Francois Tusques

Les titres des pièces ici interprétées sont significatives de l’univers de François Tusques, Gardez votre sang froid, Vérification d’identité !, Mon cœur est comme un bol de lait qui frissonne, par exemple.

Le quartet animé par le pianiste Fabien Robbe met en lumière la joie communicative des compositions. Un ensemble où chacun contribue à l’hommage : Eric Leroux (saxophone), Jérome Gloaguen (batterie), Tanguy Le Doré (contrebasse).

Le second cd permet d’entendre des extraits de concert de l’Intercommunal free dance music orchestra enregistrés en juillet 1984 au Théâtre Déjazet

Des instrumentistes et des voix pour un surprenant périple commençant par A propos du voyage de Carmen en Chine

Vous pourrez y entendre François Tusques, Carlos Andreù, Sam Ateba, Pablo Cueco, Danièle Dumas, Bruno Girard, Sylvain Kassp, Tanguy Le Doré, Jean-Louis Le Valegant, Noël McGhie, Mirtha Pozzi, Ramadolf.

Une invitation bienvenue à réécouter des disques et retrouver un poète musicien…

Double cd Robbe Gloaguen Quartet : Gardez votre sang froid & Théâtre Déjazet 1984, enregistré en février et avril 2019, MazetoSquare

Lire la note détaillée de Nicolas Béniès : Célébration du pianiste/compositeur François Tusques :

https://entreleslignesentrelesmots.blog/2020/05/24/celebration-du-pianiste-compositeur-francois-tusques/

Didier Epsztajn


Quelques disques du ou sur pianiste compositeur :

* Parcourons ensemble le jardin musical de la grande incertitude enjouée

Solo de clarinette basse (Denis Colin qui joue aussi de la clarinette en si bémol), solo de piano (François Tusques), voix d’Isabel Juanpera (autrice des textes), d’autres solos et d’autres dialogues. Bernard Viret (trompette et accessoires divers), Noël Mcghie (batterie et percussions), Danièle Dumas (saxophone soprano).

Musiques, danses, poésies. « mieux vaut mourir ivre que d’entendre chanter les grenouilles »

Cd François Tusques : Le jardin des délices, enregistré en octobre 1991 et en juin 1992, Adda 1992

https://entreleslignesentrelesmots.blog/2019/05/04/hier-pour-aujourdhui-les-annees-90-3/

* Le noyau d’une pomme, deux saxophonistes ténor, Alexandra Grimal et Sylvain Guérineau dans le monde fantasque d’un pianiste, François Tusques. Un chat qui pêche, des blues, Don Cherry, le Douanier Rousseau, des musiques entre « Sérénité » et « A tâtons ».

Cd La jungle du Douanier Rousseau, enregistré en février 2013, Improvising Beings 2014

https://entreleslignesentrelesmots.blog/2018/01/13/des-enregistrements-en-2013-5/

* Le souffle de la révolte et un piano d’une grande tendresse, des fleurs et Mao, Don Cherry, Lewis Carroll, Sunny, Archie, Clifford, le Théâtre du Chêne Noir, Colette Magny, Miche Le Bris…

C’était le temps des espoirs révolutionnaires. Reste un moment de piano…

Cd François Tusques : dazibao, enregistré en mai et septembre 1970, Futura et Marge 2009

https://entreleslignesentrelesmots.blog/2017/08/30/projections-un-piano-et-des-mondes-6/

* Un concert animé par François Tusques(piano), Mirtha Pozzi (n’tama, bombo, tamboril, percussions), Pablo Cueco (zarb, berimbao, cajon, quijada, percussions). Rythmes et chaleur. Voyages. « Brûle Brûle Brûle ». Des gestes à la parole musicale…

Cd François Tusques, Mirtha Pozzi, Pablo Cueco : Le fond de l’air, enregistré le 5 juillet 2014 chez Hélène Aziza, 19 rue Paul Fort Paris, Improvising beings 2014

https://entreleslignesentrelesmots.blog/2015/09/23/a-la-rencontre-4/

* Topolitologie

Un titre adéquat aux parcours, citations, piano bar, musique dite savante ou populaire, évocations politiques, collages…

Piano (François Tusques) et batterie (Noel NcGhie), piano ou batterie en solo, « Nous restons curieux et passionnés par la musique purement acoustique, et surtout il faut que ça bouge, il faut rester éveillés ».

Un disque souriant, en « Insouciance », et en « La canaille », ou/où « Tout est possible »… « Le Ton rouge » sans oublier « Le 13ème doigt de Bud Powel », le « Night in Tunisia » de Dizzy Gillepsie ou le « Together ness » de Don Cherry.

Une machine à laver le temps, comme le titre d’une illustration du livret.

Cd François Tusques – Noel NcGhie : Topolitologie, enregistré en avril 2010, Improvising beings 2010

https://entreleslignesentrelesmots.blog/2014/08/23/autres-dialogues-2/

* Si trois pièces sont dédiées, l’une à Duke Ellington « L’Héritage » l’autre à Don Cherry et Ed Blackwell« Patchwork » et la troisième à Bud Powell« A l’origine », il me semble que la leçon de Thelonious Monk n’est jamais très loin dans certaines hésitations, tâtonnements, brefs silences, bifurcations, au delà de réinventions comme « Friday The 13th » et « Gallop’s Gallop »

Entre mélancolie, espièglerie et insouciance. Toujours loin de l’ennui.

Intéressante présentation de David Faroult « les solos intempestifs de François Tusques »

2 Cd François Tusques : l’étang change (mais les poissons sont toujours là), improvising beings 2012

https://entreleslignesentrelesmots.blog/2013/12/27/projections-un-piano-et-des-mondes-2/

2 réponses à “Francois Tusques

  1. Ce n’est pas signé… « intéressante présentation de David Faroult » qui fut auteur chez Syllepse. Bonne soirée, Sylvain

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.