnel ont rencontré le directeur technique, mais malheureusement sans que cela débouche sur un véritable dialogue, la grève sera donc reconduite jusqu’à obtention d’une rémunération plus juste.

Christine

Contact grévistes : tdubois20@yahoo.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.