Concerts (17)

Certains concerts ont laissé des traces, dans l’imaginaire et sur des disques.

Heureusement, car la présence du public, la nature des salles et d’autres éléments, quelques fois plus contingents, font qu’il se passe quelque chose de plus, un peu au delà… Au hasard de ré-écoutes récentes.

Voir aussi : Concerts, Concerts (2), Concerts (3), Concerts (4), concerts-5/, concerts-6/, concerts-7/,concerts-8/, concerts-9/, concerts-10/, concerts-11/, concerts-12/, concerts-13/concerts-14/concerts-15/,concerts-16/

Une pianiste et des trompettes

Une bourrasque rythmique, une immense pianiste et des trompettes tonitruantes.

Mary Lou Williams (piano), Bobby Hackett (trompette), Dizzy Gillespie (trompette), George Duvivier (contrebasse) Grady Tate (batterie).

Alors que les musiciens de free réinventaient le jazz, certain·es avec grand talent poursuivaient une aventure plus ancienne.

Le disque est complété par deux morceaux d’un concert de février 1955 au Sportpalast de Berlin. Ici aussi deux trompettistes. Roy Eldridge (trompette), Dizzy Gillespie (trompette), Bill Harris (trombone), Flip Phillips (saxophone ténor), Oscar Peterson (piano), Herb Ellis (guitare), Ray Brown (contrebasse), Louie Bellson (batterie)

D’une pianiste à l’autre, d’un trompettiste à l’autres…

CD Mary Lou Williams & the Trumpet Giants, enregistré en janvier 1971, réédition Lone Hill Jazz


La liberté est le crime qui contient tous les crimes. C’est notre arme absolue

Un poème d’Edgar Allan Poe, To Helen, traduit par Stéphane Mallarmé, Stances à Hélène. Joelle Léandre (contrebasse) et Marc Ducret (guitare électrique). Le cris et les chants des cordes en quatre variations, Observation, Ponctuation, Vibration, Invocation. Des musiques qui outrepassent les bornes, mais n’est ce pas cela justement la liberté ?

Cd Joëlle Léandre – Marc Ducret : Chez Hélène, enregistré en mai 2018, Ayler records


Une ambiance survoltée, une grande complicité – particulièrement entre le saxophoniste et le tromboniste -, une rythmique hors du commun, quatre compositions aux noms énigmatiques du saxophoniste.

Anthony Braxton (saxophones soprano, alto, contrebasse ; flute, clarinette), Georges Lewis (trombone), Dave Holland (contrebasse), Barry Altschul (batterie, percussions).

Il y a ici une joie de jouer ensemble bien caractéristique de cette période…

Cd Anthony Braxton : Dortmund (Quartet) 1976, enregistré en octobre 1976, Hat Hut 1991


Deux éléments me plaisent particulièrement dans cet Hexaphone, les improvisations à plusieurs et la place donnée à la voix de la compositrice Katja Cruz. Je n’oublie pas le saxophone toujours surprenant d’Oliver Lake. Une jonction entre le passé et le présent, la vitalité de l’improvisation…

Katja Cruz (voix) ; Oliver Lake (saxophone alto) ; Patrick Dunst (saxophone alto, clarinette basse, flute alto, duduk) ; Andrea Massaria (guitare) ; Howard Curtis (batterie) ; Patrick Lechner (électronique, visuel)

Un disque complété par une partie dvd.

Cd Hexaphone, The Cosmology of Improvised music – Katja Cruz featuring Oliver Lake, enregistré en décembre 2012, Rudi Records 2013


Un trio très percussif. Aki Takase (piano), John Edwards (contrebasse), Tony Levin (batterie) et sur une pièce le saxophoniste alto John Tchicai.

Peu d’ensembles travaillent, me semble-t-il, dans cette voie. Un alliage entre musique contemporaine et jazz, des apparitions fantomatiques et une énergie enthousiasmante…

Cd Aki Takase : a week went by, enregistré en juin 2008, Psi records 2010


At the Pizza Express Jazz Club

Des mode renvoyant à Olivier Messian, mais assurément un quintet de jazz. Cédric Hanriot (piano), Jason Palmer (trompette), Donny McCaslin (saxophone ténor), Michael Janisch (contre basse et basse électrique), Clarence Penn (batterie). Un univers musical entre poésie et roman noir ou de science-fiction. Des musiciens en grande entente…

Cd Jason Palmer, Cédric Hanriot : City of Poets, enregistré en septembre 2014, Whirlwind 2016


At JFC Jazz Club, St-Petersbourg

Ce trio, François Carrier (saxophone alto), Alexey Lapin (piano), Michel Lambert (batterie) n’a pas oublié les leçons des années 60, la rage musicale pour bousculer les frontières, casser les codifications…

Il y a ici une force qui vous emporte hors des zones de confort. La musique dit et appelle à la liberté…

Pour rappel : The Russian Concerts, Volume 1, concerts-15/

Cd François Carrier, Michel Lambert, Alexey Lapin : All Out, enregistré en décembre 2010, FMRRecors 2011


Conversation à trois

Stephan Crump (contrebasse), Ingrid Laubrock (saxophones ténor et soprano), Cory Smythe (piano) construisent des espaces et des dissonances, des émotions et des tensions dans ces flux musicaux sous le signe de l’improvisation.

Les musicien·nes jouent sur les variations de tempo, les changements de dynamique, l’intensité des sonorités.

Je souligne, une fois encore, cette saxophoniste qui continue d’arpenter les chemins de la liberté…

Cd Stephan Crump – Ingrid Laubrock – Cory Smythe : Channels, enregistré en décembre 2017, Intakt 2019


At the Vancouver Jazz Festival

Quatre plages et un ensemble très équilibré. François Carrier (saxophone alto), Pierre Côté (contrebasse), Michel Lambert (batterie) et Bobo Stenson (piano) privilégient le plaisir d’être ensemble, la beauté instrumentale et les rythmes. Un concert attachant…

Cd Francois Carrier Trio +1 : Entrance 3, enregistré en juillet 2002, Ayler Records


Paris, Maison de l’ORTF

Si le pianiste Chick Corea abandonna cet espace musical pour d’autres rives, les autres approfondirent des hypothèses testées ici. Anthony Braxton (divers instruments à anche), David Holland (contrebasse, violoncelle), Barry Altschul (percussions).

Du quartet presque « traditionnel » à l’explosion sonore, du solo – Song For The Newborn de et par David Holland -, à une longue plage aux percussions, les différents morceaux fourmillent de tentatives et de bien des réussites. Le début de grandes aventures…

Double cd Circle Paris Concert, enregistré en février 1971, ECM 1972


Sous le même nom, l’orchestre connut des configurations différentes au cours des ans, des participant es variées. Ici, Charlie Haden (contrebasse) est entouré de Tom Harrell (trompette), Stanton Davis (trompette), Ken McIntyre (saxophone alto), Ernie Watts (saxophone ténor), Joe Lovano (saxophone ténor), Ray Anderson (trombone), Sharon Freman (cor d’harmonie), Joe Daley (tuba), Mick Goodrick (guitare), Geri Allen (piano), Paul Motian (batterie). Trois compositions du contrebassiste : La Pasionaria, Silence (une composition que j’apprécie énormément), Sandino et une adaptation de près de quarante minutes We Shall Overcome.

Les interventions des solistes sont remarquables et le discours collectif s’articule bien autour de la liberté, menacée ou exaltée. Une fiévreuse traversée nocturne guidée par un magicien…

Cd Charlie Haden – Liberation Music Orchestra : The Montreal Tapes, enregistré en juillet 1989, Verve 1999


Un album un peu à part dans la riche discographie du pianiste Dollar Brand (Abdullah Ibrahim). Les instants les plus intéressants me semblent les dialogues entre instrumentistes à deux ou à trois. Dollar Brand (piano, saxophone sopranino), Carlos Ward (flute, saxophone alto), Craig Harris (trombone), Alonzo Gardner (basse électrique), André Strobert (batterie). Je souligne les interventions à la flute, au trombone et à la basse…

Cd Dollar Brand At Montreux, enregistré en juillet 1980, Enja

Didier Epsztajn

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.