Des enregistrements en 2017 (5)

Des disques et des musiques récentes. Prendre le temps de s’arrêter, d’écouter des albums. S’éloigner des critères privilégiés par des commerçants, rarement disquaires, ou des productions des majors…

De multiples éditeurs nous permettent d’écouter des musiques et non de la programmation « profitable ». Quelques disques enregistrés, ici en 2017, au hasard des écoutes.

Voir aussi des-enregistrements-en-2017/, des-enregistrements-en-2017-2/des-enregistrements-en-2017-3/des-enregistrements-en-2017-4/

Un disque lumineux. L’alliage réussi entre un trio et un quatuor. Cohérence et paroles singulières.

Enrico Zanisi (piano), Gabriele Mirabassi (clarinette), Michele Rabbia (percusion et électronique)

Régis Huby (violon), Guillaume Roy (alto), Clément Janinet (violon), Atsushi Sakaï (violoncelle)

Une certaine magie sonore qui rompt avec des rythmes obligés…

Cd Enrico Zanisi, Gabriele Mirabassi, Michele Rabbia, Quatuor IXI : Blend Pages, enregistré en avril 2017, Cam 2018


Un disque dédié à la mémoire de John Taylor.

Difficile de rendre compte des couleurs sonores magnifiées par ce quartet animé par le contrebassiste Stéphane Kerechi. Les musiciens « transposent » des musiques issus de la vague techno ou de la pop dans le langage propre du jazz. Stephane Kerechi et ses complices, Emile Parisien (saxophone soprano), Jozef Dumoulin (piano, fender rhodes), Fabrice Moreau (batterie) nous offrent un beau moment de rénvention.

Lire la note plus détaillée de Nicolas Béniès : du-cote-du-jazz-novembre-2018-b/

Cd Stéphane Kerecki Quartet : French Touch, enregistré en février 2017, d’Addarion 2018


Voyage en clair obscur illuminé par les sonorités tissées par le guitariste et saxophoniste. Fred Borey (saxophones), Pierre Perchaud (guitare électrique), Clément Landais (contrebasse et basse électrique), Julien Jolly (batterie et keyboards). Je suis de plus en plus intéressé par le travail de Pierre Perchaud.

Mystères et poésie, agrémenté d’accent rock.

Cd Clement Landais : Inland, enregistré en juin 2017, Hypnote 2019


Un ensemble composé de Sal La Rocca (Contrebasse,) Pascal Mohy (Piano, Wurlitzer) Jeroen Van Herzeele (Saxophone,) Lieven Venken (Batterie), Phil Abraham (Trombone sur deux morceaux). Une interactivité particulière, le choix de la liberté. L’alternance entre le piano et le Wurlitzer permet des variations sonores, même si je reste peu sensible à ce dernier instrument…

Cd Sal La Rocca : Shifted, enregistré en décembre 2017, Igloo Records 2018


Il y a probablement derrière ces éclats et ces couleurs, un travail d’écriture et de structure particulièrement élaboré. Si la cohérence dégagée par ce quartet frappe l’auditeur et l’auditrice, cela ne se fait pas au détriment d’une certaine sensualité comme épurée. Une impression envoutante vous poursuit après l’écoute. Benoît Delbecq (piano), Mark Turner (saxophone ténor), John Hebert (contrebasse), Gerald Cleaver (batterie) ne dédaignent pas les clins d’oeil à d’autres musiciens.

Cd Benoit Delbecq 4 : Spots on Stripes, enregistré en juin 2017, Cleanfeed 2018


L’ombre d’Ornette Coleman plane sur cet album. Et pas seulement à cause de sa composition « Comme il faut » ou de celle de Charlie Haden « Playing ».

Comment aussi ne pas se remémorer Old and New Dreams avec Charlie Haden, Don Cherry, Dewey Redman et Ed Blacwell.

Les quatre musiciens aujourd’hui, Joshua Redman (saxophone ténor), Ron Miles (cornet), Scott Colley (contrebasse), Brian Blade (batterie) sonnent comme leurs illustres prédécesseurs. J’aurais cependant préféré un hommage plus risqué, des écarts plus aventureux…

Cd Joshua Redman : Still Dreaming, enregistré en avril 2017, Nonesuch 2018


Un ensemble surprenant, des sons mis en abime, une résonance particulière de cuivres. Dave Rempis (saxophones alto et baryton), Darren Johnston (trompette), Larry Ochs (saxophone sopranino et ténor) nous plongent dans un univers abrupt, peu « aimable » et pourtant…

Cd Spectral : Empty Castles, enregistré en juin 2017, Aeophonic 2018


Si le format peut paraître classique, ni la musique ni l’ambiance sonore ne le sont. Joe Lovano (saxophones soprano, mezzo soprano, ténor) Dave Douglas (trompette), Lawrence Fields (piano), Linda May Han Oh (contrebasse), Joey Baron (batterie).

La magie opère dès les premières mesures et ne vous quitte plus. Cet ensemble explore des espaces comme infinis et propose des duos saxophone trompette parmi les plus aboutis…

Cd Joe Lovano & Dave Douglas : Sound Pints « Scandal », enregistré en septembre 2017, Greenleaf Music

Didier Epsztajn

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.