Nous exigeons le retrait de Gérald Darmanin et d’Éric Dupond-Moretti du gouvernement (plus autres articles)

3 ans après #Metoo, le gouvernement nous engage sur un chemin qui nous condamne à une marche à rebours. 

Bâtissez votre carrière sur l’acquittement des hommes accusés
de viol, vous serez ministre de la Justice !

Eric Dupond-Moretti est nommé ministre de la Justice. Affaire d’Outreau, affaire du Carlton, affaire Tron… celui que l’on surnommé « acquittator » est de tous les procès pour obtenir l’acquittement des hommes accusés du viol, des pédocriminels et des proxénètes. La culture du viol alimente sa plaidoirie, il accuse les victimes d’être consentantes. Niant les stratégies des violeurs, les mécanismes d’emprise et les rapports de pouvoir, il affirme « à 30 ans, on n’est plus une potiche incapable de dire non ». Contre la création du délit d’outrage sexiste, il déclare que « les femmes regrettent de ne plus être sifflées ». Pour lui, des hommes accusés de proxénétisme aggravé dans l’affaire Carlton sont « des copains qui s’offrent du bon temps ». Loin de reconnaître le vécu traumatique des violences sexistes et sexuelles, il vocifère à l’encontre des plaignantes de l’affaire Tron « moi, je vous sauterais à la gorge ». Dans l’affaire Outreau, lors du contre-interrogatoire des enfants victimes, il terrorise une enfant de 7 ans qui a uriné sur elle de peur. Suite au procès Outreau, c’est la parole des enfants victimes de viols pédocriminels qui est remise en cause plus largement, et les condamnations pour viol chutent de 40% en 10 ans. Aux associations féministes qui luttent pour l’égalité entre les femmes et les hommes (l’AVFT), il assène « vous préparez un curieux mode de vie aux générations futures » et il reprend à son compte les rances poncifs qui dénoncent « l’hystérisation du débat ». 

Soyez accusé de viol, vous serez 1er flic de France !

Gérald Darmanin est nommé ministre de l’Intérieur. Le 1er flic de France est accusé de viols, de harcèlement sexuel et d’abus de confiance. Le parquet a annoncé le 11 juin, souhaiter poursuivre les investigations ! L’affaire est en cours et l’accusé se retrouve en position d’avoir à orchestrer l’amélioration de l’accueil et l’accompagnement des femmes victimes de violences par les professionnel.le.s de police. L’impunité est totale. Même la série Black Mirror n’aurait pas imaginé une telle dystopie. 

Si les femmes ne peuvent avoir confiance ni en la police, ni en la justice, la société les renvoie au silence et les condamne à subir les violences masculines ! Cette société organise alors l’impunité des agresseurs.

Aujourd’hui, 1% des violeurs sont condamnés, 76% des plaintes pour viol sont classées sans suite, 82% des victimes de viol ont mal été accueillies lors du dépôt de plainte. Nous avons besoin d’un gouvernement irréprochable, qui montre l’exemple et indique la direction.

Les nominations des ministres de la Justice et de l’Intérieur démasquent le masculinisme de la classe politique dirigeante et le mépris envers la parole des victimes et les droits des femmes. La grande cause du quinquennat n’a jamais été plus insultée, méprisée et moquée.

Nous exigeons la démission de Darmanin et de Dupond-Moretti !

https://www.change.org/p/emmanuel-macron-nous-exigeons-le-retrait-de-gérald-darmanin-et-d-éric-dupond-moretti-du-gouvernement


Premieres signataires :

Céline Piques – porte-parole d’Osez le Féminisme !
Jocelyne Adriant – Mebtoul – Présidente de La CLEF
Bedriye Ayol – SkB
Marie-Noelle Bas – Chiennes de Garde
Flor Beltran – Las Rojas femmes latino-américaines
Helene Bidard – Elue PCF adjointe à la maire de Paris en charge de l’égalité Femmes Hommes et de la jeunesse
Adelaide Bon – Autrice et féministe
Danielle Bousquet – Ancienne présidente du Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes
Laurence  Cohen – Sénatrice communiste
Typhaine D – Artiste féministe
Jocelyne Fildard – Co presidente CQFD Lesbiennes Feministes
Sandrine Goldschmidt – Présidente de Festival Femmes en résistance
Mie Kohiyama – Présidente de l’association MoiAussiAmnesie
Marie Laguerre – Militante féministe
Stéphanie Lamy – Co-fondatrice du collectif Abandon de Famille – Tolérance Zéro!
Assemblée Féministe Toutes en Grève 31
Daniela Levy – Porte-parole d’Osez le Féminisme !
Nelly Martin – Marche Mondiale des Femmes France
On Arrête Toutes
Emmanuelle Piet – Présidente du CFCV (Collectif féministe contre le viol)
Mélissa Plaza – Championne de football
Lorraine Questiaux – Avocate et militante féministe
Raphaelle Remy-Leleu – Conseillère de Paris
Caroline Rebhi – Planning familial
Suzy Rojtman – Collectif National Droits des Femmes
Roselyne Rollier – Maison des Femmes Thérese Clerc de Montreuil
Sabine Salmon – Présidente nationale de Femmes solidaires
Muriel Salmona – Présidente de l’association Mémoire Traumatique et Victimologie
Judith Trinquart – Secrétaire générale Mémoire Traumatique et Victimologie
Shirley Wirden – Conseillère nationale PCF

https://www.change.org/p/emmanuel-macron-nous-exigeons-le-retrait-de-gérald-darmanin-et-d-éric-dupond-moretti-du-gouvernement



Dupont Moretti à la Justice, Darmanin à l’Intérieur !

MAIS C’EST QUOI ÇA ! ÇA VA PAS NON !

Rejoignons les mobilisations qui s’organisent, exigeons qu’ils s’en aillent, 

N’acceptons pas ce mépris de nos luttes, 

cet oubli de nos mobilisations énormes
des 23 novembre et 8 mars dernier !

Y’en a marre ! On ne se laissera pas faire !

MOBILISATIONS PARTOUT !


Communiqué de presse des Effronté-es

7 juillet 2020

Remaniement Castex :
Non à un énième gouvernement d’agresseurs et d’oppresseurs

La composition du gouvernement Castex a été révélée hier soir : au panel de nos (plus ou moins) nouveaux gouvernants figurent un homme accusé de violun défenseur des féminicides et des agressions sexuelles, et une cheffe d’entreprise capitaliste pour qui les hommes ne doivent pas se « sentir gênés ».

Gérald Darmanin est actuellement visé par des accusations de viol, harcèlement sexuel et abus de confiance suite à la plainte de Sophie Patterson-Spatz. Les faits remontent à 2009. Après un classement sans suite, le Cour de cassation a ordonné en novembre 2019 la réexamination par la Cour d’appel de la validité du non-lieu. En juin 2020, la Cour d’appel ordonne la reprise des investigations. Élément à charge : au cours de l’enquête préliminaire, aucune confrontation n’a eu lieu entre la plaignante et son violeur présumé. « Nous espérons avoir désormais une vraie information judiciaire, qui examinera sérieusement les éléments du dossier », ont commenté Elodie Tuaillon-Hibon et Marjolaine Vignola, les deux avocates de la plaignante. 

Une deuxième femme a porté plainte contre Gérald Darmanin pour abus de faiblesse. A l’instar de la première plaignante, elle témoigne de faveurs sexuelles exigées par Gérald Darmanin, ici en échange d’un logement alors que l’accusé était maire de Tourcoing. Cette plainte a été classée sans suite en 2018. 

Gérald Darmanin est aujourd’hui notre ministre de l’Intérieur. 

Si la présomption d’innocence nous empêche pour l’heure de le condamner clairement, nous soutenons les avocates dans leurs démarches et, aux plaignantes, nous répétons encore ce mot d’ordre : « nous vous croyons ». La présomption d’innocence ne doit pas permettre à un homme accusé de viol d’accéder à une fonction publique, quelle qu’elle soit. 

Eric Dupond-Moretti a, en tant qu’avocat, obtenu l’acquittement de plusieurs hommes accusés du meurtre de leur femme, l’acquittement de Georges Tron accusé de viols en réunion, ou encore la relaxation de Karim Benzema pour « sollicitation de prostituée mineure ». Au cours du procès Tron, Eric Dupond-Moretti s’est violemment attaqué aux deux plaignantes, aux associations féministes et aux femmes. Il se permet de juger les plaignantes « incohérentes », « manipulatrices », considère qu’elles « y vont pour le pécho » et avoue que lui-même « sauterait bien à la gorge » de certaines femmes trop revendicatrices. 

Toujours au sujet de l’affaire Georges Tron, Eric Dupond-Moretti commente : « Cette affaire commence avec DSK et se termine avec #MeToo. Que la parole de la femme se libère, c’est parfait. Mais le réceptacle de cette parole, ce n’est ni les médias ni les réseaux sociaux, ce doit être la justice. » Or les plaidoiries, positions et prises de paroles publiques d’Eric Dupond-Moretti sont bel et bien le visage de la justice française : agressive, misogyne, sexiste, et qui défend encore et encore le droit des hommes à disposer comme bon leur semble du corps des femmes. 

Eric Dupond-Moretti est aujourd’hui notre garde des Sceaux. 

Elisabeth Moreno est femme d’affaires et dirigeante de grandes entreprises. Dans un entretien accordé à Ionis Mag en 2018, elle détourne la lutte contre le sexisme en prenant la défense non pas des femmes, mais des hommes : « Je ne veux surtout pas que les hommes se sentent gênés, car ils auraient le sentiment qu’il n’y en a que pour les femmes ! Les blagues à la machine à café sont très importantes, car il ne faut pas qu’on se sente verrouillé et qu’on ne puisse plus s’exprimer. »

Dans la même interview, au sujet du climat sexiste du monde professionnel dans lequel elle baigne depuis le début de sa carrière, elle affirme : « En ai-je souffert ? Non, parce que je ne me suis jamais laissée faire. Je n’ai pas un caractère à baisser la tête et exécuter. » Pourtant, les seuls cas judiciaires impliquant Gérald Darmanin et Eric Dupond-Moretti nous confirment que oui, le sexisme systémique génère des souffrances répétées, et que non, les combattre n’est ni évident, ni facile. Par ailleurs, élever les femmes et les minorités sexuelles au rang de combattantes sans états d’âme (stéréotype dans lequel la société enferme les hommes) n’est pas la solution. 

Elisabeth Moreno est aujourd’hui notre ministre déléguée à l’Égalité femmes-hommes, à la diversité et à l’égalité des chances

Emmanuel Macron et Jean Castex se montrent à la fois responsables et complices d’un sexisme systémique et, par la nomination de ce gouvernement, exercent encore et toujours une autorité patriarcale, oppressive et aveugle. La nomination d’un homme accusé de viol et d’un masculiniste notoire, à deux ministères fondamentaux dans le parcours des victimes de violences sexistes et sexuelles, porte une symbolique extrêmement violente et inacceptable.

Nous réclamons la démission de Gérald Darmanin et d’Eric Dupond-Moretti

https://effrontees.wordpress.com/2020/07/07/12680/


Pour un gouvernement qui ne promeut ni racisme, ni culture du viol, ni LGBTQIA+phobies

https://www.change.org/p/pour-un-gouvernement-français-qui-ne-promeut-ni-la-misogynie-ni-la-culture-du-viol-ni-les-lgbtqia-phobies


Partout en France, et à l’étranger :

 -Ajaccio – vendredi 10/07 – tribunal de grande instance
-Amiens, 11/07, 15h
-Angers – vendredi 10/07 à 18h – préfecture (habillées en noir)
-Annecy – vendredi 10/07 à 18h – Palais de justice
-Arles – vendredi 10/07 à 18h – Mairie
-Barcelone – vendredi 10/07 à 18h – Consulat général de -France
-Bastia – vendredi 10/07 – palais de justice
-Berlin – vendredi 10/07 à 19h – ambassade de France
-Besançon – vendredi 10/07 à 18h Esplanades des Droits de l’homme
-Bordeaux, 10/07, 18h devant l’Hôtel de Ville
-Brest – vendredi 10/07 à 18h30 place de la liberté
-Bruxelles – vendredi 10/07, 18h – Ambassade de France
-Caen – 10/07 – 18h45 – place Gambetta
-Châteauroux, 14/07, 11h, place de la République
-Clermont-Ferrand – vendredi 10/07, 17h30 – Place de Jaude
-Cognac – vendredi 10/07 à 10h rue du 8 mai 1945
-Dijon – vendredi 10/07 à 19h – place de la Libération
-Grenoble – vendredi 10/07 – Palais de justice
-Havre – vendredi 10/07 à 17h30 – palais de justice (habillées en noir)
-La Rochelle – vendredi 10/07 à 18h Palais de justice
-Laval – vendredi 10/07 à 18h – place du 11 novembre
-Le Havre, 10/07, 17h30, devant le Palais de Justice
-Lille – vendredi 10/07 à 18h – Grand Place
-Limoges, 10/07, 18h, place d’Ainne devant le Palais de Justice
-Londres – vendredi 10/07, 13h – ambassade de France
-Lyon – vendredi 10/07 , 18h, Place de la Comédie
-Marseille – vendredi 10/07, 18h, devant le Palais de Justice
-Metz – 10/07 – 17h – devant le tribunal
-Montpellier – vendredi 10/07 à 18h – Place de la comédie
-Montréal – Consulat ce vendredi 10 juillet à 16h
-Nancy – vendredi 10/07 14h – place Stanislas
-Nantes – vendredi 10/07 18h Place Bouffay
-Nice – vendredi 10/07, 18h – Palais de justice
-Nîmes – vendredi 10/07 à 18h au palais de justice
-Orléans – vendredi 10/07 à 18h palais de justice
-Paris – vendredi 10/07 à 18h – Hôtel de ville
-Pau – vendredi 10/07 à 18h – Préfecture
-Périgueux (Dordogne), demain 16h45 Arbre de la Liberté puis mairie à 17h30.
-Poitiers 10/07, 18h, place Charles de Gaulle
-Rennes – la place de la mairie vendredi 10/07 à 18h
-Rodez – vendredi 10/07 – palais de justice
-Rouen – vendredi 10/07 18h – Palais de justice
-Saint-Etienne – vendredi 10/07 à 18h – Préfecture
-Saint-Nazaire – samedi à 14h – Hôtel de ville.
-Sidney – vendredi 10/07 à 10h Hyde Park
-Strasbourg – 13/07, (non-mixte), 18h – palais de justice
-Tel Aviv – vendredi 10/07 à 12h Ambassade
-Toulon – vendredi 10/07 – Palais 10h Palais de justice
-Toulouse – vendredi 10/07 à 12h – Palais de justice
-Tours, 10/07, Palais de Justice
-Valence – vendredi 10/07 à 18h – tribunal

Merci à @irenevrose et @jesuisoror pour le travail de recensement !


Une réponse à “Nous exigeons le retrait de Gérald Darmanin et d’Éric Dupond-Moretti du gouvernement (plus autres articles)

  1. Le remaniement de la honte
    Ce Vendredi 10 Juillet, des centaines de manifestant.es se sont rassemblé.es devant le parvis de l’Hôtel de Ville à Paris pour protester contre le remaniement ministériel. Suite à la nomination de Gérald Darmanin, accusé de viol et d’ Eric Dupond-Moretti, réputé pour sa pensée sexiste, le nouveau gouvernement s’illustre par son mépris.

    onze photos d’une manifestation
    https://blogs.mediapart.fr/911020/blog/110720/le-remaniement-de-la-honte

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.