Hier pour aujourd’hui, les années 90 – 4

La musique et les disques survivent heureusement aux « contraintes » des surfaces spécialisées ou non, plus ou moins disquaires, mais plus attentives aux coûts financiers, à la vitesse de rotation et au niveau de leurs stocks qu’aux rythmes de diffusion de la musique. Sans oublier la mise en avant des productions des majors au détriment des multiples éditeurs qui nous permettent d’écouter des musiques et non de la programmation « profitable ».

Quelques disques enregistrés dans les années 90, au hasard de ré-écoutes récentes.

Lire aussi : des-enregistrements-en-1991/, des-enregistrements-en-1995/, des-enregistrements-en-1994/, des-enregistrements-en-1993/, des-enregistrements-en-1992/, des-enregistrements-en-1999/, des-enregistrements-en-1997/, hier-pour-aujourdhui-les-annees-90/, hier-pour-aujourdhui-les-annees-90-2/hier-pour-aujourdhui-les-annees-90-3/

Sauf erreur, peu de disques du tromboniste Roswell Rudd sont aujourd’hui disponibles. Profitons donc de cet ensemble ou le tromboniste est entouré d’Allen Lowe (saxophoniste ténor), Randy Sandke (trompette),Ben Goldberg (clarinette et clarinette basse), Andy Shapiro (piano, synthétiseur), Jeff Fuller (contrebasse), Ray Kaczynski (batterie).

Woyzeck et Georg Büchner (1813-1837), nous sommes ici dans un autre univers que celui d’Alban Berg. Une autre forme de modernité que certain·es ont bien tord de dédaigner.

Cd Allen Lowe . Roswell Rudd : Woyzeck’s Death, enregistré en mai 1994, Enja 1995


Du solide et du très agréable. David Murray (saxophone ténor), John Hicks (piano), Ray Drummond (contrebasse), Idris Muhammad (batterie) et sur deux morceaux, Brandford Marsalis (saxophone ténor).

De beaux soli et les sonorités du ténor…

Cd David Murray Quartet + 1 : Fast Life, enregistré en octobre 1991, DIUW 1992



Des miniatures et une dimension chambriste assumée pour ce sextet aux cuivres étincelants.

Thomas Dürst (contrebasse), Hans Feigenwinter (piano), Glenn Ferris (trombone), Bréatrice Graf (batterie), Tom Varner (cor d’harmonie) et Peter Schärli (trompette, bugle).

Une des multiples facette des musiques actuelles.

Cd Peter Scharli Special Sextet : Blues for the Beast, enregistré en décembre 1995, Enja Recors 1997


Des ballades certes, mais les structures construites troublent les linéarités et permettent aux musiciens des décalages, des ruptures, des écarts mélodiques ou solistes. Oliver Lake (saxophones alto et soprano), John Hicks (piano), Reggie Workman (contrebasse) et Pheeroan ak Laff (batterie).

Des modulations de la révolution free au cœur des mélodies…

Cd Oliver Lake : Again And Again, enregistré en avril 1991, Gramavision


Peinture et musique

Flavio Boltro (trompette, bugle), Stefano di Battista (saxophones soprano et alto), Giovanni Mirabassi (piano), Giovanni Licata (contrebasse), Andrea Michelutti (batterie).

Un collectif ensoleillé pour des ballades et la construction joyeuse d’espaces et de petites histoires…

Cd Giovanni Licata « petite Italie » Quintet : « …L’art d’aimer… », enregistré en mars 1998, Hots cats music


Travellin’in Soul-Time

Mal Waldron au piano, en duo avec la chanteuse Jeanne Lee, en trio avec le flutiste Toru Tenda.

Un disque rare tant par sa densité musicale que par sa disponibilité (les prix sur internet relève de la folie mercantile).

Le travail du pianiste, les dialogues tant avec la voix qu’avec la flute n’en laissera que peu indifférent·e. Un des disques magiques que l’on (re)découvre à chaque écoute…

Une réédition s’impose.

Cd Mal Waldron, Jeanne Lee, Toru Tenda : Live from Tokyo, Nagasaki and Kobuchizawa, enregistré en aout 1995, BVHAAST


George Gershwin Songbook

En premier lieu un pianiste respectueux de l’esprit, un accompagnateur à l’écoute, un musicien maniant les silences et les changements d’ambiance. Une restitution au travail.

Ran Blake (piano), Ricky Ford (saxophone ténor), Steve Lacy (saxophone soprano). Les souffleurs ajoutent une dimension propre à la voix des mélodies, mais ici aux saxophones. Un songbook et un piano qui vous étreint…

Cd Ran Blake : That Certain Feeling (George Gershwin Songbook), enregistré en juillet 1990


Un premier disque en quartet. Kris Defoort (piano), Mark Turner (saxophone ténor), Nicolas Thys (contrebasse) Dré Pallemaerts (batterie). Quatre compositions entre ombre et lumière, des paysages sonores un peu étranges, le talent d’improvisateur du saxophoniste…

Le second disque est une bande son écrite pour un spectacle de danse. Une oscillation permanent entre musique contemporaine et jazz. De belles envolées lyriques et une instrumentation sortant de l’ordinaire. J’apprécie notamment la saveur du hautbois.

Kris Defoort (piano), Mark Turner (saxophone ténor), Jeroen Van Herzeele (saxophone ténor), Pierre Bernard (flutes), Emmanuelle Somer (hautbois), Jan Kuijken (violoncelle), Laurent Blondiau (trompette, bugle), Geoffroy de Masure (trombone), Michel Massot (tuba), Nicolas Thys (contrebasse et basse électrique), Dré Pallemaerts (batterie)

Pour découvrir le monde d’un pianiste compositeur.

Double cd Kris Defoort Quartet & Dreamtime : Passages, enregistré en 1997, Dewerf

Didier Epsztajn

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.