Pour la libération immédiate de Mahmoud Nawajaa

Mahmoud Nawajaa, le Coordinateur général du comité national palestinien de BDS (BNC), a été arrêté près de Ramallah le mercredi 29 juillet à 3h30 du matin. De nombreux soldats israéliens ont envahi son domicile et, en présence de sa femme et de ses enfants, l’ont menotté, lui ont mis un bandeau sur les yeux et l’ont embarqué pour une destination inconnue, emportant avec eux le matériel informatique trouvé sur place. L’AURDIP condamne avec la plus grande fermeté cette nouvelle atteinte au droit perpétrée par une armée d’occupation et demande au gouvernement français de faire son devoir, c’est-à-dire de faire respecter le droit international, au besoin en prenant des sanctions contre Israël.

Faut-il rappeler qu’à l’inverse de ces pratiques illégales et violentes, le BDS est un mouvement non-violent, dont la légalité a été reconnue à de multiples reprises dans tous les pays où elle a été attaquée, la dernière décision en ce sens étant celle de la Cour Européenne des Droits de l’Homme, prise à l’unanimité des juges ? Quel autre moyen les Palestiniens ont-ils de lutter contre une occupation militaire qui bafoue depuis un demi-siècle toutes les conventions internationales et les résolutions de l’ONU ?

Alors que la Cour Pénale Internationale se prépare à ouvrir une enquête sur les crimes de guerre commis par Israël contre les Palestiniens, cet État continue de bafouer impunément le droit international en arrêtant des femmes et des hommes œuvrant pacifiquement, à visage découvert, pour la justice et pour la paix. L’arrestation de Mahmoud Nawajaa laisse présager une offensive d’envergure du gouvernement israélien contre la CPI et, plus généralement, contre toutes les voix en faveur du droit international qui, en Israël et dans les Territoires Occupés, ne se sont pas encore tues.

La société civile ne doit pas céder à l’intimidation : si elles sont moins « spectaculaires » que les bombardements d’écoles et d’hôpitaux, ces arrestations arbitraires de militants politiques font partie de la même guerre criminelle menée contre le peuple palestinien. De l’une comme des autres, Israël devra rendre compte.

Association des Universitaires pour le Respect du Droit International en Palestine (AURDIP)

https://www.aurdip.org/pour-la-liberation-immediate-de.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.