19 septembre – 17 octobre : Marche nationale des Sans-Papiers

A l’appel de 15 collectifs de Sans-Papiers, de la Marche des Solidarités, des Etats Généraux des Migrations et de plus de 120 organisations, des Sans-Papiers marcheront à partir du 19 septembre des quatre coins du pays pour atteindre Paris en une grande manifestation le samedi 17 octobre.

Acte 1 : Le 30 mai des milliers de Sans-Papiers et de soutiens ont bravé l’interdiction de manifester à Paris et dans plusieurs autres villes.

Dans les jours et les semaines qui ont suivi des dizaines de milliers de personnes ont manifesté contre le racisme et les violences policières.

Acte 2 : Le 20 juin des dizaines de milliers de Sans-Papiers et soutiens ont manifesté à Paris, Marseille, Lyon, Lille, Rennes, Montpellier, Strasbourg et dans de nombreuses autres villes.

Mais Macron n’a eu aucun mot pour les « premierEs de corvée », aucun mot pour les Sans-Papiers, exploitéEs dans les pires des conditions ou perdant leur emploi sans chômage partiel, retenuEs dans les CRA, vivant à la rue ou dans des hébergements souvent précaires et insalubres. Aucun mot pour les jeunes migrantEs isoléEs. Il n’a eu aucun mot contre le racisme, aucun mot pour les victimes des violences policières.

Nous disons qu’une société qui refuse l’égalité des droits aux prétextes de la nationalité, l’origine, la couleur de peau sera de plus en plus gangrénée par le racisme et les violences d’Etat.

Nous disons qu’une société qui accepte l’inégalité des droits, la surexploitation, la répression, l’enfermement, l’expulsion des Sans-Papiers au nom de la crise, sera désarmée face à toutes les attaques sociales.

Alors nous organisons l’Acte 3 des Sans-Papiers.

En septembre des Sans-Papiers et des soutiens partiront de Marseille, de Rennes, de Toulouse, de Lille, de Strasbourg, Montpellier, Bayonne, Grenoble, Le Havre… de tous nos quartiers, de toutes nos communes et traverseront le pays.

Ces marches convergeront le 17 octobre à Paris pour aller vers l’Elysée.

Parce qu’il s’agit de liberté et de solidarité, nous manifesterons le 17 octobre en hommage à toutes les victimes du colonialisme, du racisme et des violences de la police, en hommage à toutes les victimes des politiques anti-migratoires et des contrôles au faciès. 

Parce qu’il s’agit tout simplement d’égalité nous manifesterons pour imposer enfin la régularisation de touTes les Sans-Papiers, la fermeture des centres de rétention et le logement pour touTEs.

Premiers signataires :

CISPM, CSP 13, CSP 59, CSP 75, CSP92, CSP Alsace, CSP Montreuil, CSP Paris 20, Collectif de Sans-Papiers de Rouen, Collectif des Immigrants en France, Collectif Pour l’Avenir des Foyers, Collectif Schaeffer d’Aubervilliers, CTSP Vitry, Droits Devant !!, Ensemble Pour Notre Régularisation Sans Exceptions,

La Marche des Solidarités et les Etats Généraux des Migrations,

20ème Solidaire avec tou.te.s les migrant.e.s, 2MSG, ADTF, Ah Bienvenue Clandestins !, Allamma internationale, Alternatiba ANV Rhône, Alternatiba Rouen, AMF, Assemblée locale des EGM de Cahors, ASIAD, ASMIE, ASTI de Petit-Quevilly, ASTI de Romans sur Isère, ASTI de Valence, Association Talawassi, ATMF, ATTAC France, ATTAC Moselle, Autremonde, Bangladesh Community in France, BDS France Marseille, CDDLE de Besançon, Cercle 49, CGT AHS Franche-Comté, Chemins Pluriels, CNT, CNT-FTE, CNT SO, Collectif 343 racis.ée.s, Collectif Chabatz d’entrar de la Haute-Vienne, Collectif des écoles de Marseille, Collectif des Sorins de Motreuil, Collectif de soutien de l’EHESS aux sans-papiers et aux migrant-es , Collectif Intersquats Exilé.e.s Lyon et Environs, Collectif Justice et Libertés du Bas-Rhin, Collectif Loire « Pour que personne ne dorme à la rue », Collectif Migrants Comminges (31), Collectif Réfugiés du Vaucluse, Collectif Solmiré (Solidarité Migrants-Réfugiés) de Besançon, Collectif Solidarité Migrants 01, Collectif Toulouse Anti CRA, Comité Génération.s Immigration, Confluences, CRI, CRLDHT, DAL, Décoloniser les arts, DIEL, DNSI 67, DNSI 86, EELV Paris 18, EVTC, Extinction Rébellion Montreuil, Extinction Rébellion PEPPS, FASTI, Faux-Solidaires, FETAF, Filles et Fils de la République, FTCR, Genepi, Identité Plurielle, KOLONE, La Cimade, La Mule Du Pape, LDH Montpellier, Le paria, Les Voisins Solidaires de Versailles, LFI 35, MAN, MDP, Montreuil Rebelle, Mouvement Utopia, MRAP Montpellier, Nayan France Association of Child éducation Bangladesh, Nouvelle Jungle Lille, NPA, OCML-VP, Parti des travailleurs (Tunisie) section France, PEPS, PIR, Réfugiés Bienvenue Nîmes, REMCC, RESF Bassin minier 71, RESF 82, Réseau Féministe « Ruptures », Sang pour Sans, Section syndicale CGT Société de Restauration du Musée du Louvre, SNPES-PJJ/FSU, Solidaires 13, SUD Culture Solidaires, SUD Education 92, SUD Education 93, Tous Migrants, UCL, UJFP, UJFP Lyon, Union syndicale Solidaires, United Migrants, Un Toit c’est Un Droit, UTAC, VISA, Voies Libres Drôme, ZSP18,

2 réponses à “19 septembre – 17 octobre : Marche nationale des Sans-Papiers

  1. La Convergence des appels pour la Régularisation et la fin de la précarité administrative
    soutient l’Acte 3 des Sans Papiers

    A la suite des différentes tribunes publiées en avril et mai 2020 demandant la régularisation inconditionnelle et pérenne des sans-papiers ainsi que la fin des titres de séjour précaires, leurs initiateurs ont décidé de s’unir sous le nom de « Convergence des Appels »*, afin de mener une campagne nationale de régularisation pour l’égalité des droits de toutes et tous.

    Après la journée de lancement de la campagne nationale du 30 mai, la journée de mobilisations virtuelles du 13 juin et le soutien aux mobilisations de la journée des réfugié·e·s du 20 juin, la Convergence des Appels apporte son soutien à l’Acte 3 organisé par la Marche des Solidarités, soit plusieurs marches débutant partout en France et se rejoignant à Paris le 17 octobre 2020.

    La Convergence des Appels soutient à travers cette initiative la revendication de la régularisation inconditionnelle et pérenne des personnes sans papiers, et propose dans le respect strict des règles sanitaires en vigueur, de se joindre à ces différentes marches pour défendre l’égalité des droits pour toutes et tous.

    * La Convergence des Appels pour la régularisation et la fin de la précarité administrative se compose de l’ANVITA (Association Nationale des Villes et Territoires Accueillants), du CIELE (Collectif InterSquats des Exilé·e·s Lyon et Environs), du Collectif Interorga de Rennes, des EGM (États Généraux des Migrations), de la Marche des Solidarités, de Modus Operandi et de RUSF38 (Réseau Universitaire Sans Frontière 38).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.