Covid-19 un virus très politique (Edition augmentée du 27 avril 2020)

Un livre téléchargeable gratuitement : un-virus-tres-politique-5

Une journée particulière

À la mémoire d’Albert Parsons (1848-1887). Soldat dans l’armée des esclavagistes pendant la guerre civile américaine, militant pour les droits des esclaves affranchis, compagnon de Lucy Parsons – anarchiste noire-mexicaine-indienne. Syndicaliste et anarchiste, Albert Parsons est l’un des martyres de Haymarket Square (1) à Chicago.

La cinquième édition de ce livre paraît donc à la veille d’une journée particulière.

L’opus 2020 de la journée internationale des travailleurs et des travailleuses promet en effet d’être une journée particulière.

Une journée particulière où il ne sera pas possible de manifester « comme d’habitude » pour cause de confinement et d’interdiction.

Une journée particulière parce que la pandémie et ses conséquences frappent simultanément l’ensemble de la planète, soulignant par là même l’unité du « genre humain » et la nécessaire solidarité internationale.

Une journée particulière qui sera marquée par la double résistance à la pandémie et à l’offensive patronale et étatique.

Une journée particulière parce que la nécessité que le monde « change de base » n’est plus une simple idée, elle est plus que jamais à l’ordre du jour.

Une journée particulière parce qu’on sent battre partout sur la planète un tempo lancinant et puissant : « Décrétons le salut commun ». Et le salut commun n’adviendra que si le mouvement populaire parvient à dénouer, à desserrer et finalement à trancher les fils et les nœuds des pouvoirs et des propriétés.

Au fil des éditions successives, depuis le 30 mars, et des quelque 350 pages publiées, les confiné·es des éditions Syllepse ont essayé de rendre compte des résistances et des batailles qui, sur les cinq continents en même temps, sont engagées pour faire respecter la justice et l’égalité, pour obtenir, imposer et construire ce que les fondés de pouvoir refusent, par incurie ou par intérêt.

Avec ce livre en réédition permanente, les confiné·es des éditions Syllepse ont également voulu donner un éclairage particulier aux capacités des mouvements sociaux à opposer leurs propres instruments d’autodéfense et à proposer des esquisses d’alternative à la gestion capitaliste de la crise et de la société.

À la veille de cette journée particulière, que faire d’autre à part imaginer, si nous avions pu descendre dans la rue, des cortèges ouverts par le personnel soignant, les livreurs, les caissières, les groupes d’entraide, les réquisitionneur·euses de toutes sortes, les brigades de solidarité, les organisations de quartier, les syndicalistes des CHSCT-CSE, les Amazons, les éboueur·euses, les sans-papiers, les femmes en lutte pour le droit à l’avortement et contre les violences, et bien d’autres encore ? Tous et toutes ensemble ! Masqué·es et à un mètre de distance, cela va de soi !

À la veille de cette journée particulière, que faire d’autre que former le vœu que les fondés de pouvoir qui dirigent la planète, ceux qui n’ont rien voulu faire, ceux qui n’ont rien vu venir, ceux qui ont esquinté et piétiné les services publics, ceux qui vont tenter de profiter de la crise pour renforcer leur domination, ceux qui cherchent des boucs émissaires, ceux qui ne savent qu’employer la force, sans oublier les dangereux qui pensent que l’eau de Javel… soient renvoyés dans leur foyer. Sans indemnité ni rachat !

Finalement, à la veille de cette journée particulière, les paroles, un peu désuètes il est vrai, entonnées rituellement, sans y penser vraiment, de L’Internationale, reprennent du sens : « que le voleur rende gorge », « producteurs sauvons nous-mêmes », « Soufflons nous-mêmes notre forge ».

« Battons le fer quand il est chaud » et la force sera avec nous !

(1) Survenu à Chicago le 4 mai 1886, le massacre de Haymarket Square constitue le point culminant de la lutte pour la journée de huit heures aux États-Unis et le moment fondateur du 1er mai.

**********

Versions 1/2/3 du 30 mars au 13 avril :

https://www.syllepse.net/syllepse_images/articles/un-virus-tre–s-politique.pdf

**********

Comme pour l’ensemble de la population, la pandémie de Covid-19 frappe la chaîne du livre et a un impact sur les éditions Syllepse. 

Momentanément, nous ne pouvons plus assurer les expéditions. 

Si les commandes de livres peuvent toujours être faites, elles ne seront honorées que lorsque la situation sanitaire le permettra. 

Néanmoins, vous avez toujours la possibilité d’acheter sur notre site les livres électroniques : 

www.syllepse.net/ebooks-_r_103.html

ou de passer commande des livres à paraître. Voir notre rubrique « En avant première » : 

www.syllepse.net/avant-premiere-_r_21.html

En effet, n’oubliez pas que les éditions Syllepse ne peuvent exister sans le soutien de leurs lecteur·trices. 

Nous espérons pouvoir vous retrouver au plus vite en librairie et sur notre site avec toutes les nouveautés annoncées… mais retardées. 

En attendant, nous vous ferons, aussi régulièrement que possible, quelques cadeaux. 

Bonne lecture

https://www.syllepse.net

69, rue des Rigoles – 75020 Paris


01 44 62 08 89


Diffusion : Sofédis / Distribution : Sodis

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.