Défendre les Prisonniers politiques catalans

Le Collectif pour la libération des prisonniers politiques catalans, manifeste son rejet de l’inhabilitation et destitution du Président de la Generalitat de Catalogne, démocratiquement élu il y a deux ans, Mr QUIM TORRA, par le Tribunal Suprême espagnol. 

Le motif en est qu’il a exercé son droit d’expression en faisant poser sur le fronton de la Generalitat une pancarte se limitant à demander la « Liberté pour les prisonniers politiques catalans ».En effet comme on le sait, 9 élus et responsables catalans sont emprisonnés condamnés à de lourdes peines de prison pour avoir permis au peuple catalan de voter pour décider de son sort il y a maintenant 3 ans, lors du référendum du 1er octobre 2017.

Cette sentence contre le Président de la Generalitat élu, est une attaque directe de la part d’un pouvoir judiciaire partial et partisan contre des institutions démocratiques du peuple catalan, une attaque à la démocratie, au libre exercice des droits démocratiques fondamentaux. 

Cette atteinte antidémocratique concerne non seulement le peuple catalan mais tous les peuples du Royaume d’Espagne. A l’heure où les conséquences d’une grave crise sanitaire et sociale manifeste ses effets destructeurs, le contraste judiciaire est énorme avec le sort réservé à l’ex roi Juan Carlos 1er, qui peut s’enfuir sous la protection publique, et que l’on refuse de poursuivre alors qu’éclate au grand jour sa corruption systémique, ainsi que celui qui est réservé aux responsables financiers récemment acquittés alors qu’ils sont totalement engagés dans l’énorme fraude financière, l’affaire Bankia.

Nous ne pouvons qu’être profondément blessés par une telle partialité et une telle injustice. A l’ heure où nous constatons des dérives répressives et autoritaires dans de nombreux pays d’Europe et où la France par exemple, est l’objet d’un rapport d’Amnesty International dénonçant des atteintes au droit de manifestation, nous ne pouvons accepter la banalisation et l’accoutumance à la normalité antidémocratique.

Nous voulons manifester toute notre solidarité avec le Président QUIM TORRA et avec le peuple de Catalogne, en dénonçant cette nouvelle agression, en défendant la revendication de la LIBERTE d’EXPRESSION, la LIBERTE pour les PRISONNIERS POLITIQUES CATALANS, le libre exercice des droits démocratiques comme celui de voter pour décider de son futur :

L’AUTODERMINATION n’est pas un DELIT, c’est un DROIT !

Mercredi 30 septembre 2020 

Le Collectif pour la libération des prisonniers politiques catalans

Pétition : Défendre les Prisonniers politiques catalans

https://www.change.org/p/s-excel-monsieur-ramon-de-miguel-egea-ambassadeur-d-espagne-en-france-pour-la-libération-des-prisonniers-politiques-catalans/u/24386077

3 réponses à “Défendre les Prisonniers politiques catalans

  1. Dans un pays comme l’Espagne. Comment est ce que on peut emprisonner des hommes politiques ?

  2. Merci Didier
    Abrazo Jean

  3. daniella bettenfeld

    le nouveau roi n’est pas mieux que son père c’est le nouveaux franco, on le voit avec l’ancien roi juan carlos, qui a pu partir avec la complicité de son fils et de ceux qui détiennent le pouvoir et l’argent, que des corrompus, voila le véritable visage du fascisme, décidément rien à changé !!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.