ABCDaire nécessairement partiel (2)

Essayer de faire partager des émotions ressenties lors des (ré)écoutes. En ABCDaire nécessairement partiel et incomplet.

Déambulations dans quelques œuvres et interprétations, en profane…

Une invitation à écouter et partager ces versions ou d’autres que vous ne manquerez pas de signaler…

Lire aussi ABCDaire : abcdaire-necessaire-partiel/

B : Bach – Carl Philipp Emanuel

Des symphonies, des concertos et d’autres pièces où le violoncelle tient une belle place. Le dynamisme de l’orchestre, la virtuosité maitrisée des instruments, la beauté du violoncelle d’Ophelie Gaillard font de ces albums un moment privilégié d’écoute…

Double Cd Ophelie Gaillard – Pulcinella Orchestra, enregistré en septembre 2013 et septembre 2015, Little Tribeca


B : Bartok

Un format peu habituel, un ancrage dans les chansons paysannes principalement d’Europe centrale. Des petites compositions pour deux violons, interprétées par André Gertler et Joseph Suk.

Cd Béla Bartok : 44 duos pour violons, Supraphon


B : Britten

Ce disque me hante, en particulier la Sérénade pour ténor, cor et cordes. Un mélange probablement d’émotions anciennes et renouvelées, de traces d’un désir amoureux, du timbre particulier de Peter Pears et du cor de Barry Tuckwell.

Les deux autres compositions sont toutes aussi admirables. Un disque que l’on ne quitte pas…

Cd Benjamin Britten : Sérénade, les Illuminations, Nocturne, Decca Records 1986


C: Cage

Je connais une partie du travail de la contrebassiste Joëlle Léandre, jazz et improvisations. Je découvre avec beaucoup de retard un autre versant de son talent. L’album est composé de quatre pièces de John Cage : The Wonderful Widow of Eigteen Springs (version pour voix et contrebasse – comme instrument de percussion) ; Ryoanji (version pour contrebasse et voix avec percussions) ; A Flower (version pour voix et contrebasse) ; 59 ½ (pour instrument à cordes.

Joëlle Léandre (contrebasse et voix), Ninh Lê Quan (percussions).

J’ai été bouleversé par la pièce de plus de vingt minutes qu’est Ryoanji, son rythme et ses silences, la progression sonore…

Le disque se termine par une pièce de Joëlle Léandre : Hommage à J

Cd John Cage : Ryoanji, enregistré en mai et juillet 1995, Montaigne


G : Ginastera

Des chansons, canciones, populaires ou non, Las Horas de une estancia, une sonate pour violoncelle et piano, interprétées par Maya Villanueva (soprano), Patrick Langot (violoncelle) et Romain David (piano).

Pour découvrir un compositeur du XXème siècle imprégné des musicalités argentines.

Le disque se termine par une pièce de Gabriel Sivak, Tres instantes oniricos, pour soprano, violoncelle et piano.

Cd Alberto Ginastera : Oeuvres pour voix et piano, pour violoncelle et piano, enregistré en 2016, Klarthe


G : Grabbe

La combinaison de voix humaines fait sens et émotion. Ici The Consort of Musicke dirigé par Anthony Rooley.

Les chanteurs et chanteuses sont Emma Kirby (soprano), Tessa Bonner (soprano), Mary Nichol (alto),Andrew King (ténor), Rufus Müller (ténor), Richard Wistreich (basse).

Je ne sais ce qui animait le compositeur en ce XVIIe siècle. L’écoute aujourd’hui rend compte du temps et d’éléments sonores qui perdurent aujourd’hui…

Cd Johann Grabbe : Il Primo Libro de Madrigali, enregistré en juin 1985, MDG


G : Guastavino

Des mélodies pour piano ou piano et clarinette. Des transcriptions/inventions puisant dans la musique populaire et magnifiées par une sobre instrumentation. Sans oublier la magie des sonorités de la clarinette de Florent Héau et la puissance romanesque du piano de Marcela Roggeri.

Un compositeur à découvrir…

Cd Carlos Guastavino : Melodias Argentinas,Transat 2010


M : Marimba

Des œuvres de Guillo Espel, Eric Sammut, Marco Pereira, Grigoras Dinicu, Oriol Cruixent, Keibo Abe, Vivi Vassilena, Lucas Campara Diniz.

Un disque consacré aux percussions et plus particulièrement au marimba.

Vivi Vassileva (marimba, vibraphone, percussions) en solo ou en quintet [Maruan Sakas (piano), Thomas Ganzenmüller (contrebasse), Maxime Pidoux (batterie, cajon), Daniel Martinez (congas, bongos percussions)], Lucas Campara Diniz (guitare)

« Je veux raconter des histoires avec la musique – avec de la musique classique, faite d’harmonies et de mélodies séduisantes, avec des œuvres auxquelles je suis personnellement attachée ».

A découvrir, ivresse assurée…

Cd Vivi Vassileva : Singin’Rhythm, enregistré e décembre 2017, Alpha


P comme Piazzolla

Le violoniste Gidon Kremer a consacré plusieurs disques au compositeur Astor Piazzolla, dont un très bel enregistrement au Tango Opera Maria de Buenos Aires. Il nous propose avec ses comparses ici trois adaptations : Tango Ballet, Concierto del Angel, Tres piezas para Orquestra de Camara.

Faut-il encore le souligner, nous ne sommes pas ici du coté du folklore mais bien d’un des grands compositeurs du XXème siècle siècle

Cd Gidon Kremer, Astor Quartet, Kremer ata Baltica : Tango Ballet, enregistré en février et avril 1998, Teldec


R comme rencontre

Un disque trouvé par hasard. Je ne connaissais aucune des pièces présentées, au moins sous ce format. Des lieder de Felix Mendelsson Bartholdy, de Fanny Mendelssohn-Hensel, de Robert Schuman, de Johannes Brahms, d’Antonin Dvorak.

Un pianiste Malcolm Martineau et deux superbes voix : Barbara Bonney (soprano) et Angelika Kirchschlager (mezzo-soprano). Les timbres des chanteuses et leur complicité m’ont immédiatement conquis. Un rare bonheur musical. Un cd qui semble malheureusement peu disponible et dont quelques propriétaires en profite pour faire de la surenchère lucrative.

Une réédition à prix économique s’impose.

Cd Angelika Kirchschlager – Barbara Bonney : First Encounter, enregistré en aout-novembre 2003, Sony 2004


S : Shostakovitch

Il y a dans les œuvres ici interprétées, un mélange d’ironie, de noirceur et de force expressive. Par certains cotés, cette musique, me fait penser aux films de Billy Wilder, l’ironie contre la censure, le presque caché et le suggéré. Pourtant les couleurs et les expressions contredisent cet aspect. La force et les flammes balayent une certaine joie de vivre.

Le ressenti varie suivant l’humeur, une lecture tantôt du coté du soleil de la vie tantôt du coté des contraintes à affronter…

Concerto pour piano n°2 op. 102

Sonate pour violon et piano op. 134

Concerto pour piano, trompette et orchestre à cordes op. 35

Alexander Melkinov (piano), Isabelle Faust (violon), Jeroen Berwaertes (trompette).

Cd Dimitri Shostakovitch : Piano concertos, Sonate pour violon et piano, Mahler Chamber Orchestra, Direction Teodor Currentzis, Harmonia Mundi 2011


V : Veress

Un trio pour cordes interprété par Vilde Frang (violon), Lawrence Power (alto) et Nicolas Altstaeedt (violoncelle). Une occasion d’écouter un compositeur relativement peu enregistré. Je rappelle le cd enregistré par le Camerata Bern et le London Voices sous la direction de Heinz Holliger chez ECM

Le trio est complété du Quintet avec piano de Bela Bartok

Cd Sandor Veress, Bartok, enregistré en juillet 2017 et aout 2018, Alpha

Didier Epsztajn

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.