Le spectacle vivant en danger

Les festivals reprennent plus ou moins timidement. Le contexte périlleux, l’absence de déplacements obligent à des choix drastiques. Les grands rassemblements sont interdits qui obèrent leur rentabilité. La COVID19 pourrait-elle permettre que la culture opère la rupture avec la marchandisation qui sévit depuis, au moins, 40 ans. Qu’elle se considère comme un service public et pas une machine à faire du fric. L’Etat devrait prendre en charge ces secteurs pour les faire sortir de la logique du marché.

Les échanges au point mort obligent les festivals de jazz à, comme le disait Mao, ne compter que sur nos propres forces. Les vedettes américaines sont bloquées dans leur propre pays, Ils font donc appel principalement à des musicien.ne.s vivant sur le territoire européen.

L’Institut du Monde Arabe (IMA) pour le 5e tome de ses « Arabofolies », « Soulèvements », s’est vu obligé de supprimer des spectacles et de remplacer une soirée dansante par une soirée assise. Il envisage déjà sa 6e édition… « Les villes et musiques du monde », festival de la Seine Saint Denis, a choisi, ironie du sort, de faire référence à la « Douce France », une manière de renouer les liens avec le passé, avec Trenet notamment, et se lancer dans un melting pot de toutes les musiques qui sont les nôtres. Une offre alléchante. Pourra-t-on bouger à 1 mètre cinquante de distanciation physique ?

Ces arbres ne doivent pas cacher la forêt. Tous les spectacles vivants connaissent un ralentissement sensible. Les Musées enregistrent des pertes fabuleuses. Des restructurations sont dans l’air, avec des possibles fermetures. Comme à l’accoutumée, Le risque se déplace sur les salarié.e.s, surtout en CDD, qui pourraient perdre leur emploi. Les intermittent.e.s ont du mal à « boucler » leur nombre d’heures nécessaires pour avoir droit au chômage, même si le gouvernement a décidé de proroger leurs droits. Qu’en est-il pour nouveaux arrivés ?

La pandémie oblige à changer de paradigme. Elle provoque un appel à développer le non-marchand !

Nicolas Béniès

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.